Après la saga Cooper training, Sans faute et Comme une ombre au tableau, Au péril de nos cœurs est le 6e roman de Maloria Cassis que je lis. Cette new romance est un drame psychologique qui se déroule sur fond de séjour entre amis dans les gorges du Verdon. Chaque personnage a son histoire et traîne ses valises et démons. J’aurais adoré être dithyrambique et reste toujours admirative du travail des écrivains mais c’est la 1re fois que l’histoire tissée par Maloria Cassis ne me touche pas plus que cela. Je me suis sentie loin de l’aventure et des héros même si j’ai fini le roman sans difficulté.

Au péril de nos cœurs : l’histoire

« Lorsqu’elle arrive dans les gorges du Verdon, Norah s’attend à passer un séjour agréable pour célébrer l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie.

Marco, lui, est arrivé au camping à reculons, traîné de force par son pote d’enfance alors qu’il n’avait aucune envie de venir. Il apprécie encore moins le rapprochement avec les voisines de leur emplacement de camping. Quoi que… S’il était honnête avec lui- même, il reconnaîtrait certainement que Norah ne le laisse pas indifférent.

De son côté, la jeune femme compte bien profiter de ses vacances et commence à flirter avec lui.

Alors que le groupe part randonner dans les gorges, l’histoire de Marco et Norah prend une tournure inattendue. C’est non seulement leurs cœurs mais également leurs vies qui se retrouvent en péril. En réchapperont-ils ? »

Mes impressions sur Au péril de nos cœurs

Comme je commençais à l’expliquer, j’aurais adoré écrire que le roman a été un coup de cœur et que je me suis régalée mais j’avoue avoir été un peu déçue. J’ai moins été emportée par Au péril de nos cœurs que par les précédents romans de l’écrivaine. Il est possible que le fait que je dispose de peu de temps pour moi en ce moment – mon bébé est en pleine familiarisation à la crèche et je suis donc sollicitée psychologiquement par cette période de rentrée – joue dans mon jugement car j’attends de mes loisirs qu’ils emportent vraiment mon adhésion et que ce court temps libre soit « rentabilisé ».

Au péril de nos cœurs se lit facilement. Bien que j’adore voyager loin à travers mes lectures, je trouve que valoriser un site français, les gorges du Verdon, est une excellente idée. Je n’ai jamais visité ce lieu mais ce sera un jour avec plaisir !

Je réfléchis à ce qui m’a chagrinée ou à ce qui n’a pas fait mouche chez moi et je pense que c’est en partie lié au fait que les personnages masculins, même les sympathiques (et que dire d’Enzo, le frère du héros ?), sont « un peu » lourds. Ils ne sont pas du tout dans un registre que j’affectionne et cela m’empêche de me projeter. J’avais parfois juste envie de lever les yeux au ciel lorsqu’ils s’exprimaient ou s’envoyaient des messages. J’aime quand il y a plus de subtilité et de nuances dans une romance. Je suis également vraiment différente des copines, bien plus extraverties que moi.

De même, je crois au coup de foudre mais de là à adhérer à plusieurs coups de cœur simultanés… tout ne m’a pas semblé forcément très crédible. Mais c’est sans doute lié au fait que je n’étais pas assez dans l’histoire car j’ai conscience de parfois accepter des situations improbables quand je suis vraiment « dedans ».

Si l’on ne lit pas la 4e de couverture d’Au péril de nos cœurs, on ne s’attend pas forcément à voir le drame arriver. Il y a eu un vrai effet de surprise pour moi. Le roman aborde des thèmes tels que l’alcoolisme (également présent dans la saison 4 de Virgin River, que je suis en train de visionner), le handicap, la gémellité, etc. Le héros, Marco, est fusionnel avec son frère jumeau.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse vous faire votre idée. Il est très probable que je sois seule à manquer d’enthousiasme et je lirai avec plaisir les futurs romans de Maloria Cassis. La magie ne peut, après tout, pas fonctionner sur tous et à tous les coups !

Au péril de nos cœurs, de Maloria Cassis
Hugo New Romance© – Publié le 14 octobre 2021
Grand format : 17€ – E-book : 7,99€
Retrouvez le roman sur Amazon ou chez votre libraire !
Empruntez le roman à la bibliothèque de Paris

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.