Amatrice de comédies sentimentales, j’ai récemment regardé le 1er chapitre d’After, que j’avais manqué au cinéma, sur Canal + avec ma sœur, et deux films Netflix : The Kissing Booth 2, une réussite que je vous conseille, et The Last Summer, qui me laissera moins de souvenirs. Retour sur nos impressions !

After, chapitre 1

L’histoire ? « Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université. Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle… »

Voilà déjà quatre ans que j’ai lu After, la saga littéraire signée Anna Todd. En avril 2019, l’adaptation du 1er roman est arrivée sur grand écran mais je n’avais pas vraiment eu le temps voire l’occasion de m’y rendre. Autant Monsieur me suit relativement volontiers devant les comédies sentimentales, autant là, les hommes de plus de 40 ans ne sont vraiment pas le public.

J’ai donc saisi l’occasion d’une mise à disposition du film sur Canal + jusqu’au 30 mai pour aller voir After chapitre 1 chez ma sœur, qui, peut-être parce qu’elle est mon aînée de dix ans, n’en avait encore jamais entendu parler. Nous savions toutes les deux que la critique était très moyenne et qu’il était reproché au Hardin du film d’être une version très édulcorée de ce qu’il est dans le livre.

Il est vrai que, dans le film, les choses vont vite et que la chronologie est logiquement accélérée. On ne plonge pas tant que ça dans l’univers des fraternités et le héros n’est pas si rebelle que ça. Mais bon… Pour avoir vu récemment quelques comédies sentimentales sur Netflix, celle-ci tient tout de même la route et est sympa à défaut d’être passionnante.

L’image est très soignée (le film a été tourné à Atlanta, où nous devions partir en avril…), la bande originale plaisante, les acteurs sont jeunes et beaux… et jeunes (sic !). Si l’on regarde le film sans trop d’attentes ni vraiment chercher à comparer avec le livre, il se regarde. Et la fin nous laisse vraiment au milieu d’une scène. Le 2e film a été tourné mais la date de sortie en France – fin 2020 ? – ne serait pas fixée. Je pense le regarder si j’en ai l’occasion et plutôt à la télé qu’au cinéma.

The Kissing Booth 2

L’histoire ? « Elle jongle avec sa relation longue distance avec son petit ami parfait, les inscriptions à l’université avec son meilleur ami, et sa nouvelle amitié avec un camarade de classe canon qui pourrait tout changer. »

Quelques jours après sa sortie sur Netflix et profitant d’être en vacances chez ma belle-mère avec Junior, nous avons regardé tous les quatre The Kissing Booth 2. Monsieur et moi avions vraiment passé un bon moment avec le 1er film, dont je vous parlais dans un article, et nous sommes plongés avec plaisir dans cette deuxième comédie romantique, qui dure, mine de rien, un peu plus de 2h10.

Les premières impressions que j’avais pu lire parlaient d’une suite réussie, ce que je ne peux que confirmer. Cette suite a une intrigue intéressante et renouvelée. Elle et Lee, les deux meilleurs amis de toujours, entament leur dernière année de lycée.

La lycéenne a des doutes sur la possibilité d’un amour à distance bien qu’elle soit folle de Noah, bel Appolon tout juste entré à Harvard. Los Angeles et Boston ne sont pas exactement à côté. Le nouvel étudiant se fait de nouveaux amis, dont l’une a des airs de mannequin. Le film est fait pour semer le doute !

Quant à Lee, il est partagé entre son amour pour sa meilleure amie, qu’il voit presque comme une partie de lui-même, et celui, plus nouveau, pour une autre lycéenne, qui pourrait bien manquer de place sur cet échiquier. Et puis il y a Marco, le nouvel élève de terminale qui fait craquer toutes les filles et est partout où on ne l’attend pas. Bref, Marco est doué et a plus d’une corde (musicale) à son arc.

Humour et sujets plus sérieux se mélangent. Monsieur et moi sommes particulièrement bons clients de ce type de films qui se déroulent dans un lycée, entre fêtes, intrigues amicales et amoureuses. Les gros moyens sont mis pour que l’environnement des héros nous en mette plein la vue. Nous avons éteint la télé de bonne humeur et conquis !

Kissing Booth 3 semble avoir été déjà tourné. Pour une diffusion en 2021 ? Nous serons en tout cas au rendez-vous !

The Last Summer

L’histoire ? « Avant d’entrer à l’université, des ados d’un lycée de Chicago font face à leurs rêves, leurs relations, et leur identité pendant un été mouvementé. »

The Last Summer est une comédie romantique Netflix sortie en 2019. Nous avons choisi de regarder ce film pour plaire à des spectateurs de 13 à 72 ans. Ce n’est jamais gagné d »avance de regarder un film ado à plusieurs générations et on se demande toujours si on va perdre l’attention de quelqu’un et se sentir responsable d’un éventuel échec. Junior a très vite attrapé son portable et y a passé une bonne partie du film.

The Last Summer se regarde mais je dois avouer que je l’ai trouvé un peu long et pas toujours palpitant. On suit le destin de plusieurs personnages, à la Love Actually. Mais certaines histoires sont plus intéressantes ou plus crédibles que d’autres. J’ai bien aimé celles de Griffin et de Phoebe, d’Erin voire d’Audrey. Mais l’histoire des deux loosers aux coupes ratées qui se font passer pour des traders… euh… non.

Dans le rôle de Griffin, j’ai d’ailleurs bien aimé retrouver K.J Apa, que je connais depuis des années pour son rôle dans Riverdale, que nous suivons assidûment.

Si The Last Summer est sympathique, je dois avouer en attendre un peu plus de Netflix !

Si je vous conseille vraiment The Kissing Booth 2, je réserverais bien After à un public féminin et déjà conquis par la saga. Quant à The Last Summer… à regarder si vraiment vous avez du temps !

Et vous, avez-vous vu l’un de ces films ?

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.