Lorsque l’on n’aime pas trop novembre, ses journées pluvieuses et qui raccourcissent et les vacances trop lointaines, il ne reste qu’à tourner son attention vers les fêtes et ce qu’il peut y avoir de plus réconfortant à l’approche de l’hiver et notamment… les téléfilms de Noël (et Netflix) !

Je crois que j’ai pris goût aux téléfilms romantiques avec « Coup de foudre à Harvest moon » ♥ il y a deux ans de cela. Les téléfilms de Noël et comédies romantiques sont prévisibles mais on les regarde pour se mettre du baume au cœur et aller bien. La recette parfaite contre la grisaille et la grosse fatigue !

Cet automne, j’ai donc décidé de « faire le plein » (je suis une petite joueuse) de téléfilms du genre. J’ai déjà regardé : Falling Inn Love, La Princesse de Chicago, A Christmas prince, Un safari pour Noël et Coup de foudre glacé.

Quatre des cinq films sont sur Netflix. J’en ai regardé trois seule – pendant que Monsieur et Junior étaient en vacances – et deux avec Monsieur, plutôt bon client du sujet ! J’avoue avoir regardé un peu les avis, voire les notes, sur les téléfilms pour en choisir des correctement voire des bien évalués. Le bilan est donc positif. Je vous raconte tout ça !

Falling Inn Love (Netflix)

L’histoire ? « Gabriela, une citadine, participe au concours « Win An Inn ». Elle se retrouve propriétaire d’une maison en ruine qu’il faut réparer. La jeune femme doit collaborer avec le charmant mais détestable entrepreneur local. Le partenariat professionnel va petit à petit se transformer en un début d’histoire d’amour… »

Parmi les schémas classiques de comédies romantiques, je dois reconnaître que deux ou trois se détachent sur mon podium personnel. Parmi eux figure celui de la jeune femme citadine qui se retrouve à la campagne et y rencontre un homme du coin qui pourrait bien lui donner envie de rester.

Falling Inn Love ne révolutionne pas le genre mais m’a vraiment bien plu et changé les idées. Les ingrédients y sont : une belle demeure en ruines, un projet qui fait rêver, de l’authenticité, un parfait boyfriend potentiel et même des touches de rappel à du vécu. Autant dire que voir l’héroïne peiner à rouler à gauche et galérer en voiture m’a directement renvoyée à mes souvenirs irlandais ! J’ai aussi repensé à d’autres voyages que nous avons fait, comme celui dans l’Australie voisine.

Les méchants ne sont pas très méchants, les gentils sont vraiment adorables. L’histoire se passe en Nouvelle-Zélande et donne envie de faire ses valises. J’ai couiné intérieurement : mission accomplie !

La Princesse de Chicago / The Princess Switch (Netflix)

L’histoire ? « Que se passe-t-il quand une pâtissière de Chicago rencontre une future princesse qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau ? Elles décident d’échanger leurs rôles ! »

« La Princesse de Chicago » est typiquement le téléfilm de Noël qui conjugue les ressorts attendus – les chaussures à talons dans la neige, une sorte d’intervention magique, un prince, de bonnes œuvres, les chants et sapins de Noël, etc. – à une histoire réussie. Vanessa Hudgens y joue deux rôles et fait troquer à ses personnages un job de pâtissière contre des obligations royales, et inversement.

Peut-on vraiment se glisser dans la peau de quelqu’un d’autre ? Et comment est-ce que cela peut changer le cours de leur vie ? En deux jours, on le sent dès le départ (et cela fait partie du jeu), le cours de la vie des deux jeunes femmes va basculer.

L’histoire se déroule principalement dans un royaume imaginaire. Le château est sympa mais vieillissant. Le chalet choisi par Stacy et son ami Kevin est superbe !

Si on s’amuse un peu au début en commentant ce qu’il se passe à l’écran, on se prend vite au jeu et on finit le film attendri et en souriant. C’était mignoooon.

Une suite, « The Princess Swith : Switched Again », est attendue pour 2020.

A Christmas prince (Netflix)

L’histoire ? « Pour cette jeune femme qui rêve de devenir journaliste, c’est Noël avant l’heure quand on l’envoie à l’étranger décrocher un scoop sur un futur roi bien charmant. »

Lorsque Monsieur est rentré de ses vacances de la Toussaint, nous avons trouvé le meilleur remède contre le blues du dimanche soir (rien à voir avec le fait d’être ensemble mais plutôt pour adoucir la soirée avant de reprendre le travail) : la comédie romantique de Noël.

« A Christmas prince » conjugue tous les ingrédients : une femme forte et volontaire, un homme à la réputation de tombeur mais qui s’avère plus rêveur et doux que prévu, etc. Le tout se joue sur fond de palais, de promenades à cheval et/ou dans la neige de fêtes de fin d’année, etc. Les thèmes des secrets de famille et des enfants malades s’invitent dans le film.

« A Christmas prince » n’est pas une révélation mais assure un bon moment. La royauté y est dépoussiérée : on peut être une princesse en devenir en baskets.

Un safari pour Noël / Christmas in the Wild (Netflix)

L’histoire ? « Quand son mari la quitte, une élégante New-Yorkaise décide d’entreprendre seule un safari pour donner un nouveau sens à sa vie. »

« Christmas in the wild », sorti ce 1er novembre sur Netflix, n’est pas loin de n’avoir que son titre en rapport avec Noël. L’histoire se passe sur un an et commence au mois d’août… avec les arbres en fleurs dans les rues, comme en avril (ah ah).

Fan de la série Sex & the city, j’étais contente de retrouver Kristin Davis à l’écran. Elle y joue d’ailleurs une New-Yorkaise qui aime déjeuner avec ses amies (ça ne vous dit rien ?). « Un safari pour Noël » met en scène deux quinquagénaires qui ont dû ou doivent chacun faire le deuil d’une ancienne vie mais ont encore beaucoup à vivre. Ils apprennent à se connaître dans un orphelinat pour éléphants, petites séquences émotion à l’appui. Je ne vous en dis guère plus mais j’ai passé un moment sympa, bien que je n’aie pas non plus été complètement transportée. Le film fait tout-à-fait son travail de distraction pour les gens qui n’aiment pas trop l’automne !

Coup de foudre glacé / Frozen in love (M6 replay)

L’histoire ? « Mary Campbell a du mal à joindre les deux bouts avec la librairie créée par ses parents il y a 40 ans. En désespoir de cause, elle s’adresse à son amie d’enfance Janet, qui fait une belle carrière d’attachée de presse. Cette dernière vient de se voir confier la mission de redorer l’image d’Adam Clayborne, champion de hockey exclu de son équipe une fois encore. Janet voit tout de suite ce que chacun peut apporter à l’autre et décide de les réunir… »

Frozen in love est le premier téléfilm hivernal que j’ai regardé de la saison. Je dois avouer avoir été un peu déçue. Difficile de s’identifier à une héroïne vraiment trop sérieuse, qui ne semble pas toute jeune mais encore vraiment dans les jupons de maman, avec un père qui la couve aussi comme si elle était une jeune ado (de 40 ans ah ah (pardon)).

Pourtant, la part de rêve pourrait y être car la jeune femme tient une librairie et sa potentielle conquête est en sportif (autre schéma sympa dans le registre de la romance ;-)). Le téléfilm se regarde mais ne m’a pas pour autant conquise.

J’espère vous avoir donné envie d’un peu de romantisme en cette fin d’année ! Côté lecture, je vous conseille, si vous aimez les romances de Noël, de lire « Unexpected Christmas ». Et vous, des films ou livres à conseiller en cette fin d’année ?

Retrouvez tous mes billets culturels

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.