Irlande - Voyage de Derry à Letterkenny

Après une première journée dans le Nord de l’Irlande entre Belfast et Londonderry, nous avons consacré le deuxième jour de notre voyage irlandais à la visite d’une partie de l’île entre Derry et Letterkenny et donc entre Irlande du Nord et comté de Donegal. Nous avons fait de belles découvertes, que ce soit en ville ou en pleine nature avec de beaux paysages comme on peut les imaginer.

Nord de l'Irlande - Jour 2

Une matinée de découverte à Londonderry

Si, sur les cartes, vous verrez écrit le nom « Londonderry », mieux vaut se contenter de dire seulement « Derry » car le « London » a été ajouté il y a quatre siècles pour humilier les Irlandais.

Londonderry, Irlande du Nord

Avez-vous entendu parler de la série Derry Girls ? Nous voici curieux de la découvrir.

Londonderry, Irlande du Nord

La ville s’est développée autour d’une abbaye fondée en 546. Les remparts ont été construits au début du XVIIe siècle pour protéger les colons anglais. Ils ont permis à la ville de résister longuement aux assauts catholiques à la fin du même siècle. Nous sommes allés sur les remparts depuis lesquels les vues sur la ville sont jolies. Ces murailles ont été occupées jusqu’en 1994 par des soldats britanniques.

Nous avons visité Derry un dimanche matin. À 10h, la ville était extrêmement calme puis nous l’avons vue s’animer peu à peu jusqu’à midi.

Londonderry, Irlande du Nord

L’une de nos visites marquantes a sans doute été celle de la cathédrale Saint-Colomba de Derry. Édifiée en 1633 dans un style gothique tardif, il s’agit de la première cathédrale protestante construite en Irlande. Elle est sublime. La parcourir est même assez émouvant. On y voit des drapeaux anciens, des boiseries, etc. Nous avons eu la chance de pouvoir y entrer un dimanche, le hasard nous conduisant à ses portes peu avant l’office.

Londonderry, Irlande du Nord

Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord

Un tour par le centre commercial Derry Craft City est sans doute sympathique en semaine. Les lieux étaient jolis même si calmes car fermés quand nous sommes passés.

Le Guildhall est également superbe et étonnant. Ce monument gothique date de 1887. Il a été brûlé et réouvert en 1912. Il accueille le conseil municipal.

Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord

Dans les années 60, de nombreuses manifestations pour les droits civiques des catholiques se sont déroulées à Derry. Ça été l’époque du Free Derry et du Bloody Sunday. Nous sommes rentrés avec encore quelques lacunes sur tous ces événements mais si le sujet vous intéresse, vous trouverez sur place – notamment à travers des visites guidées – comme sur le web beaucoup d’informations. En contrebas de la ville, nous sommes allés voir le Free Derry corner et les fresques murales illustrant la colère républicaine.

Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord

Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord Londonderry, Irlande du Nord

Promenade à Malin Head

Après avoir visité Derry, nous avons pris la route de Malin Head. Il s’agirait du point le plus au Nord de l’Irlande, sur la péninsule d’Inishowen dans le comté de Donegal (bye bye les miles et les livres sterling, bonjour les kms et les euros). Il s’agirait aussi de l’un des endroits les plus ensoleillés d’Irlande et d’un lieu d’observation des aurores boréales. À Malin Head, la promenade était aussi extrêmement venteuse que belle.

Malin Head, Irlande Malin Head, Irlande Malin Head, Irlande

Découvrir l’histoire de l’Irlande au Doagh Famine Village

Dans l’après-midi, nous avons pris la direction de Doagh Famine Village. Ce musée pas comme les autres est  installé dans des chaumières. Il porte sur l’histoire irlandaise jusqu’à nos jours. Il a une partie consacrée à la famine, qui a donné son nom au musée mais n’en est pas le seul sujet. Ce village a quelque chose de vraiment « fait maison ». On sent qu’il y a eu de nombreuses idées derrière !

Nous y sommes restés peut-être 1h30, jusqu’à la fermeture à 17h30. Sur place, de nombreux panneaux sont traduits en français. L’entrée nous a coûté 7,50€ par personne.

Irlande - Doagh Famine village Irlande - Doagh Famine village Irlande - Doagh Famine village

Irlande - Doagh Famine village Irlande - Doagh Famine village Irlande - Doagh Famine village Irlande - Doagh Famine village

Grianan d’Aileach : un fort préhistorique

Sur la route qui nous a conduits à Letterkenny, nous sommes allés voir un fort – Grianan d’Aileach – depuis lequel la vue sur le Donegal est superbe. Le vent était encore de la partie mais n’a pas gâché notre plaisir !

Irlande - Grianan d'Aileach

Irlande - Grianan d'Aileach

La route, aux alentours, a beaucoup de charme (coucou la photo prise par la fenêtre coté passager… à gauche, donc).

Irlande - Grianan d'Aileach

Une nuit au Killererin House Bed & Breakfast

Nous sommes arrivés à notre Bed & Breakfast, le Killerin House, à 19h30 soit une demi-heure avant l’heure limite. L’accueil a été gentil et nous étions les seuls hôtes pour la nuit. Notre chambre double avec salle d’eau privative – comme toujours pendant le séjour – nous a coûté 85€.

Le lendemain matin, nous avons petit-déjeuné à 8h30. Il était possible de choisir entre plusieurs petit-déjeuners mais, prise de court lors de notre arrivée, j’ai pris le premier proposé sur la liste et donc boudé les saucisses le lendemain matin car je n’en suis pas amatrice. Le repas était cela dit très bien, avec suffisamment d’options.

Le matin, notre hôtesse nous a parlé pas loin de 30 minutes pour nous expliquer en détails ce qu’elle nous recommandait comme programme pour la journée. Nous avons fait quelques changements sur notre planning mais qui n’ont pas été sans conséquences. Tout n’a pas tenu dans notre emploi du temps.

Killererin House B&B

Killererin House B&B

Killererin House B&B
Ballaghderg N56, Letterkenny, Ireland
Téléphone : +353 74 912 4563

Notre dîner au Kelly’s Diner

Fatigués de conduire à gauche, nous sommes allés dîner à pieds plutôt que de faire la route vers la ville. Nous sommes allés au Kelly’s Diner, à quelques minutes de marche du B&B.

J’y ai mangé un burger Shelby GT 500 (11,95 €) avec un cola (1,90 €). Mon plat était à base de « the mightest mustang on the Stabei 60z beef » (j’en ai juste compris l’idée essentielle : c’était du bœuf mais avec un goût différent de celui auquel on a l’habitude), de bacon croustillant, d’oignons sautés et de cheddar fondu. Mon choix s’est fait en fonction de la viande car je mange du bœuf et du porc mais difficilement les autres viandes et ne suis pas amatrice de fortes épices ou d’oignons en excès.

Le dîner a bien dépanné et a fait son office sans être une adresse pour laquelle faire un détour. Monsieur est moins sévère sur son choix et a bien apprécié la soirée d’un point de vue gustatif.

Letterkenny - Kelly's diner

J’espère que le récit de cette 2e journée riche en découvertes vous a plu. Comme toujours, n’hésitez pas à commenter si vous avez des questions ou expériences à partager ! À très vite pour le récit du 3e jour, de Letterkenny à Glenties !

Retrouvez tous mes billets voyage sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.