Après White Sands, Albuquerque, Santa Fe et Taos, nous avons poursuivi notre découverte du Nouveau-Mexique dans le Nord de l’État avant de repartir en Arizona. Dans ce 4e et dernier article néo-mexicain, je vous raconte notre découverte d’Abiquiú et de son rougeoyant Ghost Ranch, des très arides Bisti Badlands et notre étape dans un Bed & Breakfast de Farmington. Ma tête est remplie de beaux souvenirs ♥ Prêts pour la visite ?

Quelques heures à Abiquiú

Promenade à Ghost Ranch

À 20 minutes en voiture de notre hôtel d’Abiquiú, Ghost Ranch est un superbe site aux roches rouges. Nous y sommes allés alors que le soleil entamait son coucher tout en jouant à cache-cache, le temps d’une promenade improvisée. Ghost Ranch n’est pas un parc – avec ce que cela sous-entend de Visitor center et de cartes touristiques – mais plutôt un lieu de vie. Nos pas ont donc plus été guidés par l’intuition qu’autre chose mais les lieux restaient superbes.

Une nuit à The Abiquiu Inn

De ce que nous en avons vu, Abiquiu, bien qu’ayant un territoire assez étendu, n’a pas de réel centre-ville ni restaurant ou autre supermarché, même bio, dans lequel faire ses courses.

Nous avons séjourné une nuit à The Abiquiu Inn, un hôtel très agréable. Notre chambre, pour laquelle il fallait compter 200€ pour deux, était assez vaste avec ses 35m2, comprenant une grande salle de bain. La cheminée au gaz était jolie, la literie très confortable, etc.

Nous y avons posé nos affaires avant d’aller découvrir Ghost Ranch puis sommes revenus peu avant 20h. Nous avons eu la bonne surprise de découvrir une « lunch box » dans la chambre pour le dîner. Nous avons imaginé que c’est parce que l’hôtel est isolé et que son restaurant était fermé pour le soir de Pâques.

Le lieu était parfait pour regarder les deux épisodes de la saison huit de Game of Thrones tout juste sortis !

Le lendemain matin, nous avons petit-déjeuné au restaurant de l’hôtel. Nous avons commandé deux pancakes à partager, un café pour Monsieur et une limonade pour moi (pour moins de 17$ l’ensemble). Un moment d’autant plus agréable que nous étions tranquillement installés au soleil derrière notre grande fenêtre.

Bisti Badlands

À trois bonnes heures de route de là, nous sommes allés à Bisti Badlands (« mauvaises terres »). Ce site n’apparaît pas sur les cartes, à l’exception de son parking. Peut-être pas assez concentrés et un peu fatigués, nous n’avons pas trouvé l’entrée la plus réputée. Il faudrait vraiment se mettre en mode randonnée et boussole pour bien découvrir les lieux. Ma blessure ne l’aurait pas permis donc nous n’avons pas vraiment de regrets.

Avant de trouver une entrée officielle, nous avons pique-niqué au milieu de rien, en voyant de rares voitures passer. C’était vraiment dépaysant ! Nous sommes finalement allés nous promener une trentaine de minutes dans Bisti Badlands en empruntant une entrée Ouest.

Une nuit dans un Bed & Breakfast à Farmington

Nous avons passé notre dernière nuit au Nouveau-Mexique dans un B&B à Farmington. Le créneau des arrivées à Casa Blanca Inn courait de 15h à 17h, ce qui explique aussi que nous ne risquions pas de trop nous attarder à Bisti Badlands. Arrivés vers 16h30, nous avons découvert notre chambre, installée dans une dépendance dans le jardin. L’adresse était sympa et agréable. Pour 115$ (environ 100€) à deux, il n’y avait rien à dire !

Pour dîner, nous avons fait un tour chez Natural Grocer’s dans l’esprit d’y trouver de quoi manger bio et, idéalement, équilibré. Nous n’y avons pas déniché grand chose de tout prêt – puisque nous n’avions pas de cuisine – mais les lasagnes végétariennes sans gluten ont fait l’affaire. Nous avons fini chez Smith’s pour compléter notre repas. Les produits y sont un peu plus chers que chez Walmart mais cela a permis de changer un peu.

Le lendemain matin, nous avons donc petit-déjeuné au B&B. Au menu : du super bon yaourt avec des fruits rouges, une omelette au green chile pas trop épicée, du thé, du Philadelphia, etc. Miam ! Nous avons pris notre temps même si nous avons quitté les lieux avant 10h.

Direction l’Arizona !

Nous avons repris la route vers l’Ouest en direction de l’Arizona. Nous avons eu une jolie vue sur Shiprock avant le retour de la roche roche à l’approche de l’Utah (spoil : j’ai aperçu Monument Valley et je n’en pouvais plus de joie tant mes souvenirs de ce site sont magiques !).

J’espère que ce nouveau récit de voyage au Nouveau-Mexique vous aura plu ! Dans mon prochain article, je vous emmènerai au canyon de Chelly. Je n’ai déjà plus que les trois dernières journées de ce road trip à partager avec vous !

Vous avez aimé cet article ? Retrouvez les épingles dédiées sur Pinterest !

Retrouvez tous mes billets sur mes voyages aux États-Unis dans la rubrique dédiée ou en cliquant sur la carte interactive !

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.