Monsieur et moi sommes allés découvrir ACÀ Pigalle, une nouvelle taqueria mexicaine installée aux pieds de Montmartre. Cette adresse est une petite sœur d’El Guacamole, enseigne de street-food située dans le quartier du Canal Saint-Martin.

ACÀ Pigalle met en avant l’authenticité de sa cuisine mexicaine préparée par une équipe originaire de ce pays d’Amérique et à base de produits frais locaux et d’épices du Mexique. Sa spécialité est le taco : une tortilla de blé ou de maïs garnie. Des recettes sont proposées pour tous les goûts : végétariennes – au guacamole, aux haricots noirs ou aux champignons – mais aussi à la viande : bœuf, porc ou au poulet.

Si la cuisine est bonne, elle est aussi accessible car les formules commencent à 10 € pour trois tacos et une boisson comprise, aussi bien le midi que le soir. Les tarifs sont aussi maîtrisés si l’on commande à la carte.

C’est au centre du restaurant, dans une cuisine ouverte, que sont préparés les burros, tacos et quesadillas. Nous avons mangé à l’intérieur mais l’établissement est largement ouvert et aéré et nous étions à bonne distance de nos voisins gourmands. ACÀ Pigalle dispose aussi d’une terrasse et permet d’emporter ses plats.

La décoration mêle des couleurs qui évoquent les maisons en adobe aux carreaux de faïence, tables en bois clair, banquettes, chaises hautes et tabourets, avec une pointe d’exotisme mais sans trop en faire.

Nos boissons

Si ACÀ Pigalle propose notamment des frozen margarita, Monsieur a choisi de déguster une bière blonde Modelo especial (6€), une bière mexicaine très légère et rafraîchissante et qui accompagne la dégustation de tacos sans prendre le pas sur leur goût.

Pour ma part, j’ai opté pour une boisson pétillante à base de fruits : une Jarritos (4 €) à la goyave bien agréable et rafraîchissante après une marche estivale de quelques kilomètres.

Pour commencer le repas

Un repas relevé ou un repas doux ?

Chez ACÀ Pigalle, le repas est pensé pour pouvoir plaire aux différents palais. Les amateurs d’épices et de cuisine relevée pourront ajouter eux-mêmes du piquant à leur plat. Les palais moins habitués, comme le mien, y trouveront aussi leur compte. Je me souviens d’un dîner dégusté dans le Sud de l’Arizona, à quelques kilomètres de la frontière mexicaine : je n’arrivais pas à manger le riz tant il était épicé (ah ah) ! Ici, pas de problème : il suffit de ne pas assaisonner davantage son plat si l’on ne le souhaite pas.

Une entrée à partager

Nous avons partagé un guacamole mango (8€), à base d’avocat, d’oignons, de citron vert et de mangue. Une entrée toute douce que nous avons dévorée !

Notre choix de tacos

Monsieur et moi essayons de commander des mets différents lorsque nous allons au restaurant. Nous avons mélangé tacos à la farine de blé et tacos à la farine de maïs. Chacun est à 3,50€.

Monsieur a choisi les tacos suivants :

  • Frijoles, à base de haricots noirs et de fromage fondu (farine de blé). Une recette douce en goût et aussi moelleuse que réconfortante. Fromage et haricots noirs s’accordent parfaitement.
  • Al Pastor, à base de porc mariné à l’orange et aux épices, oignons, coriandre et ananas (farine de maïs). Ce tacos sucré-salé de porc mariné est dynamisé par l’orange. La galette est plus ferme et pas loin d’être presque un peu croquante, ce que Monsieur a trouvé agréable.
  • Barbacoa, à base de bœuf effiloché aux épices, oignons et coriandre. Une recette particulièrement généreuse et parfumée. La viande de bœuf marinée est délicieuse.

Pour ma part, j’ai dégusté les tacos suivants :

  • caramelo : bœuf grillé, oignons, poivrons et fromage fondu (farine de blé). Une recette bien agréable.
  • champiquesco : champignons sauce guajillo, fromage fondu (farine de blé). Un choix très doux !
  • cochinita pibil : du porc mijoté à l’achiote, une épice. Ce choix m’a été suggéré par l’équipe et je ne l’ai pas regretté. La viande ainsi préparée a été un coup de cœur.

Chez ACÀ Pigalle, on mange avec les doigts ou avec des couverts. Je dois vous avouer que dans le contexte sanitaire actuel et bien qu’ayant les mains enduites de gel hydroalcoolique, je préfère rester prudente et manger avec des couverts.

Nos desserts

À nous deux, nous avons chacun dégusté l’un des desserts proposés à la carte (5€ chacun).

Monsieur s’est tourné vers le Pastel de tres leche. C’est un gâteau surprenant puisqu’il est l’inverse de ce qu’il semble être. Le gâteau est moelleux et gorgé de lait et la crème douce et parfumée.

C’est par un flan de coco que j’ai terminé ce repas généreux. Il avait une vraie texture et un bon goût sucré. Très sympa !

Cette soirée chez ACÀ Pigalle a été des plus agréables. Si vous avez envie de tacos de qualité et d’un voyage gustatif au Mexique, rendez-vous au pied de Montmartre !

ACÀ Pigalle
48 boulevard de Clichy
75018 Paris
Tél. : 01 88 61 04 05
Ouvert tous les jours de 11h30 à minuit
Le site de la taqueria

Merci de cette invitation et de cet accueil chaleureux !

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris » sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.