Avec « The Play », le 3e tome de la saga de new romance « Briar Université », qui fait suite à « Off Campus », Elle Kennedy nous fait découvrir une toute dernière histoire d’amour entre un hockeyeur universitaire et une étudiante. Si chaque tome peut se lire indépendamment, l’émotion est évidemment davantage au rendez-vous lorsque l’on croise en toile de fond des personnages que l’on connaît déjà et que l’on a aimés. Cette nouvelle histoire qui se tisse entre Hunter et Demi tient ses promesses. Elle est pétillante, amusante, touchante… Un plaisir que je n’ai pas boudé !

The Play : l’histoire

« Il entre en première année d’université avec un seul but en tête : pas de petites amies. L’an dernier, il s’est laissé distraire par sa vie amoureuse, ce qui lui a coûté sa saison de hockey. Cette année, il a décidé de renoncer aux femmes. Son équipe passe en premier. Mais ces bonnes résolutions vont être difficiles à tenir. Il se trouve qu’il se retrouve en binôme avec une fille hyper sexy sur un projet d’école. Une bavarde invétérée qui a beaucoup d’arguments pour elle. Une fille déterminée à faire ressortir son côté sauvage… »

Source : Hugo & Cie et Amazon

Mes impressions sur The Play

Dans les précédents romans, j’avais tendance à confondre Hollis et Hunter puisque je trouvais que leurs noms se ressemblaient et qu’ils étaient tous deux des personnages secondaires. Désormais, la distinction est claire ! Hunter est un ancien coureur de jupons, qui s’est promis une saison de hockey sans sexe. Un sacré challenge et un défi personnel qui lui demandent beaucoup de ressources, d’autant que de nombreux coéquipiers semblent très bien assumer fête et débauche à ses côtés. Mais en tant que capitaine, il veut se montrer exemplaire ! Il est d’ailleurs beaucoup plus posé qu’il ne pourrait y paraître.

La relation que le hockeyeur noue avec Demi, que l’on ne connaissait pas jusqu’alors, est très mignonne. Un sportif qui fait vœu de chasteté pour un an et une aspirante psychologue en couple depuis la sortie de l’enfance ne peuvent au départ que nouer une relation saine et basée sur l’amitié. Cela leur permet de se découvrir, d’échanger, de trouver du soutien l’un en l’autre de façon désintéressée. L’équilibre de l’amitié homme-femme n’est rompu que si l’un des deux commence à voir autre chose en l’autre. Et il se pourrait bien que Demi commence à être tentée par tant de muscles, d’humour et de gentillesse.

Les deux personnages mènent plutôt bien leur barque et le récit est fait alternativement du point de vue de l’un et de l’autre. Ils ont beaucoup à s’apporter mais aussi chacun en commun d’avoir un père qui capte l’attention et dirige un peu pour tout le monde. Dans « Briar université 3 », ce sont surtout les parents de Demi qui sont mis en scène. Hunter est plus indépendant. Son temps libre est dédié à ses colocs – ou plutôt désormais les copines de ses ex-colocs – et le hockey.

On adore que les personnages que l’on connaît déjà s’entrecroisent. « Voir » Garrett, Fitz, Summer et les autres : quel plaisir ! Cela permet d’avoir des nouvelles (et d’avoir envie de relire de précédents tomes d’Off campus et Briar !). Et chaque histoire est vraiment différente.

« Briar université 3 » est, comme les précédents romans d’Elle Kennedy, très divertissant. On se plonge avec grand plaisir dans l’univers des facs américaines, des matchs de sport et des sorties entre étudiants. Les personnages parlent comme ce que l’on entendrait en allant sur un campus, à coup de « ouaip ouaip », « meuf » et compagnie. L’histoire de la quête d’une mascotte pour l’équipe est complètement farfelue et a de quoi faire sourire.

Si ce 7e roman consacré aux étudiantes et aux hockeyeurs de Briar est en principe le dernier, on ne peut évidemment qu’espérer qu’une fenêtre reste ouverte, même d’ici quelques années, pour développer d’autres histoires ! Qui sait ?

En tout cas, j’ai passé un très bon moment en lisant « The Play », le 3e tome de « Briar université ». Ce roman était doux, plein d’humour, d’amour et d’énergie. Vivement les prochains romans d’Elle Kennedy !

Briar Université, tome 3 : The play – Elle Kennedy
Sortie le 7 novembre 2019
Prix papier : 17€ / Prix numérique : 9,99€
Voir le livre sur Amazon

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.