Les jolies bouteilles venues dans le foodtruck de Claire et Hugo à Troyes

L’an dernier, je vous parlais de « Claire et Hugo », un foodtruck troyen qui avait été un vrai coup de cœur pour nous. C’est avec joie que nous sommes retournés cet été à bord du bus berlinois qui a fait du chemin depuis notre premier dîner.

"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois

Si nous avions dîné sur un parking à l’époque (mais ça nous allait), nous avons cette fois déjeuné dans le centre ville, sur la place des Halles, un cadre bien agréable. Nous avons tout de suite senti que le bus Claire et Hugo avait rencontré le succès qu’il méritait depuis notre première visite car nous avons fait la queue et n’avons pas pu avoir de table à l’extérieur, même en attendant.

Ce midi-là, Claire et Hugo étaient aidés par trois personnes. Assez débordée, l’équipe n’avait que peu de temps pour gérer les convives. Cela peut se comprendre et elle restait accueillante et discrète.

Étant venus spécifiquement à Troyes ce midi-là pour déjeuner à bord du bus (le concept est vraiment sympa), nous n’avons pas voulu nous tourner vers une autre adresse et avons accepté de manger à l’étage, peu occupé. Si nous avions un ventilateur pour nous cinq, il est apparu qu’un climatiseur serait indispensable ! Le repas a souffert du fait que l’on crevait littéralement de chaud en haut. Il faisait peut-être 25° dehors. À l’étage de bus, la chaleur était sans commune mesure. Nous ne sommes pas tous égaux mais je ne suis pas résistante aux fortes chaleurs.

"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois

À la carte ce jour-là :
– un burger classique (8€)
un burger Karine « des Oiseaux » (12€) à base de pain, pesto d’amande, ciboule, bœuf, mozzarella di bufala, poivrons confits, roquette et balsamique

Nous étions quatre adultes et avons tous testé le burger Karine, avec un accompagnement « Charlotte », des pommes de terre, à 1€. Le fils de mon amoureux a pris un classique, n’étant pas très fan de burger et de légumes.

Les burgers sont toujours aussi beaux, appétissants et très bien garnis (couverts indispensables pour manger !). J’ai de nouveau beaucoup apprécié le pain brioché, aussi bon que beau. Comme le burger était généreux, les poivrons et la roquette – dont je suis moyennement fan – m’ont semblé vraiment en nombre. Je n’ai pas trop senti le pesto d’amande.

Pour mon amoureux, le burger était très bon mais il a été surpris que la mozzarella soit fraîche dans le burger alors qu’il s’attendait à la déguster tiédie. Il trouve toujours dommage que des frites ne soient pas proposées, même s’il s’agit d’un parti pris.

Ma cousine et mon beau-frère (poke !) ont aimé leur repas.

Mon amoureux a mangé en partie le burger classique de son fils. Après avoir déjà mangé sa part, il avait moins faim et les oignons trop cuits l’ont sans doute gêné plus qu’ils n’auraient pu le faire sans cela.

"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois
"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois

Compte-tenu de la chaleur, nous n’avons pas été tentés par un dessert.

Le choix de boissons, quant à lui, est toujours plaisant. Nous avons assez massivement choisi la citronnade. La Bella Lula et sa belle bouteille nous ont conquis.

"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois
"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois
"Claire et Hugo", à Troyes : un burger dans un bus berlinois

En bref, notre deuxième expérience à bord du bus berlinois désormais célèbre à Troyes a été un ton en dessous de la première : une alchimie des ingrédients moins réussie et surtout un étage dans lequel nous avons un peu grillé… Mais j’y retournerai avec plaisir à une saison plus fraîche pour goûter une recette de burger qui sera plus entièrement proche de mes goûts ! N’hésitez pas à aller vous faire votre propre idée !

La page de Claire et Hugo sur Facebook


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.