Lors de notre séjour estival en Pays de Loire, Monsieur et moi avons profité d’une journée dans le Maine-et-Loire pour aller visiter l’abbaye royale de Fontevraud. Je dois vous avouer que c’est un peu le hasard qui nous a conduits sur ce site pourtant vaste et connu des amoureux de l’Histoire. Avec ses 13 hectares, Fontevraud est la plus grande cité monastique héritée du Moyen-Âge d’Europe. L’abbaye a été classée par Mérimée sur la première liste des monuments historiques dès 1840 et fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Nous y avons passé un après-midi.

L’abbaye de Fontevraud a été « fondée en 1101 aux confins de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou. Fontevraud doit sa puissance aux Plantagenêt et à ses liens étroits avec Aliénor d’Aquitaine. Reine de France puis d’Angleterre, elle y passe notamment ses dernières années. Son gisant trône au cœur de l’abbatiale aux côtés de ceux d’Henri II Plantagenêt et de Richard Cœur de Lion ».

Notre visite a débuté dans l’abbatiale du XIIe siècle. Tout au long du parcours, des panneaux, y compris interactifs et vraiment pédagogiques, nous en apprennent davantage sur l’histoire des lieux. C’est ainsi par exemple que nous avons appris qu’entre 1491 et 1670, les abbesses de Fontevraud étaient issues de la famille des rois de France, les Bourbons.

Aliénor d’Aquitaine a commandé son propre gisant, qui la représente avec un livre, en même temps que ceux d’Henri II, son époux roi d’Angleterre, et Richard Cœur de Lion, leur fils. Le 4e est celui d’Isabelle d’Angoulême, épouse de Jean sans Terre et reine d’Angleterre.

La vie monastique a brusquement cessé à l’abbaye royale de Fontevraud à la Révolution Française. Les dernières religieuses ont été expulsées en 1792, après 800 ans d’activité. L’abbaye, confisquée, aurait pu être détruite si elle n’avait pas été transformée en grande prison sur une idée de Napoléon. C’est ce qui l’a sauvée de la destruction. Fontevraud a accueilli des prisonniers de 1804 à 1963. La prison était considérée comme l’une des plus dures de France.

Lorsque l’on voit l’abbatiale, le si beau cloître reconstruit à la Renaissance… Cela aurait été vraiment dommage de perdre un si beau site ! Cela m’a à la fois fait penser au château de Cadillac, qui a également été une prison, et à l’abbaye de la Sauve-Majeure, qui a servi de carrière de pierres… 

La salle du chapitre est l’un des lieux marquants de la visite. Elle est décorée de peintures qui représentent les grandes abbesses de Fontevraud. Cette salle qui « tenait un rôle central dans la conduite collective des affaires de la communauté ».

L’abbaye accueille des expositions. Une façon de rendre chaque visite unique, même en période de crise sanitaire !

La commune de Fontevraud-l’Abbaye mérite une petite promenade avant de repartir.

L’abbaye royale de Fontevraud est à environ à 1h de Tours et à 3h30 de Paris en voiture.

Une visite à faire absolument ! Et vous, connaissez-vous cette abbaye liée aux Plantagenêts ? Est-ce que sa visite vous faire envie ?

Abbaye royale de Fontevraud
49590 Fontevraud-l’Abbaye
Le site de l’abbaye

Retrouvez tous mes billets sur mes escapades en France :

Appelez-moi Lili. J'ai 38 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. La famille va s'agrandir en février 2022. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.