J’avais manqué les deux premières éditions des heures heureuses. Le mal est réparé puisque j’ai pu en profiter pour leur troisième édition. Mais de quoi suis-je en train de vous parler ? Les heures heureuses proposent « pendant trois soirs, le meilleur de Paris à l’heure de l’apéro pour seulement 2 euros ». 15 parcours, un par arrondissement participant, sont organisés. De 18h à 20h, on peut donc aller d’adresse en adresse et goûter une bouchée préparée par chacun des restaus moyennant 2€. Pour le même prix, il est souvent possible d’avoir un verre de vin.

Les heures heureuses : mes bouchées gourmandes dans le 14e

Nous n’avons eu qu’un peu moins d’une heure trente pour tester quelques adresses du parcours du 14e arrondissement : « Viens prendre un verre rue Daguerre ».

Nous avons commencé par aller au Château poivre (145 rue du Château, Paris 14e). Nous n’étions pas seuls à avoir eu cette idée. Cette adresse préparait pour chaque convive un « sablé au haddock et saumon fumé relevé à l’avocat et pomme Granny smith« . La photo est assez explicite mais je vous le confirme : cette bouchée était délicieuse ! Le sablé, comme le reste, m’a laissé un divin souvenir. Bravo ! En bonus, nous avons même eu une bouchée dessert.

Les heures heureuses : mes bouchées gourmandes dans le 14e
Les heures heureuses : mes bouchées gourmandes dans le 14e

Nous sommes ensuite allés au bistrot Didot (27 rue Didot, Paris 14e) pour goûter une mini-pizza chèvre-miel et un peu d’omelette. La première était très bonne, chaude et savoureuse, mais l’autre bouchée nous a beaucoup moins convaincus.

Nous avons marché un peu jusqu’à la boucherie du temps passé pour sa bouchée de Saint-Jacques et tomates fraîches. Malheureusement, vers 19h30, tout était déjà épuisé et nous avons rebroussé chemin…

Il nous est juste resté le temps de nous arrêter chez « les frangines » (46 rue Raymond Losserand, Paris 14e). Nous y avons goûté une bruschetta : confit de figues de Provence, chèvre poivré de Monsieur Yves, Serrano et roquette. La bouchée était plutôt bonne mais il ne fallait pas la comparer avec celle du château poivre. Elle a souffert de la comparaison. Mon amoureux a commandé un mojito. Il n’était pas immense et coûtait quand même 8€.

Les heures heureuses : mes bouchées gourmandes dans le 14e

En bref, j’ai vraiment aimé participer aux heures heureuses et ai hâte de tester davantage d’adresses lors d’une prochaine édition. Des trois restaus du 14e arrondissement testés, le château poivre l’emportait largement. Je regrette de ne pas avoir eu le temps d’aller goûter le petit chou aux fruits rouges de Thierry Marx au Mandarin oriental… J’espère être consolée une prochaine fois !

Et vous, connaissez-vous les heures heureuses ? Avez-vous des conseils ?

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris » 

Retrouvez, sur une carte, mes billets sur les restaus parisiens testés par le blog de Lili. Il vous suffit de bouger ou d’agrandir la carte avec votre souris et vous découvrirez tous les billets que vous pouvez consulter !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.