Mount série – tome 1 Le roi sans pitié - Megan March

Je découvre la plume de Megan March avec la « Mount série ». Le 1er tome de ce drame psychologique, « Le roi sans pitié », est sorti ce début mai. Si mes impressions ont été partagées, j’ai refermé le roman en ayant envie de découvrir la suite. Il ne s’agit, à mon avis, pas d’un livre que l’on choisit pour réfléchir ou découvrir une histoire riche mais plutôt pour se plonger dans un récit basé sur la manipulation, le pouvoir, la soumission ou la domination et les rapprochements physiques sous tension (comment dire les choses sans les dire ?). Je vous explique tout cela !

Le roi sans pitié : l’histoire

« Vous ne connaissez pas mon nom, mais je contrôle tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas. Mon pouvoir n’a pas de limites et mes envies sont toujours satisfaites.

Elle ne sait pas qu’elle a attiré mon attention. Elle aurait dû être plus prudente. Elle va m’appartenir. Il est temps de récupérer ce qu’on me doit. Keira Kilgore, vous êtes maintenant la propriété de Lachlan Mount.

La combinaison de l’action, du suspense et des relations torrides des protagonistes fait de ce live une lecture divertissante et captivante ! »

Source : Hugo & Cie

Mount série – tome 1 Le roi sans pitié - Megan March

Mes impressions sur Le roi sans pitié

Je crois que, si j’ai eu envie de lire la « Mount série », c’est notamment parce que je suis déjà allée à La Nouvelle-Orléans et que Monsieur est amateur de whisky. Vous avez là la toile de fond de l’intrigue.

Dans « Le Roi sans pitié », on fait connaissance avec Keira, à la tête d’une entreprise en représentant la 4e génération de la même famille. On sait juste qu’elle est la veuve d’un époux qui a tout de l’accident de parcours. Et elle est très endettée ! Keira a un tempérament de feu : un personnage à la personnalité assez éloignée de la mienne !

Lachlan Mount est tout-puissant. Comment ? On le saura sans doute dans les tomes 2 ou 3. Il porte des costumes de luxe, ne semble pas avoir de limite. On ne le connaît qu’à travers ses désirs et ses ordres. Voilà qui donne envie d’en savoir plus car je peine même à lui imaginer ne serait-ce qu’un visage tant il reste dans l’ombre.

Cette lecture m’a évoqué un peu la saga « Cinquante nuances«  avec un homme fortuné et charismatique qui arrête son choix sur une femme plus douce que lui et qui risquerait bien de finir par briser l’armure. Pas de chambre rouge dans la « Mount série » mais bien des choses qui évoquent un peu cet univers. J’ai été gênée par quelques éléments, comme l’histoire de la cagoule (peut-être un détail pourtant ?) et des notes un peu trop humiliantes (moi qui venais de lire le bonbon « Alex, peut-être…« , j’ai entamé un virage à 180°).

Le début de l’histoire m’a semblé long. Une conversation entre Ke-Ke (pourquoi ce surnom ?) et l’une de ses amies m’a presque perdue en route et semblé too much. Sans doute parce que je suis plus de la team fleur bleue ! Là, on est plus dans l’érotisme et la noirceur. Heureusement, la fin du roman et l’intensification des moments où Keira et Lachlan se côtoient m’ont davantage fait entrer dans l’histoire. « Le roi sans pitié » se lit assez facilement, en quelques heures.

J’ai eu le début d’une déception mais je sais maintenant à quel type de livre j’ai à faire et aborderai différemment ma lecture de la suite. J’espère que le rythme ne va pas baisser et être emportée. Et puis, la fin du 1er tome ne manque pas de suspense : il va falloir nous en dire plus !

J’ai eu vis-à-vis du livre un peu les mêmes sentiments que Keira vis-à-vis de Lachlan, oscillant entre rejet et une forme d’attrait.

Les tomes 2 et 3 , « La Reine de pique » et « L’Empire du mal » sortent en juin et juillet. Meghan March a déclaré aimé les livres avec « une histoire d’amour et un happy end ». À suivre, donc !

Mount série – tome 1 Le roi sans pitié – Megan March
Sortie le 2 mai 2019
Prix papier : 17 € (par exemple sur Amazon) – Prix numérique : 9,99 €

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture (et la trop jolie clé que Lachlan m’a envoyée… ♥) !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.