Nous avons découvert une nouvelle bonne adresse parisienne, à quelques pas de la rue de Rivoli et des Halles : Else. Jonathan Luna, le propriétaire du restaurant, a eu l’excellente idée de faire appel au chef franco-israélien Daniel Renaudie en cuisine. Le chef est très sympathique et l’on sent chez lui l’envie de transmettre l’histoire de sa cuisine. Ses origines, son histoire et ses rencontres lui ont fait découvrir les épices et la cuisine de nombreux pays : Maroc, Lybie, Yémen, Syrie, Irak, Iran, etc. Il a vécu à Jérusalem et c’est désormais à Paris qu’il propose une cuisine issue de la culture dans laquelle il a baigné, en version haut-de-gamme.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Nous y sommes allés lors d’une soirée d’inauguration et y sommes retournés pour dîner et vraiment découvrir la carte. La première fois, nous avons découvert les salles du bas et eu un petit aperçu des talents du chef. J’en avais fait un album Facebook. La seconde fois, nous étions installés en haut, dans la salle de restaurant. Else est un lieu très design, avec une décoration mêlant le noir, un mur de briques, etc. Vous pardonnerez d’ailleurs le manque de luminosité de mes photos : plus la soirée avançait, plus la lumière était tamisée.

La maison Else ouvre cette semaine au 49 rue Berger, Paris 1er. Nous avons eu un premier aperçu des plats épicés qui seront proposés : tartare de boeuf, poisson, etc. Cela donne envie d’en découvrir plus, non ?

Posté par Le blog de Lili sur jeudi 10 mars 2016

Else a une belle carte de cocktails, qui peuvent être adaptés, à 13€. Ne buvant pas d’alcool, je n’ai pas été en reste et ai choisi le Tata Rachel en version sans rhum ! Composé de jus de banane, de purée de fraise et de crème de coco, je l’ai trouvé juste parfait et me suis régalée.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Monsieur a dégusté un cocktail « Darka », à base de bourbon à la coriandre, de jus de citron vert, de sucre de canne et de blanc d’œuf. Ce « long drink » était frais, léger et délicatement parfumé. Le bourbon était présent mais tout en délicatesse.

Nous avons ensuite accompagné notre repas d’une carafe d’eau, avec quelques feuilles de menthe.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française
Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

En entrée, j’ai choisi le ceviche : poisson du jour, tomates variées, céleri rave, olives grecques, yaourt et sumae (12€). « Sumae ? » allez-vous me dire : il s’agit d’une épice aromatique astringente provenant de l’arbre Rhus. Le dressage était vraiment magnifique. À l’aveugle, je n’aurais certainement pas reconnu chacun des ingrédients. Le poisson cru était parfait alors que je peux parfois peiner à manger japonais par exemple. Le yaourt était fabuleusement frais, les textures tantôt douces tantôt croquantes. Un grand succès !

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Monsieur a dégusté un tartare de bœuf : bœuf, choux rave, concombre, échalotes, moutarde, za’atar et origan frais. Il a découvert une très jolie assiette, qui met en valeur un tartare fondant et une entrée très fraîche et très agréable.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Après avoir écouté Daniel Renaudie, j’ai choisi de commander le plat « Tuna », un steak de thon mi-cuit, œuf poché, pommes de terre, citron confit, mayonnaise de coriandre et harissa (24€). Il s’agit d’une adaptation du sandwich tunisien, en version haut de gamme. J’ai trouvé tout ce que j’aime dans cette assiette. Le thon et l’œuf étaient parfaitement cuits. Les petites touches de sauce m’ont dépaysée. Le plat est resté doux. Un vrai bonheur dont je n’ai pas laissé une miette !

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Monsieur a choisi le « Shawarma du chef » : épaule d’agneau cuite trois heures puis sautée au ras el hanout, graines de blé épicées et salade de tomates pimentées. Ce plat était relevé, réconfortant et faisait voyager.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Avec nos entrées et nos plats, nous avons dégusté du pain brioché.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

En dessert, j’ai choisi le crumble : fruits de saison, amande et crème anglaise au citron vert (9€). En bouche, les pommes cuites à la cannelle étaient la note dominante de l’assiette. Les chips de pomme étaient un peu moins ma tasse de thé mais le dessert était bien travaillé et vraiment bon.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Monsieur a choisi la « Moussa », une mousse au chocolat blanc et à la fleur d’oranger. Il a trouvé ce dessert très parfumé et gourmand. La mousse était agréablement truffée de petits copeaux de chocolat.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

À dîner parfait ses petites boissons pour finir en beauté le repas : café pour Monsieur, thé à la menthe pour moi.

Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française
Le restaurant Else : une pincée de Proche-Orient dans la gastronomie française

Vous l’aurez compris, nous avons été conquis par le restaurant Else et par la cuisine du chef Daniel Renaudie. Le cadre est très tendance et les plats sont au croisement de la gastronomie française et du Proche-Orient. Le chef insuffle aux produits de grande qualité des saveurs, des épices et des parfums qui font voyager. Nous recommandons vraiment cette table, qui mérite le détour.

Else
Restaurant, cocktail bar et club social
49 rue Berger
75001 Paris
01 40 41 08 78
www.elseparis.fr

Tarifs

Entrées à partir de 8 €
Plats à partir de 17 €
Desserts à partir de 7 €
Plat du jour 15€, servi pour le déjeuner uniquement
Formule déjeuner du lundi au vendredi : entrée/plat ou plat/dessert à 18 €

Horaires

Salle du haut
Ouverte du lundi au vendredi de 12h à 14h15 et du mardi au samedi de 20h à 22h
Salle du bas
Ouverte sur réservation uniquement le mardi de 20h à 22h et du mercredi au samedi jusqu’à 4h

Merci beaucoup de cette invitation

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.