Pour le tout dernier week-end de l’été, je suis partie en blogtrip entre filles à Caen La Mer sur le thème de l’art de vivre. Si je vous ai déjà raconté notre belle journée côté mer, je reviens aujourd’hui sur les expériences vécues dans la ville de Guillaume le Conquérant et chef-lieu du Calvados, en Normandie. Au programme : un tour en gyropode, des marchés et bonnes adresses et un bon aperçu de la ville.

A la découverte de Caen à pieds et en gyropode

Je n’avais jamais visité Caen avant ce séjour. Cela a donc été un plaisir de parcourir ses rues, à pieds et lors d’un tour gourmand en gyropode.

L’un des monuments les plus notables de la ville – qui héberge aujourd’hui l’hôtel de ville – est l’abbaye aux Hommes, ou abbaye bénédictine de Saint-Etienne-de-Caen, fondée en 1063 par Guillaume le Conquérant. Ce roi d’Angleterre et duc de Normandie a souhaité épouser sa cousine au 5e degré. Si cela a été approuvé, il leur a été demandé en contrepartie de construire deux abbayes pour expier leurs péchés (j’adore cette histoire !). Ainsi, il existe aussi une abbaye aux Dames, mais que je n’ai pas encore vue.

Le regard se pose sur l’église Saint-Étienne-le-Vieux, avec laquelle l’Histoire n’a pas été tendre et qui a reçu un obus pendant la guerre. Fermée au public, elle est classée au titre des monuments historiques.

C’est en gyropode et aux côtés de David et Clément de Com’on Gyro que nous sommes passées dans l’enceinte fortifiée du château de Caen. Construit vers 1060 par Guillaume le Conquérant, ce château ducal était celui des ducs de Normandie et rois d’Angleterre.

L’architecture de Caen est jolie et variée. Les pans de bois ne sont pas particulièrement représentatifs de la ville mais je ne résiste pas à l’envie de vous montrer les jolies maisons des 52 et 54 rue Saint-Pierre.

Avec Com’On Gyro, c’est finalement la 3e fois que j’avais le plaisir de faire du gyropode. Mais c’est la 1re fois que je tentais l’expérience en ville. Cela m’a beaucoup plu et les gyropodes étaient vraiment maniables et adaptés. il est facile de prendre goût à cette expérience ludique !

Puisqu’il s’agissait d’un tour gourmand, nous avons fait un arrêt à La boîte à calva, qui propose du Calvados mais aussi des produits carnés et sucrés. Ne buvant pas d’alcool, ce sont surtout mes yeux qui ont profité des jolies bouteilles mais la visite n’en restait pas moins intéressante. J’ai par exemple appris que l’on pouvait accompagner tout un repas avec des cidres différents. Si vous avez besoin de conseils, vous êtes à la bonne adresse !

Caen fait la part belle aux marchés

Lorsque l’on arrive sur un marché, on ne sait pas toujours vers quels stands se diriger en priorité. Un chef nous a récemment conseillé de regarder ce que faisaient les locaux. A Caen, c’était encore plus simple pour nous : nous étions en compagnie d’Isabelle, pétillante greeter et blogueuse culinaire. Elle nous a montré ses adresses fétiches : vous pouvez suivre sa sélection les yeux fermés. La liste n’est évidemment pas exhaustive.

Sur le marché Saint-Sauveur de Caen

Arrivées à Caen en cours de matinée le vendredi, nous avons filé au marché Saint-Sauveur, qui rassemble 120 exposants. Parmi ceux rencontrés :

  • La Maison Saint-Lo, spécialiste de la fumaison et de la conserverie
  • Les Ruches de la Dives, qui vendent… du miel
  • Ô Gré des Vents, tenu par la famille Groult, spécialiste des coquillages
  • Les Jardins des Kami, des maraîchers bio
  • La boîte à fromage, tenue par deux couples qui ont des vaches, des chèvres, etc.
  • La Ferme de la Bouillette, qui produit cidre, calvados, etc.
  • La Ferme des Pâtures, qui fait de la vente en direct. L’élevage est organisé pour proposer de la viande de bœuf, agneau et veau toutes les semaines

Nous avons aussi découvert un fromage concocté dans un département voisin : le Carrouges.

Puisque Caen est à proximité de la mer, il est d’autant plus opportun de savoir que les Saint-Jacques sont de saison d’octobre à mai. Et la coquille du Calvados est la seule à avoir un Label rouge.

Sur le marché du port de Caen

A Caen, le marché du dimanche a lieu sur le port. Il rassemble des producteurs mais aussi des vendeurs de vêtements, etc. L’on y trouve pas moins de 400 stands !

Nous nous sommes arrêtés auprès du fromage-affineur Murand , qui nous a présenté les quatre fromages AOP locaux :

  • Camembert
  • Livarot
  • Pont-l’Évêque
  • Neufchâtel, qui existe en plusieurs formes

Nous avons aussi rencontré Aurélien éleveur dans sa ferme familiale Au fil de l’Ante. Il a eu la bonne idée de s’associer au chef Yohann Lemonnier pour proposer une offre en direct de traiteur et de street food autour de la viande issue de son élevage.

Chez Délice d’orties, j’ai acheté quelque chose d’actualité : un masque (5€) !

Bonnes adresses à Caen

Goûter au milieu des livres chez Mémoranda

Mémoranda, c’est un peu le lieu dont rêvent tous les romantiques, les lecteurs et les buveurs de thé. Derrière une très jolie façade se nichent des milliers et des milliers de livres d’occasion. Le lieu, qui se développe depuis 35 ans, est réconfortant. On y déambule comme dans une vraie caverne d’Ali Baba ! Quel que soit le sujet qui vous intéresse, vous pourriez y faire des découvertes précieuses.

Quelques tables et chaises sont installées à l’étage de Mémoranda pour profiter d’une pause gourmande. J’ai dégusté une tisane bio Les Jardins de Gaïa (3,60€) en prenant conseil auprès de l’équipe. C’était un mélange de plantes au nom évocateur : Jardin enchanté. Et, très friande de crumble, j’ai craqué pour celui de la maison (4,50€). Le choix de boissons et de douceurs était grand : cakes, etc.

Memoranda
19 rue des Croisiers
14000 Caen
Tél. : 02 31 86 51 28
Du mardi au vendredi de 10h30 à 13h et de 14h30 à 19h
Le samedi de 14h30 à 19h

Déjeuner à la Fabrique Côté Terre

La Fabrique a deux adresses à Caen la mer : une à Caen, place Saint-Sauveur, côté terre, l’autre à Ouistreham, côté mer.

Elle brasserie propose des produits frais, de saison et faits maison, que l’on déguste dans un très beau lieu. L’artiste caennais Piotre y a fait des merveilles.

Pour l’apéritif, j’ai dégusté un virgin mojito (6€), qui se démarquait de la recette habituelle car elle était très peu sucrée.

J’ai dégusté une entrée et un plat, choisis sur le menu de la semaine, proposé de 16 à 18€. L’entrée était un œuf parfait, crème de maïs et coco. Un délice !

Pour le plat, le menu de la semaine donnait le choix entre une viande et un poisson. J’ai opté pour le cabillaud, purée de panais et navet glacé.

Je n’ai pas pris de dessert car la suite de la journée s’annonçait gourmande mais cela ne m’a pas empêchée de boire un thé (4,20€).

Le fraisier revisité de Carole

La Fabrique Côté Terre
29 place Saint-Sauveur
14 000 Caen
Du mardi au Samedi de 12h à 14h et de 19h à 1h
Réservations au 02 31 74 78 86

Dîner au P’tit B

Nous avons dîné dans un restaurant alliant tradition et modernité : Le P’tit B, situé dans l’adorable quartier historique du Vaugueux, construit à l’époque de Guillaume le Conquérant. Si l’on peut évidemment y manger à la carte, le restaurant propose notamment une formule entrée-plat-dessert à 34€, y compris le soir.

Autour de la table, la bourride de poissons façon P’tit B (19€) ou encore le pressé de foie gras de canard, chutney de poires et de pain d’épices (14€) ont notamment rencontré leur succès.

Pour ma part, après avoir vu de beaux champignons au marché, j’ai eu envie de déguster de l’onglet de bœuf français aux girolles et céleri (18€). Et, en dessert, je me suis laissée séduire par le parfait au chocolat noir Valrhona, biscuit et pâte de fruits à l’orange (9€). Aussi délicieux qu’il en a l’air !

Restaurant Le P’tit B
15 rue du Vaugueux
14000 Caen
Tél. : 02 31 93 50 76

Un brunch chez Keys and Co

Très friande de brunchs, j’ai été ravie de découvrir celui de Keys and Co, coffee shop franco-néo-zélandais, manifestement une adresse caennaise à la mode. Les gourmets faisaient même la queue pour s’attabler dans une ambiance chaleureuse autour d’un café fraîchement moulu, un jus, de bons petits plats salés ou desserts faits maison.

Si j’adore les pancakes et les toasts à l’avocat, je ne résiste pas aux œufs benedict. Ceux de Keys & Co (11,90€) étaient faits à base de galettes de maïs, de bacon, d’œufs pochés, de sauce hollandaise maison, de ciboulette et de salade. J’ai apprécié mon plat et cette recette originale. Dommage, l’un de mes œufs était dur mais rien de grave.

Côté boisson, j’ai dégusté un thé Tropical White (3,20€) , un thé blanc à la mangue et à la passion.

Le choix de desserts au comptoir était vraiment superbe ! Le plus dur est de choisir. Le brookie que j’ai choisi, parfait pour l’amatrice de chocolat que je suis, était vraiment gourmand ♥

Keys & Co
45 avenue du Six Juin
14 000 Caen
Du mercredi au dimanche de 9h à 18h
Fermeture des cuisines à 15h
Sans réservation

Séjourner au Clos Saint-Martin

Nous avons passé nos deux nuits à Caen au Clos Saint-Martin. Cette charmante et douillette maison d’hôtes est installée dans un ancien hôtel particulier doté d’une cour privée et d’une terrasse.

Les chambres du Clos Saint-Martin

Le Clos Saint-Martin compte six chambres, chacune au nom et au décor d’une couleur – verte, jaune, bleue, rouge, rose et blanche – et pouvant accueillir entre une et quatre personnes avec une possibilité de couchage supplémentaire (30€).

La découverte de ma chambre a été une très belle surprise. Le lit double était très confortable. Je disposais de place et même d’un petit bureau. Et la chambre enfants est superbe !

J’ai occupé la chambre jaune, proposée de 160€ pour une ou deux personnes à 220€ pour quatre personnes la nuit, petit-déjeuner inclus.

Après la distribution des clés, nous avons fait un rapide tour dans les chambres de nos compagnes de voyage. Cela a été l’occasion de voir les spécificités de chacune : certaines ont une baignoire, d’autres une douche, certaines un petit salon, d’autres un espace plus familial, etc.

Le Clos Saint-Martin à l’heure du petit-déjeuner

Servi de 7h à 10h, le petit-déjeuner met à l’honneur les produits frais et locaux, à l’image des confitures de la maison La Fontaine.

Ayant déjà amplement profité des bonnes choses pendant le séjour, il n’était évidemment pas possible de « tout » goûter : yaourts, etc. Mais un dessert individuel nous attendait à table chaque matin : un fondant au chocolat de folie le premier matin et une part de tarte aux pommes le second. J’ai aussi dégusté un pain au chocolat, vraiment excellent, de la bonne baguette, etc.

En boisson, j’ai opté pour du thé, assez dosé car en quantité toujours très généreuse. Il est possible d’avoir du jus d’orange ou du jus de pomme.

Tout nous est apporté à table et est adapté aux contraintes sanitaires actuelles.

Le Clos Saint-Martin
18 bis place Saint-Martin
14000 Caen
Les arrivées s’effectuent entre 17 h et 19 h. Les chambres doivent être libérées au plus tard à 11 h.
Il est possible de se garer dans le quartier soit de façon payante soit de façon gratuite le dimanche et les jours fériés.

Promenade en bateau sur le canal, dans le port de Caen

Pour bien terminer le week-end, nous avons embarqué pour une promenade en bateau La Presqu’île sur le canal de Caen pendant 45 minutes. Il existe différentes formules (à partir de 8€ par adulte avec des départs tous les après-midis de 14h à 18h) : visite commentée, Lunch’boat ou encore privatisation.

C’est ainsi que nous avons écouté des anecdotes sur le canal, qui fait 14 kms et est très poissonneux, ainsi que sur l’histoire du port et son activité économique.

J’ai découvert qu’il y avait un peu de Lourdes à Caen car il existe une réplique du célèbre sanctuaire en Normandie !

Nous avons aussi :

  • aperçu une église orthodoxe, qui donne envie d’aller à la découverte des terres
  • vu des paquebots en confinement. L’un d’eux venait de Nassau aux Bahamas !
  • observé le bateau à deux tubes du commandant Cousteau !

J’espère que cette visite de Caen et de quelques-unes de ses bonnes adresses vous aura plu. Ce week-end aura été un plaisir de bout en bout. Un vrai bol d’air à deux heures de Paris en train !

Et vous, connaissez-vous la ville ? Avez-vous envie de la découvrir ou de partager votre expérience ?

Ce blogtrip a été organisé par Caen la mer Tourisme dans le cadre de la démarche Go Trade de promotion des marchés du sud de l’Angleterre et du Nord de la France. Un grand merci de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets sur :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.