Cigarettes et chocolat chaud - Famille

Ce 14 décembre va sortir « Cigarettes et chocolat chaud », le premier long métrage de Sophie Reine, monteuse devenue réalisatrice ! Si le film et la bande-annonce promettent une comédie familiale, les thèmes abordés ne sont pas tous légers et on est bien loin d’un « Papa ou maman« . À l’issue de la projection en avant-première, nous avons pu rencontrer l’équipe du film et notamment Camille Cottin et Gustave Kervern.

Cigarettes et chocolat chaud - Affiche

Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janine 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D.
Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ».
Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang…

Cigarettes et chocolat chaud - Famille

Un vrai univers a été créé pour « Cigarettes et chocolat chaud ». Visuellement, il est très coloré voire carnavalesque ou circassien. Des astuces ajoutent de la magie à cet univers : les lucioles, etc. Il se veut bohème, de gauche. L’énergie qui se dégage du film est de l’ordre de l’aspiration à un monde plus libre et meilleur. Découvrir un film mettant en scène des militants le jour de l’élection de Donald Trump aura été un curieux hasard de calendrier !

Cigarettes et chocolat chaud - Le cirque

« Cigarettes et chocolat chaud » est une comédie familiale qui, sous un aspect « détendu », traite de sujets plus profonds. C’est volontairement que Sophie Reine n’a pas fait apparaître cette dimension plus grave dans la bande-annonce mais cela nous a paru important de le signaler pour éviter les surprises. Dans le film, il est question d’un père veuf qui vit sa mono-parentalité dans des conditions financières difficiles, d’une assistante sociale, d’une adolescente malade, etc. Le rapport à des normes sociales, y compris à l’école, le regard des autres et la maladie sont questionnés. Ne vous y trompez pas : on assiste aussi à des scènes amusantes pendant l’heure 38 que dure le film !

Les personnages sont bousculés et doivent se remettre en question. Les comédiens sont tous parfaitement crédibles. On croit même voir une famille réelle. Avoir rencontré les acteurs après la projection nous a plu et nous a permis de voir en quoi ils ont mis de leur vécu et de leur personnalité dans leurs personnages. Gustave Kervern est Denis, un papa qui travaille jour et nuit. Héloïse Dugas et Fanie Zanini sont Janine et Mercredi, ses filles. Camille Cottin est une Séverine attachante, qui évolue entre les règles et son humanité. L’histoire est touchante.

Cigarettes et chocolat chaud - Les adultes
La réalisatrice nous a confié que l’histoire lui a été inspirée de son vécu de choses approchantes. « Cigarettes et chocolat chaud » est le fruit de cinq ans de travail.

Pour notre part, nous ne nous sommes pas vraiment identifiés aux personnages car nous n’avons pas l’environnement social qui se rapproche de celui dépeint dans le film. Nous n’aurions pas eu besoin d’une Super Nanny pour nous faire rentrer dans les cases. Bien sûr, nous avons nos problématiques mais nous avons grandi dans un cadre plus banal ou plus courant.

J’ai peut-être trouvé plus de résonance sur la question de la maladie : faut-il prendre des médicaments ? J’ai d’ailleurs trouvé intéressant d’entendre que la maladie devenait vivable lorsque l’on avait réussi à s’accepter. Dans le film, les symptômes augmentent quand le personnage malade ne doit pas être lui-même. Que de défis pour les êtes humains !

Cigarettes et chocolat chaud - Les adultes

"Cigarettes et chocolat chaud" : l'équipe du film - Le blog de Lili

Si Monsieur et moi devions noter le film selon notre ressenti forcément très personnel, nous lui attribuerions une note de 12/20. Le film a des atouts mais nous ne sommes peut-être pas à 100% son juste public.

Et vous, prévoyez-vous d’aller au cinéma ?

Photos du film : Alexis Cottin

Retrouvez tous mes billets « Cinéma »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.