ob_ca8090_hotel-vernet-restaurant-v-11

Je vous ai déjà présenté l’hôtel Edouard 7, un plus que ravissant quatre étoiles situé à deux pas de l’Opéra. Aujourd’hui, je vous emmène dans un autre établissement Bessé Signature, un groupe hôtelier familial français : l’hôtel Vernet, un cinq étoiles. Niché dans une rue parallèle aux Champs-Élysées, on ne peut que remarquer sa proximité avec l’Arc de Triomphe. Une fois devant, l’évidence était là : j’avais déjà, par le passé, remarqué sa prestigieuse entrée.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Venue aux premiers jours de décembre, je n’ai pu que m’extasier devant le sapin de Noël de l’entrée. Quelle jolie décoration !

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Je me suis ensuite dirigée vers le restaurant, le V. On remarque :

  • la verrière réalisée par le maître verrier Charles Champigneulle, sur une armature signée Gustave Eiffel
  • la cuisine, visible derrière une baie vitrée
  • les œuvres d’artistes contemporains, placées ici et là
  • les grandes banquettes, bleue d’un côté de la salle, verte de l’autre
  • l’immense sapin de Noël de trois mètres, encore plus grand et tout aussi bien décoré que celui de l’entrée !
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

En apéritif, j’ai dégusté un grand jus de framboise, suggestion qui m’a été faite lorsque j’ai signalé que je ne buvais pas d’alcool. Une option qui change des fruits traditionnellement proposés.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

J’ai ensuite découvert la carte d’automne, Le V renouvelant sa carte à chaque saison. Elle propose cinq entrées, cinq viandes et volailles, cinq poissons et quatre fromages et desserts.

Le chef, Richard Robe, a été chef de partie chez Taillevent, un deux étoiles. Et, en effet, dans l’assiette, les mets ne trompent ni les yeux ni les papilles. De l’entrée au dessert, on remarque la qualité des produits, la créativité et le soin apporté aux plats, la maîtrise des accords et des cuissons.

Pour débuter le repas, on nous a servi des rillettes de sardine puis des bouchées fromagères. Moi qui suis très « salé », j’ai particulièrement aimé ces attentions.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

En entrée, j’ai choisi le carpaccio de langoustines, agrumes et avocat aux fruits de la passion (24 €). Un délice vraiment hors du commun !

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

La salade caesar au homard (25 €) est une autre option, très appétissante.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Nous avons eu la surprise d’une autre douceur salée avant le plat : des makis de gambas, très doux, délicats et parfumés !

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Je n’ai pas résisté aux Saint-Jacques rôties en robe des champs, émulsions de truffes (35 €). Les Saint-Jacques étaient divines et la fondue de poireaux très douce. Un plat qui a du goût, très fondant et délicat.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Si j’avais eu davantage d’appétit (j’ai souvent tendance à considérer que le poisson est plus léger), j’aurais pu choisir le très beau filet de bœuf simmental, cromesquis d’huître et jus corsé (35 €).

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

On nous a proposé une petite farandole de desserts pour nous donner un aperçu de la carte des douceurs. La verrine de coings n’était que douceur. Le croquant framboise-chocolat et le cannelé et sa mousse au chocolat m’ont vraiment beaucoup plu également. Je les ai accompagnés d’un thé vert Mariage frères.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

J’ai découvert le bar, une salle ouverte sur le restaurant et le lobby. J’ai été très sensible à sa décoration. Au plafond, une fresque de Jean-Michel Alberola attire le regard.

 

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V
Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Ce déjeuner au V aura été un sans faute. J’y ai vraiment trouvé le « petit truc en plus » que l’on peut attendre en allant tester le restaurant d’un hôtel cinq étoiles.

Un déjeuner parisien au restaurant de l'hôtel Vernet, Le V

Si vous souhaitez vous faire plaisir, le V propose un menu de la Saint-Sylvestre, accompagné d’une coupe de champagne, moyennant 195€.
Un grand merci à Morgane de son invitation et de l’agréable moment passé ensemble autour du déjeuner.

Le V, le restaurant de l’hôtel Vernet
Du lundi au vendredi de 12h à 14h
Du lundi au samedi de 19h30 à 23h

Hôtel Vernet
25 rue Vernet
75008 Paris
Tél. : 33 (0)1 44 31 98 00
www.hotelvernet-paris.fr

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.