Phoenix a été le point de départ et d’arrivée de notre road trip à travers l’Arizona et le Nouveau-Mexique. Si certains semblent dire que la visite de la ville ne présente pas un intérêt majeur, la capitale de l’Arizona réserve tout de même de belles surprises.

Les trajets en avion ayant souvent leurs aléas, passer les deux premières nuits sur place nous a paru sage. Nous avons d’ailleurs bien fait puisque la neige dans le Nord des États-Unis a retardé notre arrivée. Une première journée relativement tranquille nous a permis de récupérer et de bien aborder le voyage, de même que la halte du dernier soir de notre périple nous a permis de souffler.

À Phoenix, nous sommes ainsi partis visiter le Desert botanical garden, The Heard Museum, l’ancien quartier de Scottsdale, avons vu un peu de street art et avons découvert deux hôtels, l’un résidentiel et basé autour du golf, l’autre plus moderne et central.

Nous avons visité Phoenix en avril. Le temps a oscillé entre couvert et ensoleillé avec des températures assez élevées, autour de 30° (moins au départ, beaucoup plus le dernier jour).

Je vous raconte tout ça !

Desert botanical garden

Le jardin botanique du désert de Phoenix s’étend sur 50 hectares. En 2h45 environ et moyennant 29,95$, nous avons eu un aperçu de la végétation de ce coin d’Arizona.

On visite le jardin botanique en empruntant différents chemins. Ce qui est assez marquant, c’est que les cactus sont en fleurs. En effet, si les cactus sont loin de me séduire en France, les voir fleuris dans un décor désertique était une toute autre expérience. C’était très beau ! De même, la serre aux papillons est superbe et porte bien son nom.

Promenade et déjeuner à Scottsdale

Après avoir passé une agréable matinée au jardin botanique du désert, nous avons pris le chemin de Scottsdale, à l’Est de Phoenix. Cette vieille ville a un côté Frontierland – avis aux cow boys ! – et est vraiment touristique. Au programme : galeries, restaus, boutiques… Sympa et dépaysant !

Nous avons déjeuner chez the Herb box, une adresse qui semble assez réputée. Naïfs et citadins, nous nous attendions à une carte de jus healthy et des assiettes avec des œufs pochés, etc. Le style proposé était éloigné de cela. Monsieur s’est mis à la mode du Nouveau-Mexique tandis que j’ai opté pour une (étonnante ?) « Urban market steak salad ». Le bœuf était tendre et la salade abondante. De quoi être largement calé ! Addition pour deux : 46$ pour deux plats et un café.

Heard Museum : sur les traces des Indiens

Pour terminer la journée, nous sommes allés visiter The Heard Museum, qui porte sur l’histoire des Indiens. La tradition, la culture et l’histoire de 22 tribus régionales amérindiennes y sont à l’honneur. Nous avons parcouru le musée en visite libre, moyennant 18$ par personne, car nous avons craint de ne pas comprendre la visite guidée. Le musée est très bien conçu.

Du street art à Phoenix

En traversant Phœnix en voiture, nous avons vu un énorme stade – j’avoue que l’univers sportif d’outre-Atlantique m’intrigue et pourrait me faire rêver – mais avons manqué Downtown. En revanche, nous avons découvert par hasard un coin street art et nous sommes donc arrêtés pour regarder quelques fresques.

Trois nuits et deux hôtels à Phoenix

Nous avons passé trois nuits à Phoenix, qui était, comme je l’évoquais, le point d’arrivée et de départ de notre voyage en Arizona et au Nouveau-Mexique. Pour les deux premières nuits, nous avons choisi un complexe hôtelier au Sud de la ville, dans l’esprit village et avec des terrains de golf. Pour la toute dernière nuit, nous étions davantage dans le cœur de ville, dans un bel établissement moderne.

Legacy Golf Resort, Phoenix, Arizona

Avec le retard pris lors de notre correspondance pour prendre le vol Minneapolis-Phoenix, nous sommes arrivés tardivement au Legacy Golf Resort, où nous avons passé nos deux premières nuits.

C’est à plus de 22h15, après plus de 25 heures de trajet porte à porte depuis notre appartement francilien, que nous avons découvert notre petit « loft » sans wifi opérationnel (arg).

Les lieux étaient confortables et pratiques. Il me semble même qu’il y avait une machine à laver mais nous n’avions pas encore de travail pour elle. Pour 98€ par personne les deux nuits, la résidence est une option sérieuse pour un séjour à Phoenix.

Point jetlag : un petit rigolo n’avait pas déprogrammé le réveil de la chambre à 4h. Cela n’a pas aidé à trouver notre rythme. Vers 5h40, avec le décalage horaire, j’avais les yeux ouverts. À 20h30 le lendemain, j’ai commencé les siestes avant un coucher officiel vers 22h et un réveil aux alentours de 4h45.

Le 2e soir, nous avons pu nous promener au Golf Legacy Resort et avons profité du très beau coucher du soleil sur les environs. Effet wahou garanti ! En bonus : nous avons trouvé des endroits avec du wifi près de la réception.

Une fin de séjour à l’AC Hotel by Marriott Phoenix Biltmore

À la toute fin du séjour, nous sommes retournés à Phœnix pour reprendre l’avion le lendemain. Il faisait extrêmement chaud à Sedona et nous n’aurions pas pu marcher des heures en plein soleil. Nous ne sommes donc pas arrivés tard à Phoenix et, épuisés, nous avons passé la seconde partie d’après-midi et la soirée dans la chambre de notre dernier hôtel : l’AC Hotel by Marriott Phoenix Biltmore. Elle était très confortable et sa décoration épurée et moderne nous a beaucoup plu. Il a fallu compter 104€ chacun la nuit pour sa location.

Je pense respecter l’itinéraire du voyage pour vous raconter les différentes étapes de notre road trip. Le prochain article sera donc très probablement consacré l’Apache trail. Puis cap sur Tucson !

J’espère que Phoenix vous aura plu ! N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions sur notre programme.

Retrouvez tous mes billets sur mes voyages aux États-Unis dans la rubrique dédiée ou en cliquant sur la carte interactive !

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.