Paris-Exposition-The-Art-of-the-Brick-Blog-de-lili

L’exposition « The Art of the Brick, l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya » est présentée à Paris jusqu’à la fin des grandes vacances 2015. Les visiteurs découvrent plus d’un million de briques Lego, utilisées pour créer une centaine d’objets. Derrière tout cela se cache un adulte, passionné de Lego depuis son enfance. Il cherche à susciter de l’émotion et à faire oublier le jouet.

En effet, petits et grands peuvent chacun avoir leur intérêt à voir cette expo. Pour les petits, le Lego est un jouet du quotidien. Ils peuvent voir quelque chose qui va au-delà de ce qu’ils font, comme le grand dinosaure de six mètres de long qui est présenté. Les enfants voient peut-être davantage le jouet que l’art et certains ont d’ailleurs du mal à ne pas toucher les Legos. Les grands verront, quant à eux, de nombreuses références culturelles : œuvres célèbres du Louvre, de la chapelle Sixtine à Rome, etc.

« The Art of the Brick » se divise en plusieurs espaces : portraits, reproduction de tableaux et sculptures célèbres, objets, collaboration avec un photographe, etc. Les œuvres sont en 2D ou en 3D. L’exposition est assez vaste et la scénographie aboutie. Nous avons passé pas loin d’une heure à parcourir les différents espaces avant d’arriver dans la boutique. Trois films sont proposés en complément des œuvres pour contribuer à l’immersion dans l’univers de l’artiste.

[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

Nous ne pouvons qu‘admirer la maîtrise de Nathan Sawaya qui nous donne l’impression qu’il est facile de monter des pièces et de les faire tenir ensemble.

Le narrateur de l’audioguide n’est autre que l’artiste lui-même. Il nous fait découvrir son histoire, ses débuts, sa personnalité. Nous avons parfois souri car il a un discours qui nous a semblé être très américain, en regard de la modestie valorisée par les Français : réussite personnelle (amoureuse et professionnelle), fierté du travail accompli, grande estime de soi et de son art, etc. Il explique qu’il a voulu faire quelque chose qui n’avait jamais été fait, qu’il tient peut-être ses idées ingénieuses de ses gènes car son père était ingénieur, qu’il a le goût du défi technique, etc. Il insiste sur le fait qu’il a travaillé pour faire ressortir des émotions chez les autres.

L’exposition s’ouvre sur un clin d’œil à Paris avec sa célèbre devise : « Fluctuat nec mergitur ». Puis l’on rentre dans l’univers de l’artiste avec des objets.

[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

Les Legos sont parfois assemblés pour prendre des formes humaines. J’ai beaucoup aimé la nageuse !

[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

Nous avons été très sensibles à la reproduction des peintures célèbres, peut-être d’ailleurs la vague d’Hokusai en particulier. Le cri ou le baiser m’ont aussi marquée. La perle de la jeune fille à la perle vient par exemple d’une boîte Harry Potter. Nathan Sawaya a reproduit des sculptures comme le Penseur de Rodin mais aussi la rosace nord de la cathédrale de Chartres.

C’est dans ces œuvres que nous avons le plus perçu les qualités et compétences qu’il a fallu mobiliser. La prouesse est particulièrement saisissable pour nous car il est évident que nous n’arriverions jamais à reproduire de tels chefs d’œuvre.

[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

L’artiste a collaboré avec succès avec un photographe. Des objets ont été créés pour faire partie du décor de la photographie : un parapluie, une robe, etc. Nous avons adoré !

[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

La fin de l’expo fera rêver tous les garçons (cliché assumé) avec l’exposition d’un squelette de dinosaure de six mètres de long constitué de 80 020 briques de Lego. Rien que ça !

[Expo] The Art of the Brick : l’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya

Si vous vous posez des questions pratiques, nous avons fait la queue 20 à 25 minutes pour entrer dans l’expo, en fin de matinée le lundi de Pentecôte. Une partie de la queue correspond à la billetterie et l’autre à l’entrée dans la première salle. Cela permet de réguler le flux car les visiteurs sont assez nombreux.

Si vous aimez les constructions ou les œuvres d’art décalées, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! « The Art of the Brick » vous marquera forcément.

The Art of the Brick
L’incroyable art du Lego de Nathan Sawaya
Jusqu’au 30 août 2015

Paris Expo, Porte de Versailles, Pavillon 8/A
1 Place de la Porte de Versailles – 75015 PARIS
Métro : ligne 12, station Porte de Versailles

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h en mai et juin 2015
Tous les jours de 10h à 19h en juillet et août 2015

Tarifs, audioguide inclus :
Adulte : 16,50 €
Enfant (5 à 12 ans): 13,50 €
Famille (2 adultes + 2 enfants) : 54 €
Tarif unique tous les vendredis : 13,50 €
Enfant (- de 5 ans) : gratuit
Il est possible d’acheter un billet coupe-file, avec frais de réservation en plus

http://www.theartofthebrick.fr/

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.