Après avoir suivi les aventures de Julian, Amy, Calvin et Erin, c’est au tour d’Harry et de Maddie de passer sous la plume de Maloria Cassis. Le 3e et dernier tome de la saga française de new romance « Cooper training » est sorti en ce début d’année au format poche. Il met en scène le plus jeune frère de la fratrie, qui aime autant les tatouages que le sport, et une jeune tatoueuse franco-américaine impliquée dans la lutte contre le cancer du sein. Le roman était très agréable à lire, même s’il n’est pas mon préféré de la série.

Cooper training, tome 3 – Harry : présentation de l’éditeur

« Ne plus regarder en arrière pour mieux se tourner vers l’avenir. Après plusieurs années d’absence, Maddie est de retour à San Diego. Elle s’épanouit aussi bien dans son métier de tatoueuse qu’à travers ses nouvelles amitiés. Il ne lui manque qu’une chose pour être pleinement heureuse : une histoire d’amour durable.

Pour Harry, il n’est pas question de penser à quoi que ce soit d’autre que la marque Cooper Training, qu’il cherche à faire fructifier par tous les moyens avec ses frères. Se mettre en couple est la dernière de ses priorités. Il y a six ans de cela, Harry et Maddie étaient fous amoureux l’un de l’autre. Il a pourtant suffi d’une nuit pour les éloigner… Lorsque leurs chemins se croisent à nouveau, les souvenirs refont surface. Bien que la tension entre eux soit indéniable, de l’eau a coulé sous les ponts depuis leur séparation. Parviendront-ils à tourner la page pour écrire un nouveau chapitre de leur histoire d’amour ? »

Mes impressions sur Harry, le tome 3 de Cooper training

L’histoire se passe entre Paris et San Diego et fait l’aller-retour, un chapitre sur deux et durant une bonne partie du roman, entre 2013 et 2019. Si ce tome est consacré à Harry, le récit se vit en revanche uniquement du point de vue de sa bien-aimée.

Maddie est une jeune femme assez complexe. Fille d’un entrepreneur peu disponible et désormais orpheline de mère, elle a souffert du manque d’implication de son père dans son éducation mais surtout de la maladie de sa mère. Pour se relever de tout cela, elle combine ses talents artistiques et une implication associative forte. Son existence a besoin d’être dévouée à une cause, même si la tranche de vie que décrit le roman a de quoi la faire grandir et se trouver. J’ai un point commun avec l’héroïne mais me sens par ailleurs vraiment différente d’elle.

Harry est vraiment adorable et bonne pâte. Le plus jeune des fils Cooper a le goût du sport et de l’entreprise, en plus de talents artistiques cachés. S’il ne figure pas parmi mes book boyfriends préférés, c’est seulement parce que je reste plutôt fan des personnages ténébreux et des bad boys. Du haut de ses 24 ans, Harry est plutôt mûr, a les idées claires et est une épaule solide. Si vous aimez les gentils athlètes intelligents, ce sont ses aventures qu’il faut lire !

J’ai aimé la façon dont le roman est écrit et la plume de l’écrivaine. Cette fois, j’avoue ne pas avoir ressenti de grandes émotions car l’histoire d’amour de Maddie et Harry ne m’a pas forcément intimement touchée mais la lecture restait évidemment plaisante. Il n’est pas impossible que le fait que j’aie lu le roman de façon découpée aie aussi freiné mes envolées émotionnelles. Cette période sans métro et avec des trajets interminables et donc un temps réduit à la maison pèse dans la balance. Si j’adore vivre intensément une lecture, ce n’est pas parce que je lis plus calmement que je n’apprécie pas le texte.

Avec « Harry », quelque chose de différent est proposé, notamment concernant la sexualité. Cela m’a semblé vraiment bien d’aborder ce thème car, même si l’on adore que les héroïnes aient une sexualité simple et décomplexée, on sait que cela ne reflète pas fidèlement la réalité de ce que vivent les femmes.

« Harry » est axé sur des retrouvailles, six ans plus tard, après une grande histoire d’amour entre des ados de 16 et 18 ans. Ce 3e tome de « Cooper training » parle de 2e chance, de maturité, d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, de famille, de maladie, etc. Si je n’ai pas eu le même coup de cœur que pour le 1er tome, que j’ai trouvé génialissime, je vous conseille vraiment cette saga de new romance ! 

Cooper training, tome 3 : Harry – Maloria Cassis
Sortie le 9 janvier 2020
Prix papier : 7,60 €
Voir le livre sur Amazon

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.