Monsieur et moi sommes allés déjeuner au Galliera, une brasserie du XVIe arrondissement parisien située face au musée de la Mode. Au menu : une cuisine traditionnelle revisitée par Serge Boyer, qui a été formé auprès du chef aveyronnais Jacques Amat, et son équipe. Retour sur une agréable découverte !

Le Galliera : un lieu aux multiples ambiances

A leur arrivée au Galliera en 2011, les Boyer ont fait appel à l’architecte Thierry Carel pour que la décoration des lieux rappelle la proximité du Palais Galliera : drapés, dentelles, etc. La brasserie continue d’évoluer. L’ancienne cave voûtée accueille de charmantes salles intimistes aux différentes ambiances : un wagon-restaurant de train, un chai, une voûte, un tonneau ou encore un chalet ! Pour profiter de ces salles intimistes, n’hésitez pas à contacter le Galliera car elles sont ouvertes en fonction de l’affluence et des besoins. Et, en cette période de crise, rassurez-vous : la ventilation du sous-sol a bien été pensée !

Le Galliera a également sa terrasse qui peut même accueillir une centaine de convives au cœur de l’été ! En ce beau samedi de février, les Parisiens et touristes y étaient déjà nombreux, tout comme en salle.

Une offre adaptée à tous les moments de la journée

L’équipe du Galliera a pensé chaque moment de la journée comme un temps fort. L’on vient y déguster :

  • un bon café dès 5h30 le matin
  • un petit-déjeuner
  • un déjeuner, à la carte
  • en mode salon de thé, un chocolat chaud à l’ancienne et une pâtisserie ou viennoiserie achetée juste à côté chez Cyril Lignac
  • l’un des nombreux cocktails à la carte
  • un dîner, à la carte

Le Galliera à l’heure de l’apéritif

Orientés par les propositions du serveur, nous avons commandé un Moscow Mule – composé de 4 cl de vodka Eristoff, 12 cl de Ginger beer et de citron vert – pour Monsieur et un Virgin Mule – à base de 6 cl de Martini Floreale sans alcool, ginger ale et citron vert – pour moi. Monsieur a dégusté quelques tranches de saucisson en accompagnement (pour ma part, enceinte et non immunisée contre la toxoplasmose, je reste sage !).

Nous avons ensuite consulté la carte des cocktails du Galliera. Les cocktails classiques sont proposés à 10€, ou 7,50€ pendant l’happy hour du lundi au vendredi de 18h à 20h30, et les cocktails à signature 12€. Les cocktails sans alcool sont à 7,50€.

Serge Boyer propose également une carte des vins variée, au verre, en pichet ou en bouteille.

Le menu que nous avons dégusté au Galliera

Le Galliera propose une cuisine généreuse qui met à l’honneur les produits du terroir : entrecôte de Salers, poulet et agneau d’Aveyron, saint-Nectaire fermier mais aussi poisson de Rungis et légumes bio de saison, cuisinés par le chef Éric Poaty, son second Frantz Masson, et leur brigade.

Nos entrées

J’ai choisi une entrée qui figurait parmi les suggestions du jour : les ravioles de chèvre au miel (9,50€). J’étais très contente de mon choix. L’entrée était servie bien chaude et était douce, réconfortante et gourmande, avec un bon goût de gratiné.

Monsieur a dégusté un duo Terre et Mer Bénédicte au citron vert (10,50€) issu du livre Recette de la cuisine du 6e étage de Nathalie George. Il s’agit d’un œuf bio sauce hollandaise légèrement citronnée, pain au sarrasin de Cyril Lignac et sa truite fumée. C’est une belle entrée à l’esprit très brunch. Monsieur s’est régalé et a saucé le jaune d’œuf avec gourmandise. Le citron vert ajoute du pep’s a l’ensemble.

Parmi les entrées, vous trouverez également l’œuf bio mayonnaise maison avec betteraves et sucrine (8€), une terrine de canard au poivre vert maison (9,50€), un saumon fumé maison et son pain de campagne (18 €), etc.

Pour ceux qui préfèrent, le Galliera compose également des salades à 15 ou 16€ : chèvre chaud du Perche de la maison Lethielleux, servi dans une brick et relevé de miel et de poire, une salade thaï ou encore une salade César.

Les plats dégustés à la brasserie

Mon choix de plat a été guidé par les possibilités que j’ai durant ma grossesse. En effet, je n’ai pas le droit aux viandes et poissons marinés, peu cuits (le mi-cuit de thon Bonite sera pour une autre fois !), etc. Amatrice de poisson, c’est de bon cœur que j’ai commandé le filet de bar de la dernière pêche français, riz basmati, légumes bio du marché sauce baies roses (24€). Le poisson était très bon avec une texture vraiment douce. Mention spéciale pour la sauce, réellement délicieuse.

Monsieur a opté pour la côte de coche cuite basse température, purée de pommes de terre à la roquette, sauce gingembre (19€). Le plat était bien réalisé et la viande tendre. Il a beaucoup apprécié les carottes rôties qui accompagnaient la purée.

Parmi les plats, vous trouverez également une entrecôte de Salers 300g et sa sauce béarnaise avec des frites (27€), le poulet fermier français en culotte de velours issu du livre Recette de la cuisine du 6e étage réalisé par Nathalie George, etc.

Notre choix de desserts au Galliera

En dessert, je n’ai pas résisté à l’appel du mi-cuit au chocolat et sa boule de glace (9,50€). Il était parfaitement à mon goût : intense, coulant… Miam ! J’ai aussi apprécié que le petit gâteau inséré sur la boule de glace soit sablé plutôt que gaufré !

Monsieur a opté pour le tiramisu (7,50€), doux et très onctueux. Ce dessert peut se partager avec sa moitié si l’on souhaite rester raisonnable.

Nos amis blogueurs Mlle Bon Plan et son photographe préféré ont partagé à nos côtés une île flottante pour le moins généreuse !

Pour terminer, en amateur de café, Monsieur a goûté le café pur mocca de la Maison Lavazza, élu en 2019 meilleur café de Paris. Testé et approuvé ! Je suis restée pour ma part fidèle à mon goût pour les infusions.

Le Galliera est très bien placé pour une promenade, avant ou après le repas : le Palais Galliera bien sûr, les Champs-Elysées et l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel voire encore les Invalides.

Pour un repas ou même un café, n’hésitez pas à pousser la porte de la brasserie !

Le Galliera
15 Avenue Pierre 1er de Serbie
75016 Paris
Tél. : +33 (0)1 47 20 82 06
Ouvert du petit-déjeuner à minuit du lundi au vendredi et jusqu’à 19h le samedi
Le site de la brasserie

Merci beaucoup de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets « Restaurants » sur une carte :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.