Monsieur et moi avons eu le plaisir de déjeuner chez Odette, l’auberge urbaine de la Maison Rostang. Ce très beau restaurant est installé au sein de l’hôtel Maison Albar Hotels Le Pont-Neuf, à proximité des Halles.

Le chef Rémi Hénaux œuvre en cuisine et concocte de superbes assiettes au contenu aussi savoureux qu’il en a l’air. Au menu, qui fait la part belle au végétal : des produits locaux et de saison en provenance de petits producteurs. Une très belle adresse !

La carte

Odette, l’auberge urbaine, est si jolie que vous vous interrogez peut-être sur l’addition. A la carte, les entrées sont à 13€, les plats à 24€ et les fromages et desserts à 11€. Au déjeuner, il est possible de profiter de formules :

  • entrée + plat : 35€
  • plat + dessert : 32€
  • entrée + plat + dessert : 42€

Depuis cet automne 2019, un menu « Marché du Jour » est proposé pour le déjeuner. Pour 24€, il permet de déguster une amusette, un plat de poisson ou de viande et un dessert.

Pour débuter

Pour l’apéritif, j’ai dégusté un cocktail de fruits maison, notamment à base de jus de pomme et de pamplemousse.

Monsieur s’en est remis à l’équipe du restaurant pour le choix de son cocktail. C’est un « Voyage d’Odette » qui lui a été servi. Ce cocktail signature se compose, entre autres, de vodka et de fruit de la passion. Il est léger, frais et parfumé. Monsieur l’a trouvé parfait pour introduire notre déjeuner en ce lieu calme, apaisant et serein.

En amuse-bouche, nous avons chacun dégusté une petite gougère. Cela tombe bien : j’en suis très friande !

Puis du pain ficelle, du pain de campagne et du beurre à la fleur de sel nous ont été apportés. C’est toujours agréable d’avoir du bon pain à table, avec une corbeille pensée pour tous les goûts.

Monsieur a accompagné son repas d’un verre de vin, en prenant une fois encore conseil auprès de l’équipe d’Odette. Il a ainsi dégusté un verre de Saint-Peray Les Pins 2017. C’est un excellent vin au nez particulièrement floral avec, en bouche, une très agréable minéralité. Ce millésime de Saint-Peray est considéré comme exceptionnel. Il a su particulièrement bien accompagner le repas de Monsieur.

Nos entrées

En entrée, j’ai choisi l’œuf parfait, lait, émulsion de lait d’amande et tuile de sarrasin (13€). La cuisson de l’œuf est bien nommée, la tuile est délicate, l’adresse magnifiquement dressée : j’étais ravie de mon choix !

Monsieur a opté pour le topinambour en velouté, foie gras et jus infusé au café. C’est une entrée gourmande, toute en rondeur et en réconfort. La douceur du velouté de topinambours et des petits cubes de foie gras se trouve agréablement associée au croquant des micro-cubes de topinambour. C’est une délicieuse entrée qu’apprécieront tout particulièrement les amateurs de sucré-salé.

Nos plats

Je n’ai pas résisté au potimarron rôti, légumes oubliés, Saint-Jacques snackées, réduction de barbes. C’est un plat original et très agréable à déguster, tout en douceur avec des notes sucrées. La cuisson des Saint-Jacques est maîtrisée, les légumes fondants et bien travaillés. Un plaisir là encore !

Monsieur a dégusté le cabillaud, émulsion de Saint-Jacques, chou vert pointu, pomme verte et gingembre. À l’opposé de l’entrée de Monsieur qui était toute en douceur, son plat était beaucoup plus vif, enlevé, relevé : un lit de chou vert, un excellent cabillaud cuit très justement, une émulsion de Saint-Jacques jolie et parfumée, du croquant avec les bâtonnets de pomme verte, du relevé et du vivifiant avec des petits cubes de gingembre.
Un plat sain, digeste, extrêmement plaisant.

Nos desserts

Très friande de chocolat, j’ai terminé sur le truc au chocolat Jivara, praliné noisette, un dessert crémeux, fondant et gourmand. Je l’ai accompagné d’un thé blanc passion-fleurs Dammann Frères. J’étais heureuse de trouver une proposition originale à l’heure du thé.

Monsieur a dégusté un baba au rhum, citronnelle gingembre. C’était un baba au rhum, certes, mais, pour son plus grand plaisir, c’était plus que cela. La pâte du baba est excellente et très aérée. Le dessert fait également la part belle aux saveurs exotiques : cubes d’ananas (certainement rôtis), grains de fruits de la passion et délicieuse sauce fruitée. Monsieur a terminé sur un expresso.

Dernière touche gourmande : des mini-madeleines au citron sont proposées aux convives à même leur moule. Une agréable attention !

Le menu des fêtes d’Odette

Un menu des fêtes d’Odette est servi aux dîners entre le 20 décembre 2019 et le 2 janvier 2020, ainsi qu’aux déjeuners du 25 décembre et 1er janvier. Comptez 85€ par personne, hors boissons.

Le menu est le suivant :

  • Amuse-bouche
  • Carpaccio de Saint Jacques, vinaigrette d’agrumes & Citron Caviar
  • Foie gras poêlé, tarte sablée au spéculos, compote mangue & passion
  • Cuisse de Chevreuil, éclats de pistache, céleri & chou pointu
  • Saint-Nectaire, salade poivrée à la truffe Melanosporum
  • Dôme soufflé au chocolat Jivara

Vous l’aurez compris je pense : Odette, l’auberge urbaine, a de nombreux atouts et assure un moment à table des plus agréables. À découvrir !

Odette, l’auberge urbaine
Maison Albar Hotels – Le Pont-Neuf
23 rue du Pont-Neuf
75001 Paris
Tél. : 01 44 88 92 78
Ouverture 7j/7, service en continu de 12h à 22h
Toute l’information sur le restaurant

Merci de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris » sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.