Rumeurs, Rebelle, tome 2

Après avoir lu « Rebelles » au début de l’été, j’ai terminé le 2e tome de la même saga : « Rumeurs ». Un agréable moment de lecture.

L’histoire

« Manhattan 1899. Ce soir Henry Schoonmaker fait sa première apparition à l’opéra depuis la mort tragique de sa fiancée, Elizabeth Holland. N’est-ce pas un peu trop tôt ? se demandent les bonnes âmes. Rumeurs, rivalités entre la sœur de la morte et son ennemie Penelope, qui n’est pas prête à laisser Henry lui échapper une seconde fois. Mais voilà qu’une nouvelle intrigante se révèle, l’ancienne femme de chambre des Holland, Lina. Elle aussi a l’étoffe d’une ambitieuse qui rêve de High Society… »

Rumeurs-Godbersen-couverture.jpg

Alors, alors ?

Comme pour le premier tome, Rebelles, il m’a fallu environ une semaine pour lire ce roman. C’était encore une fois une lecture agréable et un plaisir de voir une si belle couverture.

Les écrits d’Anna Godbersen se lisent toujours aussi facilement. Si je trouvais qu’il existait une certaine distance entre le narrateur et les personnages, le fait de mieux connaître les différents protagonistes la réduit pas mal dans ce 2e tome.

Les émotions des personnages mauvais, comme Penelope Hayes, ou arrivistes, comme Carolina Broud, sont décrites avec autant de soin que celles des personnages que l’on ne peut qu’aimer, comme Elizabeth et Diana Holland.

L’homme auquel on prête le plus d’attention est évidemment Henry Schoonmaker, qui devait contre son gré épouser Elizabeth dans « Rebelles » avant que la jeune femme ne prenne la poudre d’escampette. Son histoire d’amour impossible avec la soeur de son ancienne fiancée, Diana, est au centre de « Rumeurs ». Le jeune homme semble très humain et il est décrit de façon à ce que l’on s’y attache, même si on connaît par ailleurs son penchant excessif pour l’alcool comme masque de sa souffrance ! Il semble finalement assez misérable en jeune homme prisonnier de son statut d’homme à marier le plus convoité de New York.

Les codes de la haute société sont parfois un peu complexes à bien saisir : en quoi il serait plus inconvenant d’épouser la jeune soeur de sa défunte fiancée que de se marier avec une autre femme la période de deuil finie ? Est-il vraiment possible avec un peu de maquillage et de bluff d’intégrer un monde aux codes complexes lorsqu’on était jusqu’alors une servante aux origines modestes ?

Le tout se laisse lire facilement et je lirai sans doute d’ici la fin de l’année la suite de cette saga, qui comporte quatre tomes. J’espère quand même que tout ne se finira pas atrocement mal car les passions par le moment ne mènent pas au bonheur sous la plume d’Anna Godbersen !

Et vous, aimez-vous ce genre littéraire ?

Retrouvez Rumeurs sur Amazon

Mes autres billets :

Rebelles : plongée en 1899 dans des frasques New Yorkaises
Retrouvez tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.