Tag

Agnès Martin-Lugand

Une évidence, un roman d’Agnès Martin-Lugand sur la place du père

In Culture, Lecture

En refermant Une évidence, je suis désormais à jour de tous les romans signés d’Agnès Martin-Lugand. L’écrivaine, de quatre ans mon aînée, sait tisser des histoires profondes et narrer des tournants de vie, réussissant toujours à créer un écho en chaque lecteur.

Dans Une évidence, c’est la place du père qui est principalement questionnée. La famille, le couple, les choix du passé et du présent sont aussi des thèmes omniprésents. En raison de la crise sanitaire que nous traversons et de mon esprit accaparé et encombré, j’ai mis deux semaines à lire le roman mais ce temps long ne remet pas en question mon appréciation d’Une évidence, œuvre émouvante qui m’a beaucoup plu.Continue reading

À la lumière du petit matin, d’Agnès Martin-Lugand

In Culture, Lecture

Agnès Martin-Lugand fait partie des écrivains dont j’ai envie de lire tous les romans. Elle donne vie à des héroïnes qui ont souvent un choix de vie à faire et ont parfois besoin de bouger pour les aider dans leur quête. « À la lumière du petit matin » est le 6e roman de l’écrivaine que je lis. J’y ai trouvé un peu de mon histoire et suis certaine que chacune peut y trouver une résonance. Il m’a fallu un peu de temps pour être embarquée mais j’ai fini en faisant le plein d’émotion. A découvrir !Continue reading

J'ai toujours cette musique dans la tête, Agnès Martin-Lugand

J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand

In Culture, Lecture

Je crois qu’il est écrit que, sous le charme de la plume d’Agnès Martin-Lugand, je lirai tous ses romans. « J’ai toujours cette musique dans la tête » est déjà son 5e. Paru en mars dernier, je viens seulement de le découvrir. S’il reste un bon livre, je dois avouer que le charme a un peu moins opéré sur moi que les premiers. Je vous en parle ?Continue reading

"Désolée, je suis attendue" d'Agnès Martin-Lugand

« Désolée, je suis attendue », le 4e roman d’Agnès Martin-Lugand

In Culture, Lecture

Le charme de l’écriture d’Agnès Martin-Lugand a une fois de plus opéré sur moi avec « Désolée, je suis attendue », son quatrième roman. Yaël, la jeune héroïne, a derrière elle dix ans d’une carrière brillante et se perd totalement à son profit. Si je n’ai pas adhéré à son comportement et ai eu quelques difficultés à entrer dans l’histoire au départ, j’ai, à nouveau, fini en larmes après avoir vite vite tourné les pages du livre.Continue reading

"La vie est facile, ne t'inquiète pas", Agnès Martin-Lugand - Le blog de Lili

« La vie est facile, ne t’inquiète pas » : Agnès Martin-Lugand nous touche au cœur

In Culture, Lecture

Si vous traînez régulièrement dans les rayons des librairies, vous n’êtes sans doute pas passés à côté des premiers romans d’Agnès Martin-Lugand. J’ai lu pour la première fois ses mots avec Entre mes mains le bonheur se faufile et ai été conquise. C’est donc naturellement que je me suis ensuite tournée vers Les gens heureux lisent et boivent du café, son premier roman, sorti en 2013. Ce livre m’avait plu, certes, mais m’avait semblé un cran en-dessous. La fin m’avait d’ailleurs un peu douchée. Mais j’ai eu envie de me plonger dans la suite, La vie est facile, ne t’inquiète pasquand je l’ai trouvée à la bibliothèque. Grand bien m’en a pris : j’ai adoré !Continue reading

Trois idées de lecture - Photo : blog de Lili

[Lecture] Les Gens heureux lisent et boivent du café, le Blé en herbe et le Chapeau de Mitterrand

In Culture, Lecture

A la fin de l’été et au début de l’automne, j’ai lu trois romans assez différents, qui m’ont permis de voyager dans le temps et dans l’espace :

  • Les Gens heureux lisent et boivent du café, d’Agnès Martin-Lugand
  • Le Blé en herbe, de Colette
  • Le Chapeau de Mitterrand, d’Antoine Laurain

Je vous propose un petit tour de mes impressions !

Continue reading

Entre mes mains le bonheur se faufile

« Entre mes mains le bonheur se faufile » : un roman coup de cœur

In Culture, Lecture

J’ai découvert avec grand plaisir le deuxième roman d’Agnès Martin-Lugand : « Entre mes mains le bonheur se faufile ». Le livre m’a été offert par l’un de mes cousins pour Noël mais le texte de la quatrième de couverture et la photo qui illustre le livre auraient aussi pu me décider. Il y est question d’une jeune femme, de Paris, de soirées, d’amour et de quête de soi : autant dire de thèmes qui font sens à mes yeux ! Verdict ? J’ai adoré !

Continue reading