Dark and dangerous love saison 2

Le mois dernier, je vous parlais de ma lecture du premier volume de « Dark and Dangerous », de Molly Night. C’était la première fois que je lisais un roman de dark romance et je ne savais alors encore pas vraiment de quoi il s’agissait, sinon d’une histoire sombre. Pour définir le genre, il s’agit finalement d’histoires dans lesquelles une femme se retrouve en proie à un homme puissant et se fait malmener psychologiquement et physiquement. C’est ainsi que j’ai fait connaissance avec Evelyn, une humaine, et Atticus, le vampire qui règne sur presque tout la Terre. J’en étais sortie intéressée mais aussi surprise voire légèrement choquée. J’ai abordé « Dark and Dangerous love saison 2 » avec un autre état d’esprit et me suis prise à attendre assez impatiemment de le recevoir. Vivement la suite (et fin) !

Dark and dangerous love saison 2 : présentation de l’éditeur

« Après son évasion manquée, Evelyn est de retour au palais royal, résignée à vivre aux côtés d’Atticus, le plus puissant des vampires. En apprenant à mieux le connaître, elle découvre un être complexe et captivant dont la sombre histoire la touche sincèrement…

Le sort d’Ethan paraît, lui, scellé. Enfermé dans les geôles du Roi sous la surveillance du cynique Jonah, le jeune humain semble pourtant avoir un rôle à jouer dans les plans de Venise, la puissante sorcière aux cheveux blancs, pour renverser le dangereux et incontrôlable Atticus. Quant à Hansel, ses sentiments pour Evelyn l’ont conduit à trahir son Roi, ami et créateur. Déchu de son rang, le Lord aura à répondre de ses actes. Démunie, sans le soutien de Hansel, Evelyn Blackburn devra affronter l’avenir et faire des choix qui auront des conséquences pour tous les êtres vivants, humains comme vampires. La compassion de la jeune humaine suffira-t-elle changer le cours de l’histoire et sauver la Terre des Ténèbres ? »

Source : Hugo & Cie

Dark and dangerous love – tome 2, de Molly Night

Mes impressions sur Dark and dangerous love saison 2

Je continue à avoir un petit débat intérieur sur cette saga littéraire même s’il est certain qu’elle m’a embarquée.

Je tique parfois un peu car je ne suis pas du tout habituée à lire des grossièretés. Difficile de compter combien de fois les mots « conne » et « putain » sont écrits dans le roman ! Les vampires du livre sont particulièrement vulgaires avec une mention spéciale pour le détestable et heureusement assez peu présent Jonah ! Pour un homme aussi près du pouvoir et âgé, il n’a visiblement pas retenu grand chose de son expérience. Petit extrait des mots délicieux de cet homme d’expérience : « Nous, les vampires, nous sommes des êtres supérieurs et nous pouvons prendre ce qui nous plaît de vous, les êtres inférieurs […] je pourrais te baiser ici et maintenant, que tu le veuilles ou non. C’est ton devoir d’humaine de nous idolâtrer ». Je n’ai pas l’habitude de citer les livres que je lis mais je trouve que ces quelques phrases reflètent bien ce que les suffisants vampires de la série affirment régulièrement.

Je ne peux finalement qu’être admirative de Molly Night car elle réussit à tenir sa lectrice en haleine tout en proposant des scènes ou pensées qui peuvent être répétitives. Cela vient probablement du fait que l’écrivaine a partagé son histoire sur Wattpad, un site social sur lequel partager gratuitement ses écrits (et sur lequel je ne suis jamais allée…). Cette saison 2 fait un peu moins de 400 pages et ces dernières restent assez denses. On a de quoi passer pas mal d’heures de lecture. J’ai d’ailleurs bien avancé le roman pendant mes vacances. Le roman se distingue aussi de par son style d’écriture qui change de ce que j’ai l’habitude de lire. J’ai du mal à définir précisément ce qui change : sont-ce les temps utilisés ou le choix du vocabulaire ? Ce n’est en tout cas pas une remarque que je me fais régulièrement. Il y a quelque chose d’accessible et de peu commun dans le langage employé. Par ailleurs, en italique, Molly night nous propose les pensées des personnages. On sait ainsi quelles sont leurs véritables intentions.

Je me suis souvent exclamée « oh le taré ! » ou « c’est un grand malade » au fil de ma lecture. Les choses vont loin mais j’ai bien compris que c’était ce pour quoi l’on signait lorsque l’on choisissait ce genre littéraire. Il n’y a pas vraiment de limite à la torture physique ou morale. On ne voudrait pour rien au monde vivre dans l’univers dépeint par le roman !

Cette saison 2 est très centrée sur Evelyn et Atticus et cela me convient bien. Le roi vampire se dévoile et, malgré son impulsivité maladive, je ne peux que lui souhaiter une meilleure fin et espérer que, si je peux dire les choses ainsi, la victime finisse par s’éprendre de son bourreau… Atticus donne curieusement envie de voir son amour rendu et de mettre un peu de baume sur son cœur, seul organe un peu sensible chez lui. Peut-être a-t-il d’ailleurs déjà changé ? La fiction est ainsi faite que je préfère son personnage à celui d’Ethan, l’amour d’enfance de l’héroïne. La jeune femme, quant à elle, est bel et bien sortie de son innocence.

Dark and dangerous love – tome 2, de Molly Night

On peut dire que j’ai dévoré le livre et que je pense d’avance que la série me marquera durablement. Elle reste addictive et donne envie de tourner les pages dans l’espoir d’entrevoir un happy end !

Cela pourrait paraître accessoire mais, une nouvelle fois, mention spéciale à la très belle couverture du livre, que je regarde beaucoup !

Si le roman n’est pas à mettre entre des mains innocentes, dark romance oblige, il a de quoi rencontrer son succès et m’a véritablement emmenée à Utopia ! Sortie prévue le 16 mai 2018 pour le troisième et dernier livre. Je serai évidemment au rendez-vous !

Dark and dangerous love – tome 2, Molly Night
Sortie le 19 avril 2018
Prix papier : 17€
Prix numérique : 9,99€
Retrouvez « Dark and dangerous love saison 2 » sur Amazon ou chez votre libraire !
Le site de la saga

Un grand merci aux équipes d’Hugo & Cie !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.