Les fleurs d'Auvers-sur-Oise, la ville dans laquelle Van Gogh a vécu ses derniers jours

Si je vous dis Auvers-sur-Oise, peut-être penserez-vous Van Gogh ? C’est dans cette commune, à l’auberge Ravoux, que l’artiste a mis fin à ses jours en 1890 mais c’est aussi là-bas que les curieux peuvent partir sur ses pas, 125 ans plus tard. Si vous sortez une carte, vous verrez que les lieux se situent au Nord de Paris, sur une ligne imaginaire qui relierait Cergy à Chantilly. Comme les Parisiens le font depuis près de 170 ans, j’ai pris le train et y suis arrivée en moins d’une heure. Auvers-sur-Oise est un vrai village de peintres avec ce qu’il faut de campagne (véridique, nous avons marché à travers champs, mes chaussures peuvent vous le garantir !) et d’authenticité.

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Van Gogh y est venu pour chercher calme et inspiration après une période d’instabilité mentale soignée dans une maison de santé située près de Saint-Rémy de Provence. Il aurait dû aller habiter chez Pissaro, qui résidait et avait un bel atelier à Auvers, mais sa femme n’a pas voulu car ils avaient cinq enfants et qu’il sortait d’asile psychiatrique… On peut la comprendre, surtout lorsque l’on sait comment s’est passée la suite. Van Gogh a donc loué la chambre numéro 5 de l’auberge Ravoux, où il a négocié le gîte pour un franc, et le couvert pour 2,50 francs par jour. La présence du Dr Gachet, médecin spécialiste de la mélancolie et amateur d’art, dans le village était un gage de sécurité en cas de rechute.

Ce séjour a été très inspirant pour Van Gogh car il a peint plus de 80 œuvres en moins de 70 jours : Champ de blé aux corbeaux, Portrait du Dr Gachet, L’Église d’Auvers, etc.

Cela ne l’a malheureusement pas empêché de se tirer une balle dans la poitrine – on ne sait trop pourquoi – et de s’éteindre le 29 juillet 1890. Si sa chambre de l’hôtel Ravoux est si significative, c’est surtout parce que la pièce, vidée de ses meubles, est restée dans son état d’origine. En 37 ans, le peintre a eu 38 maisons différentes. Sa dernière chambre est la seule qui soit restée comme il l’a connue. Il faut dire que l’on ne louait pas la chambre d’un suicidé : cela ne se faisait pas.

De même, un suicidé (protestant) ne pouvait prétendre à un service religieux. Les funérailles se sont donc tenues à l’auberge Ravoux, fleurie de tournesols, de dahlias jaunes, et décorée pour l’occasion avec les dernières toiles de l’artiste. Le Dr Gachet, qui possédait déjà cinq ou six toiles de Van Gogh, a gonflé à cette occasion sa collection à une vingtaine. L’anecdote fait sourire.

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Le temps a passé et l’auberge Ravoux est toujours là, avec ses belles couleurs, son charme… et son propriétaire, président de l’Institut Van Gogh et gardien de la mémoire des lieux (et de bien plus que cela, en réalité), Dominique-Charles Janssens. Se familiariser avec la vie de Van Gogh à Auvers-sur-Oise à travers ses mots a été un très bon moment. Il nous a ouvert toutes les portes et nous a parlé de sa volonté d’aller jusqu’au bout du rêve de Van Gogh. Il a aussi tordu le cou à certaines idées reçues. Par exemple, Van Gogh n’était pas pauvre, il vivait avec l’équivalent de 1500€ par mois. Allez savoir pourquoi l’une des phrases qu’il a prononcées m’a marquée : « À d’un deuil, les gens ne pleurent pas pour la personne qui se trouve dans le cercueil, ils pleurent sur leur propre vie ».

L’auberge Ravoux est aujourd’hui encore un restaurant, dans lequel il se dit que l’on mange très bien. J’y ai petit-déjeuné mais y retournerais volontiers pour déguster davantage de mets. On nous souffle qu’il faut demander la table 1 quand on est deux et la table de Malraux quand on est quatre (le saucisson est dans le tiroir !).

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

C’est l’heure du petit-déjeuner à l’#aubergeRavoux ! #SurlespasdeVanGogh 😊 Avec @mellebonplan et @parisiantouch

Une photo publiée par Le Blog de Lili (@blogdelili) le

Aux premiers jours d’avril, impossible de passer à côté des cerisiers en fleurs !

Avec le #printemps vient le début de la saison culturelle #SurlesPasdeVanGogh à #AuversSurOise 🌸

Une photo publiée par Le Blog de Lili (@blogdelili) le

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Auberge Ravoux dite « Maison de Van Gogh »
Place de la Mairie – 95430 Auvers-sur-Oise
Du 4 mars au 31 octobre 2015
Tarif plein : 6 € / Tarif réduit : 4€ / Gratuit pour les moins de 12 ans
www.maisondevangogh.fr

En se promenant à Auvers-sur-Oise, où tout se fait à pieds, on découvre l’église. Comme un air de déjà vu, non ?

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Des fleurs, des champs, la nature : de quoi satisfaire les âmes d’artiste. On ne va pas à Auvers que pour Van Gogh.

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

En passant devant certaines maisons, j’ai pensé aux maisons de campagne qui se trouvent dans le village où habitait ma grand-mère paternelle. Je crois que je n’y suis pas retournée depuis dix ans… Ou peut-être une fois. Aller à Auvers-sur-Oise, c’est aussi sentir comme un petit appel du passé, de l’enfance ou d’une ambiance familiale.

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Le cimetière d’Auvers-sur-Oise

Vincent Van Gogh est enterré à Auvers-sur-Oise, aux côtés de son frère Theo. Le lierre, symbole d’amitié éternelle, recouvre leurs tombes. Il arrive régulièrement que des personnes viennent se recueillir et apporter des cendres sur le lierre… !

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

La maison du docteur Gachet

Pour cette saison culturelle 2015, la maison du Dr Gachet célèbre Goupil & Cie, du nom d’Adolphe Goupil, marchand de tableaux et éditeur d’art. On peut découvrir le rez-de-chaussée et l’étage.

Paul-Ferdinand Gachet, spécialiste en psychiatrie, avait une maison à Auvers-sur-Oise depuis près de 20 ans lorsque Van Gogh est arrivé. Avant lui, Cézanne, Pissarro et Guillaumin avaient dessiné auprès de lui.

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Maison du Dr Gachet
78 rue du Docteur Gachet
95430 Auvers-sur-Oise
Du 4 avril au 5 juillet 2015
Entrée gratuite
www.valdoise-tourisme.com

Le musée Daubigny

Pour le 60e anniversaire du tournage du film de Vincente Minnelli « La vie passionnée de Vincent Van Gogh » (Lust for Life) à Auvers-sur-Oise, le musée Daubigny présente une exposition sur le regard de trois cinéastes sur Vincent Van Gogh : « flamboyance de Minnelli, onirisme de Kurosawa et mélancolie sourde de Pialat » (ce n’est pas moi qui le dit). On peut y voir des extraits de films, des souvenirs de tournage, des affiches, des peintures et dessins, etc.

Charles François Daubigny et son fils Karl peignaient. J’ai été sensible à leurs tableaux et les reverrais volontiers.

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Musée Daubigny
Exposition « Un certain regard sur Van Gogh : Minnelli, Kurosawa, Pialat »
Manoir des Colombières
Rue de la Sansonne
95430 Auvers-sur-Oise
Du 4 avril au 20 septembre 2015
Les mercredis, jeudis et vendredis de 14h à 17h30
Les samedis, dimanches et jours fériés de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h30
Pelin tarif : 4 €
www.musee-daubigny.com

L’exposition-immersion « The Van Gogh Experience à l’Orangerie Sud » au château d’Auvers

Nous n’avons pas visité le château d’Auvers mais sommes allés vite une expérience un peu à part dans son orangerie. J’ai été surprise par ce parcours. Projections, sons, etc. : il est troublant. Je pense malheureusement être un peu passée à côté…

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Château d’Auvers
Exposition-immersion « The Van Gogh Experience à l’Orangerie Sud »
Rue de Léry
95430 Auvers-sur-Oise
Du 4 avril au 20 septembre 2015
Du mardi au dimanche et jours fériés de 14h à 18h
Plein tarif : 5 €

Galerie d’art contemporain d’Auvers-sur-Oise

Les œuvres originales d’Hervé Di Rosa colorent la galerie d’art contemporain. On nous a expliqué que sa démarche créative était plus proche de celle de Van Gogh qu’il n’y paraît : confrontation de la couleur, résurgence formelle, figuration expressive, maîtrise technique, etc. Une parenthèse divertissante pour l’œil du touriste !

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Exposition Hervé Di Rosa
Galerie d’art contemporain d’Auvers-sur-Oise
5, rue du Montcel
95430 Auvers-sur-Oise
Du 4 avril au 31 août 2015
Ouvert les week-end et jours fériés de 14h à 18h
Entrée gratuite

J’ai terminé cette belle journée autour d’un verre avec les copines blogueuses : Gaëlle, Faustine, Fanny et son mari. À voir les couleurs et la déco de ce petit restau, vous verrez qu’Auvers-sur-Oise est aussi une ville de notre époque !

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise
Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Un train direct relie la gare de Paris Nord à Auvers tous les samedis, dimanches et jours fériés jusqu’au 1er novembre 2015 (vérifiez quand même sur www.transilien.com) :

  • Paris Gare du Nord : 9h38 – Arrivée Auvers-sur-Oise : 10h19
  • Auvers-sur-Oise : 18h25 – Arrivée Paris Gare du Nord : 18h51

Ce train est concerné par le dézonage du pass Navigo le week-end.

Cette journée m’a beaucoup plu et que je vous encourage à aller (re)découvrir Auvers-sur-Oise et à profiter de cette jolie saison culturelle. Pour ma part, je n’ai pas encore vu le musée de l’absinthe et le château d’Auvers : autant de bonnes raisons d’y retourner !

Merci encore à Clara pour cette journée !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.