Depuis mi-juin, nous avons fait le plein de séries sur Netflix. Le fait de sortir moins facilement nous a permis de profiter. Monsieur et moi avons regardé deux séries plutôt pour adultes : Hollywood et Valeria, mais aussi, avec Junior, Outer Banks. Ce sont trois séries récentes et vraiment différentes. Du début du cinéma parlant à la quête d’un trésor caché en passant par les déboires sentimentaux d’un groupe de jeunes femmes espagnoles : il y en a pour tous les goûts !

Hollywood, saison 1

L’histoire ? « Dans le Hollywood de l’après-deuxième guerre mondiale, un groupe de jeunes acteurs et cinéastes pleins d’ambition ne recule devant rien pour percer dans le showbiz« .

Hollywood est, pour le moment, une série en une saison de sept épisodes, disponible sur Netflix. Je ne peux pas parler de coup de cœur car tous les épisodes ne m’ont pas emportée de façon égale mais j’ai tout de même vraiment bien aimé et ai passé une partie du dernier épisode à pleurer.

La série conjugue de vrais faits et éléments à de la fiction. Interdite ou déconseillée aux moins de 16 ans, elle n’est effectivement pas à voir en famille car la promotion canapé et la prostitution vont bon train.

L’univers recréé est à la fois toxique, propice au rêve et vraiment très soigné visuellement. La station service est ultra photogénique (et je ne peux plus m’empêcher de penser à celle de Bisbee, au Sud de l’Arizona). Beaucoup d’éléments sont effectivement particulièrement hollywoodiens et reproduisent les États-Unis carte postale dont nous sommes friands. On ne peut par contre pas en dire autant de la déco intérieure de la partie administrative du studio et des appartements, qui donnent plutôt dans le marron et le bas de plafond.

C’est amusant de voir le côté coulisses. La lecture des dialogues d’un film nous a fait penser à celle que nous avons vue pour Game of thrones, avec tous les comédiens autour de la table. Le casting est parfait et glamour à souhait. On s’y croirait !

Une saison 2 n’est pas impossible même si ce n’est pas le projet initial.

Valeria, saison 1

L’histoire ? « Valeria, une écrivaine en crise artistique et conjugale, peut compter sur le soutien de ses trois meilleures amies, Carmen, Lola et Nerea, qui elles aussi se découvrent intérieurement et tentent de trouver l’amour à l’ère des rencontres 2.0. Ensemble, ces quatre célibataires qui ne manquent pas de piquant vont se retrouver prises dans un tourbillon d’amour, d’amitié, de jalousie, de chagrin, d’infidélité, de secrets, d’inquiétudes, de joie et de rêves« .

La première saison de Valeria est sortie sur Netflix ce mois de mai. Cette nouveauté, une adaptation de romans, se veut être une sorte de Sex & the city en version espagnole. Monsieur et moi avons regardé les 8 épisodes, ce qui montre que nous avons plutôt accroché mais sans être dans le registre du coup de cœur non plus.

Valeria n’est évidemment pas une série familiale et de brèves scènes coquines ponctuent les épisodes. Leur but est surtout de montrer si tel ou tel personnage est épanoui dans son couple et/ou dans sa sexualité. Car c’est ce sujet qui occupe les pensées des quatre copines, qui ont toutes un profil différent.

Je n’ai pas trop aimé le personnage de Valeria, qui se voit comme une artiste mais est très égocentrique et assez compliquée. Son amie que j’ai préférée est la maîtresse d’un homme marié détestable. Le mari de Valeria est plutôt dévoué et honnête, on a pas mal de compassion pour lui.

La fin se termine sans gros suspense. Nous attendrons sans problème qu’arrive la saison 2 !

Outer Banks, saison 1

L’histoire ? « En déterrant un secret enfoui depuis longtemps, des ados déclenchent une série d’événements malencontreux qui les entraînent dans des aventures inoubliables« .

Monsieur, Junior et moi avons regardé la première saison d’Outer Banks, une série qui met en scène des adolescents aventureux en Caroline du Nord. L’idée était de trouver une histoire qui nous plaise à tous et touche autant les goûts d’un ado de 13 ans fan de jeux vidéos que quelqu’un de plus âgé et romantique comme moi ! Mission accomplie : nous avons bien adhéré et avons fait un gros gros plein de suspense (arg, toutes ces courses poursuites, en bateau comme à terre !).

Peut-être rêvons-nous tous de trésors cachés et de bateaux dormant au fond des mers. Avec Outer Banks, nous sommes en plein dedans. Des générations d’habitants de ces îles barrières sont à la recherche d’un important trésor qui aurait sombré. La série est un peu dans le registre du « trouver ou mourir ».

Au départ, j’ai trouvé le premier épisode sympa sans être absolument sûre d’être tombée à la bonne adresse. Monsieur et Junior ont même regardé le 2e sans me consulter, pensant que je ne voudrais peut-être pas poursuivre. Je n’ai donc pas vu le 2e épisode mais ai bien regardé tous les suivants. Plus la saison avance, plus le suspense, pourtant déjà bien présent, s’installe.

Les héros étant des ados en quête d’aventure, les mauvais choix et les idées périlleuses s’enchaînent. Je crois que j’ai un peu parlé à la télé !

John B n’a peur de rien mais garde à peu près les pieds sur terre. Sarah et Kiara, les deux filles, sont aussi lucides. Mais JJ, Pope et bien d’autres personnages, ados et adultes, sont des bombes à retardement.

Outer Banks est une véritable publicité pour cette région des États-Unis. Et il se trouve qu’elle a été tournée un État plus au Sud, à Charleston, en Caroline du Sud… exactement là où nous serions allés en avril s’il n’y avait pas eu la pandémie !

La fin de la saison est très bien trouvée, tourne une page tout en gardant une quête en route. Nous serons au rendez-vous le jour où une saison 2 sera disponible. Il pourrait y en avoir quatre…

Et vous, avez-vous vu ou envie de voir ces séries ? Que regardez-vous en ce moment ?

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.