Quoi de plus agréable qu’un délicieux déjeuner gastronomique dégusté en bonne compagnie sous les rayons du soleil de mai dans un jardin éphémère au cœur de Paris ? C’est en tout cas ce que Coca-Cola, Marmiton et Auféminin se sont dit lorsqu’ils ont convié la top chef Noémie Honiat à concocter un menu à base de stévia pour renverser les papilles de blogueurs passionnés de cuisine.

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

C’est ainsi que je me suis retrouvée autour d’une table joliment décorée le temps d’un déjeuner parisiano-champêtre. Pourquoi la stévia me direz-vous peut-être ? La raison est simple : Coca-cola a lancé cette année Coca-cola life, une boisson aux extraits de stévia et de sucre, au goût sucré d’origine naturelle et à teneur réduite en calories de 30%.

L’occasion de découvrir que la stévia :

  • est d’origine naturelle puisqu’elle vient d’une plante
  • a un pouvoir sucrant de 200 à 350 fois celui du sucre
  • est autorisée depuis 2009 en France
  • n’apporte pas de calorie
  • ne modifie pas la glycémie
  • peut être consommé par tous

C’est donc avec le Coca-Cola de notre choix – pour moi, plutôt le life, que je n’avais jamais goûté – que nous avons accompagné notre repas.

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia
Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia
Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

En amuse-bouche (sic !), nous avons dégusté une crème brûlée à l’échalote et à la stévia. J’aime beaucoup la crème brûlée et ai bien apprécié cette variante sucrée-salée originale. Le ton était donné.

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

En entrée, la top chef nous a concocté un carpaccio de veau d’Aveyron et du Ségala, chantilly moutardée et gelée de stévia. Moi qui ne suis pas toujours attirée par les carpaccios, celui-ci était si fin et frais qu’il m’a totalement fait oublier le côté cru. J’ai même mangé la fleur comme s’il était habituel d’en trouver dans son assiette. La délicatesse de l’entrée et ses saveurs m’ont conquise.

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia
Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia
Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

En plat, le cabillaud rôti au beurre de curry, émulsion de coques printanières était la perfection même. À chaque bouchée de poisson, je me disais que je n’avais peut-être jamais dégusté un cabillaud si idéalement préparé. La cuisson contribuait à le rendre divin. Je suis aussi friande d’asperges et de petits pois que de poisson. J’étais comblée !

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

Ce menu gastronomique était si délicieux, à la fois moderne et emprunt d’une tradition d’une belle cuisine que je me suis attendue à voir arriver du fromage et me suis demandée comment il pourrait être traité avec de la stévia. Finalement, j’ai eu les idées un peu trop franco-françaises car nous sommes passées au dessert, qui nous a lui aussi régalées (le masculin l’emporte en français mais, quand même, nous étions beaucoup de femmes, je ne peux pas faire l’économie d’un « e »).

Ceux qui me connaissent savent que je ne choisis à peu près jamais un dessert qui n’est pas au chocolat si cette gourmandise marron est bien à la carte. J’ai donc été heureuse de voir se préparer des mœlleux chocolat, chantilly stévia et gingembre, sauce chocolat. Si je n’ai pas été très amatrice des gouttes au parfum fumé, le cœur fondant du mœlleux a su faire fondre le mien.

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia
Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

Coca-Cola nous a fait participer à un blind test. Il nous fallait goûter à l’aveugle le Coca-Cola « traditionnel », le zero, le light et le life et les identifier. J’ai dû partir digérer en souriant niaisement travailler avant d’entendre les résultats. Mais j’ai su que personne n’avait trouvé toutes les bonnes réponses. La preuve que l’on peut bien choisir le coca qui nous fait plaisir sans avoir peur qu’il n’aie pas le goût original !

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

Depuis le déjeuner, j’ai de la stévia sur mon balcon ! Et un verre Coca-Cola pour accueillir la boisson préférée du fils de Monsieur…

Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia
Un déjeuner champêtre et gastronomique autour de la stévia

Il semblerait que, depuis les bureaux aux alentours, nous ayons fait quelques envieux !

Ce déjeuner champêtre préparé par Noémie Honiat aura été un succès du début à la fin. La stévia s’est insérée tout naturellement dans ses recettes. Un bonheur pour les papilles !

Et vous, avez-vous déjà consommé de la stévia ?

Retrouvez tous mes billets « En cuisine »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.