J’ai lu le 3e tome de la saga écrite par Anna Godbersen : « Tricheuses ». Un roman dans la veine des précédents !

Tricheuses-couverture.jpg

L’histoire

« Bien qu’Elizabeth Holland ait fait son retour à New York, c’est toujours sa sœur Diana qui illumine les soirées de la haute société. Et ce, malgré le mariage de son amoureux secret, Henry, avec l’éternelle rivale des sœurs Holland, la vénéneuse Penelope. En réalité, Henry est toujours épris de Diana, mais Penelope l’a soumis à un odieux chantage. Quant à Lina, l’ambitieuse ex-femme de chambre, elle continue son incroyable ascension sociale… à ses risques et périls. Retour à Manhattan en 1900 ! »

« Une grande et somptueuse fresque habitée par de vraies pestes, de noirs secrets, et d’éphémères romances… Vous ne parviendrez pas à reposer ce roman sur la haute société new-yorkaise de la fin du XIXe siècle. » Kirkus Reviews.

Alors, alors ?

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les personnages nés de la plume d’Anna Godbersen. Les ingrédients sont toujours les mêmes : de belles réceptions, des robes que l’on imagine somptueuses, des intrigues et des triangles amoureux, de petites et de grandes trahisons.

Cette fois, les gentilles, les pestes et leurs prétendants ou maris embarquent tous pour la Floride, pour un voyage envenimé ! Elizabeth a perdu de son aura depuis le premier tome. Diana m’est toujours aussi sympathique, toute torturée qu’elle est par l’homme qu’elle aime. Penelope est insupportable et calculatrice. Et Lina, à part, oscille entre un fond pas si mauvais et un besoin d’ascension sociale très prononcé !

Ces jeunes femmes, d’à peine vingt ans, vivent dans le luxe mais réussissent à vivre dans la misère psychologique et la détresse. Un bon moyen de ne pas trop déplorer vivre au XXIe siècle ! Les mariages forcés, la pression sociale, etc., ça manque un peu de charme ! Heureusement, il y a un peu de moments positifs aussi…

Il se passe toujours assez peu de choses dans cette série (enfin… si c’était dans « la vraie vie », ce serait déjà pas mal !) mais on continue d’avoir envie de savoir comment tout va se terminer (la réponse sera dans « Vénéneuses » !) et le style de l’auteur reste agréable à lire.

J’adhère !

Retrouvez « Tricheuses » sur Amazon

Mes autres billets :

Rumeurs : le gratin de New York, en 1899
Rebelles : plongée en 1899 dans des frasques New Yorkaises

Retrouvez tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.