Ça y est : Noël arrive vraiment ! Si vous hésitez sur les films de Noël à privilégier pour vos soirées d’hiver et de couvre-feu, je vous propose un retour sur les trois dernières comédies romantiques de saison que nous avons vues sur Netflix : Le bal de Noël, La Princesse de Chicago 2 et Un Noël en Californie.

Le bal de Noël / Christmas Wonderland

L’histoire ? « Heidi a toujours rêvé de devenir peintre, mais la vie en a décidé autrement. Elle a quitté sa ville natale, Pleasant Valley, pour embrasser la carrière de conservatrice de galerie d’art. Pour Noël, elle doit rentrer chez elle pour s’occuper de sa nièce et de son neveu. Heidi se retrouve bientôt face à son amour de lycée, Chris, devenu professeur. Il doit trouver un lieu pour le bal de Noël. Heidi lui vient en aide et déniche l’endroit idéal. Au fil des jours, la jeune femme retrouve le plaisir d’une vie au calme et s’interroge sur son avenir… »

J’ai beaucoup aimé Le bal de Noël, une comédie romantique plutôt moderne avec des personnages sympathiques et une histoire crédible. On est dans le schéma « jeune femme qui mène une brillante carrière en ville mais qui a mis sa passion de côté » et « homme qui a dû renoncer à sa carrière sportive et vit dans la ville de son enfance ».

Emily Osment incarne une Heidi pétillante et positive, à laquelle on s’identifie facilement. Ryan Rottman est le prof d’histoire et entraîneur de hockey de son neveu. Les deux ex ne se sont plus parlé après s’être séparés, par un choix de raison, à la fin du lycée. Ils se connaissent donc bien et rien n’est venu ternir l’image qu’ils avaient l’un de l’autre.

J’ai aimé que l’histoire soit réaliste bien qu’elle suive évidemment une trame romancée. Elle s’appuie d’ailleurs sur le thème bal, une tradition outre-Atlantique qui peut nous faire rêver depuis le « Vieux continent ». Nous avons passé un excellent moment !

Le bal de Noël est disponible à la fois sur 6 Play et sur Netflix.

La Princesse de Chicago 2, dans la peau d’une reine

L’histoire ? « Quand Margaret s’apprête à monter sur le trône, mais traverse une mauvaise passe avec Kevin, Stacy lui vient en aide avant qu’un nouveau sosie ne compromette leur plan« .

Après avoir vraiment bien aimé le film La Princesse de Chicago, nous étions contents de voir une suite arriver sur Netflix. Malheureusement, le charme a vraiment moins opéré sur nous. En effet, nous sommes passés d’une comédie romantique plutôt réussie à une suite un peu plus sur le registre de la blague et dans laquelle aucune relation ne se construit.

Vanessa Hudgens livre tout de même une performance puisqu’elle incarne trois personnages, avec des accents et comportements différents. Elle reste assez solaire et doit très certainement s’amuser. Margaret et Stacy sont deux héroïnes sympathiques. Fiona, la cousine de Margaret, est beaucoup plus malfaisante sans être effrayante. Ses deux suivants sont dans la même veine. Je n’aime pas Maman, j’ai raté l’avion car les cambrioleurs, dans l’absolu, me faisaient peur et le thème me dérangeait donc vraiment. Mais Monsieur a repensé à cet autre film de Noël au visionnage de La Princesse de Chicago 2.

Mention spéciale tout de même pour les décorations. La chambre de chacune des deux héroïnes compte un nombre de sapins qui pourrait donner le tournis. Ambiance de Noël garantie ! Quant au film dans sa globalité, vous l’aurez compris : il ne nous a pas vraiment enthousiasmés puisque nous espérions une comédie romantique de Noël !

Un 3e volet est prévu… Nous tenterons peut-être l’aventure mais j’ai quand même quelques doutes.

Un Noël en Californie

L’histoire ? « Un riche charmeur se fait passer pour un garçon de ranch afin de convaincre la propriétaire des lieux, très travailleuse, de vendre les terres de sa famille avant Noël« .

Sortie ce 14 décembre 2020 sur Netflix, la comédie romantique Un Noël en Californie nous a bien plu. Pour moi qui lis des dizaines de romances par an, il y avait malgré tout un côté « vu et revu » plus important que pour Monsieur. Le schéma habituel de ce type de romances est souvent inversé par rapport à cette nouveauté : en général, c’est une jeune femme citadine qui se rend dans un ranch et y rencontre un fermier ténébreux, tourmenté, veuf ou en deuil et sexy.

Ici, c’est la jeune femme qui accueille les indésirables en sortant le fusil et se montre mal-aimable. Difficile de s’identifier à elle ! Elle habite avec sa mère malade – la mère mourante pleine de bons sentiments… – et sa petite sœur dégourdie.

Joseph arrive pour des affaires financières à la demande de sa propre mère et au plus grand désarroi de la famille qui vit dans le ranch. Très protégé, collectionneur de femmes, amateur de moto et sans doute d’appareils de musculation, il doit faire ses preuves pour gagner la confiance de son interlocutrice principale…

Un Noël en Californie ne manque pas d’humour. L’employé de Joseph – chauffeur, assistant, etc. – et un ouvrier agricole qui se trouve mêlé à l’histoire assument leur part de ce point de vue !

On nage en plein dans les codes américains : le job dans un bar, les nuits dans un airstream, etc. Par contre, le grand soleil à 6h du matin en décembre en Californie… Euh…

Ce n’est donc pas une révélation mais Un Noël en Californie se regarde quand même volontiers un soir de couvre-feu !

Et vous, avez-vous vu l’un ou plusieurs de ces films ? Quels sont vos films préférés du moment ?

Plus d’idées sur de téléfilms romantiques de Noël sur :

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 38 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, qui entre en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.