Toujours attirée par le musée Marmottan Monet, j’ai eu envie cet automne d’aller découvrir « Mondrian figuratif », l’exposition temporaire qui y est présentée jusqu’au 26 janvier 2020. Je connaissais mal l’œuvre du peintre et suis donc contente d’avoir pu me faire mon idée même si je dois avouer ne pas avoir apprécié à sa juste valeur un certain nombre de ses toiles. Oups !

Présentation de « Mondrian figuratif »

« Membre du groupe De Stijl, Piet Mondrian est principalement connu pour ses peintures abstraites aux lignes épurées et ses carrés rouge, jaune et bleu. Le musée Marmottan Monet lui consacre une exposition événement et met l’accent sur son œuvre figurative majeure.

Une soixantaine de peintures de premier ordre, sélectionnées par Mondrian lui-même vers 1920 pour son plus grand collectionneur Salomon B. Slijper, sont présentées en exclusivité à Paris et révèlent cette face méconnue de l’artiste. Paysages, portraits, peintures de fleurs marquées par l’impressionnisme, le luminisme, les fauves et le symbolisme font face à de rares compositions cubistes et néo-plasticistes et placent l’artiste au rang des premiers coloristes de son temps et des grands maîtres de la peinture figurative du XXe siècle. Une invitation à découvrir un autre Mondrian« .

Mes impressions sur « Mondrian figuratif »

Clairement, Mondrian avait plus d’un tour dans sa palette et en a peint pour tous les goûts. Par goûts personnels, j’ai logiquement aimé lorsqu’il utilisait la couleur, s’essayait au luminisme ou avait des inspirations fauves. J’ai moins aimé le Mondrian théosophe par exemple.

J’ai totalement découvert l’existence de Slijper, dont la relation privilégiée avec Mondrian s’est arrêtée quand le maître lui a indiqué qu’il n’avait pas le temps de produire une œuvre à l’ancienne – sans carré (sic) – comme il aurait aimé en acheter. Je me suis aussi amusée de lire qu’il avait par exemple pu acheter un autoportrait en échange d’un costume.

Encore une fois, il est toujours intéressant de s’instruire mais je m’avoue un peu déçue de l’exposition, même si cela n’a rien à voir avec le musée en lui-même. Je ne suis juste pas admiratrice de Mondrian.

Un tour dans le musée m’a en revanche plu en voyant de nouveau des toiles de maîtres tels que Caillebotte. La section consacrée est Berthe Morisot est superbe et particulièrement à mon goût.

Et vous, êtes-vous tentés par Mondrian figuratif ? Connaissez-vous déjà ce musée ?

Mondrian figuratif
Jusqu’au 26 janvier 2020
Plein tarif : 12€

Musée Marmottan-Monet
2 rue Louis-Boilly
75016 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 96 50 33

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h
Dernière entrée 30 minutes avant la fermeture

L’expo sur le site du musée

Retrouvez tous mes articles « Monuments et musées »

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.