Alex, peut-être… - Jenn Bennett

Avec « Alex, peut-être… », Jenn Bennett a signé un magnifique roman young adult. J’ai dévoré le livre en 24 heures (autant dire que j’y ai passé mon 1er mai) et me suis régalée. Je n’ai cessé de dire que le récit était « trop mignon », dans le sens où il n’a cessé de me faire fondre. Mais il est bien plus que cela : intelligent, mature… Une petite merveille !

« Alex, peut-être… » : l’histoire

« Fan absolue de cinéma, Bailey Ridell a passé son année de lycée à discuter en ligne avec Alex, un geek également passionné des salles obscures. Et peut-être aussi à craquer un peu pour lui… Mais alors qu’elle s’apprête à le rencontrer, elle commence à paniquer. Et si c’était un pervers qui se cachait derrière son écran ? Ou tout simplement une déception dans la vraie vie ? Dans le petit musée local où elle s’est dégoté un boulot pour l’été, elle se rapproche de Porter, un mystérieux surfer un brin impertinent. Mais avant de décider avec qui elle pourrait partager une belle histoire, Bailey veut découvrir qui est Alex. Elle va donc remonter sa piste pour le retrouver. Tandis que la vérité se dévoile, Bailey devra assumer celle qu’elle est vraiment et faire un choix. Alex, peut-être ? »

Source : Hugo & Cie

Alex, peut-être… - Jenn Bennett

Avec une babka maison

Mes impressions sur « Alex, peut-être… »

J’ai adoré « Alex peut-être », exemple type du roman « écrit pour moi ». Les personnages ont beau avoir autour de 18 ans, je me suis projetée sur leur histoire et ai ressenti leurs émotions. S’ils ont encore à grandir, ils sont plus mûrs que bien des adultes et s’aident tous les uns les autres, avec franchise, à avancer. Le recul de l’écrivaine transparaît.

Il est question d’amour, de premier (on espère le dernier d’ailleurs) vrai amour, d’amitié, de famille, de séparation, de maladie ou d’accident, d’acceptation, de franchise et de secrets, de passion et de cinéma ! Je suis d’ailleurs impressionnée par toutes les références et analyses cinématographiques qui sont avancées.

Bailey termine le lycée et a un look déjà bien affirmé, qui la distingue des autres. Elle a un passé secret et traverse les États-Unis pour rejoindre son père après avoir vécu avec sa mère depuis leur divorce. Une jolie complicité existe entre la fille et son père, qui ne s’envahissent pour autant pas l’un et l’autre. Chacun joue parfaitement son rôle. Le temps d’un été, Bailey noue déjà une belle relation amicale avec Grace, jeune femme populaire aux côtés de laquelle elle travaille pendant l’été.

Leur collègue et gardien du musée où elles travaillent, Porter, est sexy à souhait, secret mais honnête, déjà mature. Quant à Alex… Qui peut-il donc bien être ? Bailey cherche à le débusquer avant qu’il ne sache qu’elle est venue vivre dans sa ville. Le héros masculin a juste tout du parfait book boyfriend. Il fera à coup sûr rêver toutes les lectrices !

[Extrait] « On se tient si près, au point que je vois une veine palpiter dans son cou. Il a toujours eu les épaules si larges ? J’ai l’impression qu’elles ont encore grandi depuis tout à l’heure. Mais, au lieu d’avoir envie de lui mettre un poing dans l’estomac, ce qui devrait être une réaction normale, je commence à avoir envie d’autre chose. Et ça me coupe le souffle. » 

Les échanges entre les héros sont savoureux. La tension entre les personnages se ressent vraiment et nous transperce. Je suis sûre que je prendrais vraiment plaisir à relire certaines pages, pour le bonheur de sentir mon cœur se serrer ou se décrocher.

« Alex, peut-être… » est une douceur dont les âmes romantiques ne doivent pas se priver. À lire absolument !

Alex, peut-être… – Jenn Bennett
Sortie le 18 avril 2019
Prix papier : 17€ – Prix numérique : 9,99€
Retrouvez « Alex, peut-être… » sur Amazon ou chez votre libraire !

Un grand merci aux équipes d’Hugo & Cie !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.