Monsieur et moi sommes allés dîner à La Riviera, une nouvelle adresse parisienne spécialisée dans les pizzas romaines, avec des recettes originales, et la bistronomie provençale. Derrière ce restaurant se cachent David et Lionel, qui ouvrent leur 3e adresse. Ces deux gourmets se sont lancés dans un tour du monde pour tester des pizzas, séduits par la pâte romaine, qui se veut plus fine et croustillante que la napolitaine.

Du côté des ingrédients, le restaurant Riviera mise autant que possible sur le local et a choisi avec soin ses producteurs français. La farine bio vient du Moulin Hoche de Picardie, la sauce tomate a été créée à partir d’ingrédients bio – tomates d’Aquitaine, ail , huile d’olive française et piment d’Espelette – en collaboration avec la conserverie Domaine Terra. Les saisons sont respectées dans la mesure du possible et le bio favorisé.

Ce qui marque en entrant, c’est la décoration : grand bar en îlot central, boîtes de sauce tomate de la maison, murs blancs, osier, terre cuite, raphia, marbre, etc. A table, le dressage soigné des assiettes nous a beaucoup plu, mettant ainsi en valeur la belle carte qui a été imaginée.

Nos boissons

Pour le petit clin d’œil, cela m’a amusée de voir que La Riviera proposait du kéfir. Cela fait plusieurs fois que j’en vois sur les cartes des restaurants alors que je n’ai connu cette boisson qu’en juin, lorsque l’on nous en a donné et que nous avons commencé à en faire.

J’ai choisi une citronnade maison, à base de citron frais, sucre de canne, eau filtrée et menthe fraîche (33 cl, 5€). Je l’ai trouvée délicieuse ! Elle n’était pas trop acidulée, était sucrée comme il faut et avait un vrai goût. Miam !

Monsieur a opté pour un Galliano Spritz, à base de liqueur Galliano, Prosecco bio, pastis artisanal, vin blanc sec et anis étoilé. Il a trouvé ce cocktail très frais et bien équilibré. L’agréable petit goût anisé de la boisson l’a fait quitter Paris pour le Sud de la France. Une sympathique découverte que cette revisite du Spritz !

Nos entrées

En entrée, j’ai dégusté un œuf parfait, crème de topinambour truffée, coppa et jus réduit (9€). Je dois avouer ne pas être très friande de l’artichaut et avoir tendance à oublier que le topinambour en a le goût mais cela n’a rien retiré à cette entrée réussie et avec de la personnalité. L’œuf parfait était coulant à souhait : je l’ai adoré !

Du bon pain nous a été apporté en accompagnement, nous permettant d’ailleurs de choisir entre un pain de campagne et de la baguette.

Monsieur a choisi l’incomparable burrata, crémeux de straciatella, choux-fleurs multicolores en trois façons (9€). Une magnifique assiette au milieu de laquelle trônait une crémeuse burrata entourée de choux croquants et colorés lui a été servie. Il y a vu une entrée généreuse qui peut certainement suffire pour un midi, suivie d’un dessert.

Nos pizzas

La Riviera propose des salades et petits plats – des pâtes végétariennes, de la lotte, etc. – mais les pizzas romaines sont sa signature. Nous avons donc choisi d’y faire honneur ! Le maître pizzaïolo Giuseppe Corbo a concocté une carte de pizze qui mêle classiques et créations originales (le poulpe est même à la carte !).

Je suis plutôt « team classique » est ai dégusté une pizza « L’amour à la plage », à partir de sauce tomate maison Southampton West, jambon blanc, champignon porto bello, burrata et origan (16€). Elle était très généreuse et parfaitement adaptée à mes goûts. Moi qui ai une digestion un peu sensible, je peux attester de son caractère vraiment digeste.

Monsieur a cédé à l’appel de l’originalité avec la pizza « C’est en Septembre », à base de crème de potiron, pastrami de veau, estragon frit et scamorza fumée (15€).
Il aime faire des choix qui sortent de l’ordinaire lorsqu’il va au restaurant. Il a trouvé la pizza élégamment présentée sur sa une planche de bois. La pizza « C’est en Septembre » saura satisfaire les amateurs de pastrami puisqu’il est très généreusement présent sur la fine pâte.
Amateur de plats sucrés-salés, Monsieur aurait toutefois aimé une base de purée de potiron plus importante.

Notre dessert

C’est vraiment par gourmandise et curiosité que nous avons commandé un dessert (spoil : nous avons bien fait). Nous avons partagé un dessert : le Très chocolat (10€). À base de chocolat, huile d’olive, lavande et noisettes, il est visuellement déstructuré mais surtout excellent à la dégustation, avec différentes textures. Nous avons adoré ♥

Pour le déjeuner en semaine, La Riviera propose une formule entrée-plat ou plat-dessert pour 17€.

Si mes photos vous semblent différentes de celles que je publie d’habitude, c’est parce que j’ai emporté mon appareil photos… sans sa batterie. Quelques contrariétés et un réveil bien trop matinal ont entraîné cette étourderie, qui m’a vraiment désolée. J’espère vous avoir donné envie malgré cela !

Bon appétit !

La Riviera
118 rue Lafayette
75010 Paris
Ouvert 7/7 de 7 h à minuit, service continu
Petit-déjeuner, déjeuner, dîner, vente à emporter, brunch à venir
Menu déjeuner entrée et plat à 17 euros
Le site du restaurant

Merci beaucoup de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris » sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.