Vous connaissez très certainement au moins de nom La Chronique des Bridgerton puisque les romans de Julia Quinn sont en cours d’adaptation par Netflix. Les saisons 1 et 2, consacrées à Daphné et à Anthony, sont déjà sorties et m’ont donné envie de commencer la lecture de tout ou partie de cette grande saga. J’ai en réalité commencé par le 1er tome de La Chronique des Rokesby puisque j’ai acheté les quatre premiers cet été. Et, lorsque j’ai vu le semi-poche regroupant les tomes 5 & 6 de La Chronique des Bridgerton à la bibliothèque, j’y ai vu l’opportunité de me plonger dans une partie de l’histoire. Chaque tome se lisant séparément pourvu que l’on connaisse l’univers, cela ne m’a pas gênée !

Cette lecture aura été l’occasion de découvrir un fabuleux moyen mnémotechnique pour se souvenir de l’ordre de naissance de la fratrie Bridgerton. Il suffit de se référer à l’ordre alphabétique ! Les tomes 5 et 6 sont donc consacrées aux héroïnes dont les prénoms commencent par les lettres E puis F : Eloise et Francesca ! En les refermant, je suis sûre d’une chose : j’ai envie de poursuivre ma découverte de la saga consacrée à la famille Bridgerton !

La Chronique des Bridgerton, tomes 5 & 6 : l’histoire

« Depuis que sa meilleure amie, Pénélope Featherington, a convolé en justes noces, Éloïse, la rebelle de la fratrie Bridgerton, s’interroge : les commères n’auraient-elles pas raison de prétendre qu’elle ne trouvera pas de mari ? Oh, elle en a reçu des propositions au fil des ans ! Elle les a toutes refusées, sous prétexte que ses prétendants n’étaient pas… parfaits. Une exigence ridicule, bien sûr.

Inquiète à l’idée qu’il ne soit déjà trop tard, Éloïse reçoit à point nommé une invitation de la part de sir Phillip Crane, un veuf avec qui elle entretient une relation épistolaire. La proposition est d’autant plus audacieuse qu’il envisagerait de se remarier… Sans en souffler mot à quiconque, elle décide de se rendre chez cet homme qu’elle n’a jamais rencontré.

De son côté, sa sœur Francesca file le parfait amour avec son mari, le comte de Kilmartin, dans leur château en Écosse. Elle n’imagine pas qu’un événement inconcevable va bouleverser le cours de sa vie, pour le pire et pour le meilleur« .

Mes impressions sur le tome 5 de La Chronique des Bridgerton

Dans la série, Eloïse n’est pas forcément le personnage que je préfère même si elle m’a été plus sympathique dans la 2e saison que dans la 1re. Il faut dire qu’elle a un côté anti-héroïne romantique. Au final, j’ai aimé lire ses aventures, les découvrir même, qui se déroulent plusieurs années après ce que j’ai vu à l’écran. Je n’ai pas été gênée par le fait d’avoir vu la série puisque la saison consacrée à Eloïse n’est pas tournée. Mais j’ai repris les traits de la comédienne pour me figurer l’histoire.

Eloise est une héroïne solide, une femme forte mais qui n’en demeure pas moins fragile. Elle s’est toujours imaginé une belle vie adulte célibataire aux côtés de sa meilleure amie, n’imaginant pas une seconde que celle-ci se marierait et la laisserait seule. Eloïse est donc dans une période de crise personnelle, remettant en cause ses choix d’avenir. Elle est bavarde et adore la correspondance. C’est ainsi qu’elle fait connaissance avec Phillip, tout juste veuf, par lettres interposées. Eloïse étant une héroïne à part, qui a multiplié les refus aux demandes en mariage reçues au cours de sa vie de jeune adulte, elle se trouve dans une position à part et noue une histoire avec un homme dont la vie est loin d’être une page blanche.

Phillip, même marié, vivait dans une relative solitude. Il ose à peine approcher ses enfants, des jumeaux de 8 ans, de peur de trop ressembler à son père et d’être un piètre parent. À les fuir, il ne tient cependant pas son rôle et se trouve plongé dans un cercle vicieux. Phillip est botaniste et passe beaucoup de temps dans sa serre. Je l’ai imaginé grand, dégingandé, charmant et taiseux.

Ce que j’adore notamment dans les sagas, c’est que les histoires s’entremêlent et que l’on voit apparaître (presque) toute la famille Bridgerton. Regardant la série, je n’ai aucun mal à mémoriser qui est qui et à prêter des visages aux héros.

J’ai passé un moment vraiment agréable à la lecture du tome 5 de La Chronique de Bridgerton. La plume de l’écrivaine fait mouche et l’histoire fonctionne bien. Mention spéciale aussi au 2e épilogue, consacré à la belle-fille d’Eloïse, Amanda, qui ne manque pas d’humour.

Mes impressions sur le tome 6 de La Chronique des Bridgerton

Le tome 6 de La Chronique des Bridgerton, de Julia Quinn, est consacré à Francesca et se déroule en partie simultanément au tome 5. Dans ce roman, la jeune Francesca vit en Ecosse sur les terres de son époux, où elle coule des jours paisibles à ses côtés et à ceux du cousin de ce dernier, devenu son meilleur ami. Ledit cousin a la réputation de libertin mais est fou amoureux d’elle et se perd dans des bras féminins pour l’oublier ou éponger sa peine.

Francesca est décrite comme un peu à part dans la fratrie, plus discrète. Julia Quinn a imaginé un personnage intéressant, qui conjugue beauté, principes, loyauté et bien des qualités. Le héros masculin, quant à lui, s’attache à cacher ce qu’il ressent et est, lui aussi, loyal. Je me demande si, dans d’autres tomes, il sera fait un retour sur leur histoire car elle semble pressentie par la mère de Michael et par Colin, l’un des frères de Francesca. Tout comme le tome 5, le tome 6 se passe très peu à Londres.

J’ai pu trouver à un moment que l’histoire allait s’essouffler. Finalement, l’intrigue est relancée et ce tome compte quelques chapitres passionnés. Il est davantage dans la veine de l’histoire de Daphné, dont l’adaptation a tant fait parler, que dans celle d’Héloïse. J’ai dévoré le roman en très peu de jours (merci l’après-midi de congés et le week-end).

En bref, je ne peux que vous conseiller ces romans, qui m’on fait passer un très bon moment !

Et vous, avez-vous lu ou regardé La Chronique des Bridgerton ?

La Chronique des Bridgerton, tomes 5 & 6, de Julia Quinn
J’ai lu – Paru le 19 mai 2021 – 768 pages
Prix papier : 15,90€ – Prix numérique : 11,99€
Commander le livre sur Amazon ou chez votre libraire
Emprunter le livre auprès des bibliothèques de Paris

Retrouver tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.