Amatrice de new romance, j’ai découvert avec enthousiasme Something Wild et Something Dangerous, le préquel et le tome 1 d’une saga imaginée par l’américaine Lexi Ryan et publiée en France par Hugo Roman. J’ai lu les deux romans en quatre jours de semaine : un peu pendant mes trajets mais surtout pas mal au lieu de mes premières heures de sommeil ! Pour Something Dangerous en particulier, je me suis retrouvée atteinte du syndrome du « plus que 80 pages, il faut finir le livre ce soir ». Moi qui aime écrire mes impressions dès que je ferme un livre, j’ai cette fois dû attendre !

Au dos de la belle édition que j’ai eue entre les mains, j’ai appris que Lexi Ryan s’était tout d’abord auto-publiée avant de devenir une auteure de best-sellers consacrée par le New York Times et Usa Today. Comme tout bon auteur de new romance qui se respecte (j’adore cette précision familiale, mentionnée à chaque fois), elle vit avec son mari et ses deux enfants aux États-Unis, dans l’Indiana.

Hugo Roman - Lexi Ryan - Something Dangerous - Something Wild

Something Wild

Something Wild est un roman très court, qui compte moins de 100 pages à lire. Ce préquel est présenté comme pouvant se lire indépendamment des deux tomes mais il me semble la fin appelle incontestablement à lire la suite ! Je me demande si je n’aurais pas préféré le découvrir après avoir découvert le tome 1, pour découvrir les débuts de la relation de Liz et Sam après m’être attachée à eux.

Résister à la tentation pour ne pas se perdre (soi-même) ?
« – Ce qu’il te faut, c’est un type bien. Un type stable, qui reste. Un type romantique qui sorte avec toi et qui noue des liens sentimentaux…moi, je ne suis qu’un sale con qui a juste envie de t’attacher, de te faire jouir puis de disparaître.
Samuel Bradshaw est un homme qui a une réputation – le genre de réputation qui devrait me faire fuir. Paradoxalement, c’est ce qui me pousse à trouver le plus court chemin qui mène à son lit. Je refuse d’être la fille naïve qui croit qu’elle peut changer un homme comme Sam, et en dépit de ce qu’il pense, je ne recherche pas l’amour éternel. Ce que je recherche c’est ce qui me fait vibrer, c’est la façon dont il m’excite, et les sommets de plaisir que promet son regard. Je recherche quelque chose d’extrême. »

Il m’a fallu quelques pages pour entrer dans le récit mais, une fois cela fait, je l’ai lu avec plaisir et curiosité. On y apprend comment Sam et Liz se sont connus et comment sont nés à la fois leurs sentiments et leurs difficultés. Liz n’a toujours eu d’yeux que pour Sam, de quelques années plus âgé qu’elle. Le jeune homme, quant à lui, est un coureur de jupons chez lequel on perçoit déjà une dimension plus humaine. J’ai d’ailleurs aimé que l’on entre successivement dans la tête de l’un et de l’autre des personnages.

L’histoire reste simple et attend d’être développée. Something Wild plante le décor et nous prépare à adorer Something Dangerous !

Something Wild
9,50 €, 160 pages, 13 x 20,5 cms (un beau livre à la couverture souple !)
Retrouvez « Something Wild » sur Amazon

Something Dangerous

C’est avec Something Dangerous que les choses sérieuses commencent !

« Il me dit des choses coquines, mais je ne connais pas son nom. Il veut jouer avec moi, mais je n’ai jamais vu son visage. Il m’attire, mais je ne pourrais pas le reconnaître dans une foule.
Je suis tombée amoureuse d’un inconnu mais, à présent, l’anonymat touche à sa fin. Les secrets partagés sur Internet, les promesses envoyées par SMS ne me suffisent plus. Je veux quelque chose de dangereux. De la chaleur. De la passion. Le frisson suscité par le fait d’être possédée totalement. Parce que je soupçonne cet étranger anonyme de ne pas être du tout un inconnu pour moi. »

Liz Thompson a rencontré Riverrat69 sur Internet par l’intermédiaire de Something Real, un site de rencontres qui protège l’anonymat de ses utilisateurs. Dissimulés derrière des pseudonymes et des avatars de dessins animés, ils ont accroché, parlé, flirté et échangé mails et sextos, jusqu’à ce qu’ils décident, une fameuse nuit, de briser les règles du jeu et de se rencontrer en personne.

Quand elle jette les dés pour une nuit de passion débridée, sa chance de saisir quelque chose de réel pourrait bien s’écrouler. »

J’ai vraiment complètement été absorbée par Something Dangerous. Une fois le décor planté et les personnages présentés avec le préquel, il ne reste plus qu’à apprécier la lecture.

Liz est, depuis l’adolescence, amoureuse de Sam. Elle évolue auprès des proches de l’homme de ses pensées car elle travaille au service de la campagne de son père qui espère devenir Gouverneur et aux côtés de son beau-frère. Elle-même a des aspirations politiques.

Liz et Sam, notamment, sont des personnages attachants. L’attraction entre eux est plus que forte. Le jeune homme n’est d’ailleurs pas si « bad boy ». La lectrice ne veut qu’une chose : les voir finir ensemble à la fin !

Something Dangerous aborde le thème des rencontres sur Internet. On voit que Liz se fait souvent une fausse image des hommes avec lesquels elle échange. Un homme peut en cacher un autre…

L’histoire est simple mais efficace et l’on s’oriente vers un dénouement intriguant qui ne déçoit pas et donne envie d’avancer le temps pour que le deuxième tome soit disponible. Les dernières pages de ce tome 1 réservent un rebondissement de taille, que je n’ai pas du tout du tout vu venir !

Lire des sagas américaines m’évoque à chaque fois nos voyages aux États-Unis. Je me suis retrouvée en souvenirs à Memphis dans une cupcakerie. Ces lectures m’ont aussi donné envie de découvrir d’autres romans de Lexi Ryan.

Something Dangerous, tome 1
17 €, 320 pages, 13 x 20,5 cms
Retrouvez « Something Dangerous » sur Amazon

Je n’attends désormais plus que la sortie de Something Real, en janvier 2017 !

Et vous, aimez-vous ce genre d’histoires torrides ?

Merci Magali !

Découvrez tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.