Après avoir lu Respire et Mentir, j’ai poursuivi la saga Ten tiny breaths de K.A. Tucker avec la lecture de Saisir. Je ne vais pas vous cacher que j’ai été assez moyennement emballée par cette découverte, que j’ai faite sans passion. Ecrire une saga littéraire new adult avec des intrigues très différentes les unes des autres était sans doute un pari pour l’écrivaine. Celle-ci se déroule dans les milieux de la nuit et de la drogue. Fausses identités et gros mensonges constituent la trame d’une histoire que j’avais hâte de refermer. Oups !

Saisir : l’histoire

« Propriétaire d’un club de strip-tease, Caïn est sur tous les fronts : il doit gérer les longues nuits, les psychodrames entre les membres du personnel et les visites régulières de la police. Très impliqué, il poursuit la mission qu’il s’est donnée : s’occuper de ses employé(e)s tout en restant fidèle à son but – les sauver sans jamais les toucher. Or, quand Charlie Rourke franchit la porte du club, Caïn comprend très vite que garder son self-control avec la blonde explosive va être compliqué. La jeune femme a besoin d’argent. Elle accepte donc de se déshabiller malgré sa profonde timidité. Et malgré l’attention troublante que lui porte Caïn, qui, chaque soir, sort de son bureau pour la regarder danser. Mais qui est Charlie Rourke ? Qui cherche-t-elle à fuir ? Pourquoi veut-elle disparaître ? »

Mes impressions sur Saisir

Caïn, Charlie et Miami

Saisir nous conduit à Miami sur les mêmes lieux que ceux qui servent de décors à Respire. On retrouve Caïn, le riche propriétaire de club de strip-tease qui est à la fois beau, sombre, puissant et doté de belles valeurs morales. Les filles qu’il emploie ? Il n’y touche pas et fait tout pour les sortir de leur situation. On a affaire à un héros qui semble aussi clean que sympathique.

On connaît une partie du passé de Charlie et l’on sait surtout qu’elle en est prisonnière et dépendante. On la sent être le pantin de quelqu’un. Elle est à la fois sensible, peu expressive et déterminée. Elevée dans le confort mais à la dure par certains aspects, elle souhaite pouvoir se bâtir une vie sans influence. Je voudrais vous en dire plus mais risquerais de vous spoiler.

Ma lecture laborieuse et le thème de la drogue

Le début du roman plante le décor, nous explique ce que sont les livraisons de drogue, etc. Ça m’a paru interminable et, page 80, je regardais le roman en me demandant si j’allais l’abandonner. Mais s’il m’arrive de « laisser tomber » un livre, je ne le fais que quand je n’en peux vraiment plus. Je me suis donc accrochée. Je ne peux pas dire que la lecture a été un supplice, n’exagérons rien, et certains passages m’ont plu, mais j’avais une conscience assez forte de ma progression dans le roman, qui compte tout de même 539 pages : « allez, la moitié », « plus que 150 pages », « j’ai presque fini ». Autant dire que ce n’est pas le meilleur des états d’esprit !

J’ai tout de même aimé les personnages, l’histoire d’amour qui se développe entre les héros et ai trouvé la fin réussie et même émouvante à sa façon. Les personnages secondaires, dont certains sont bien connus de celles qui ont lu le début de la saga, sont eux aussi sympathiques.

Dire aurevoir à Ten tiny breaths

Mes impressions sont vraiment personnelles et je pense que mon côté hermétique aux trafics ne m’a vraiment pas aidée à rentrer dans le récit mais vraiment… je suis passée à côté du roman !

Mon tome préféré restera le 2e, celui lié à Livie, sur fond d’université de Princeton. Je suis heureuse de passer à autre chose après avoir lu les trois romans de la saga édités en France. Dommage !

Saisir – Ten Tiny Breaths, tome 3 – K.A. Tucker
Le Livre de poche – 544 pages – 7,30 €
Sorti le 16 juin 2016
Retrouvez Saisir sur Amazon ou chez votre libraire !
Empruntez le roman à la bibliothèque de Paris

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.