Les amis de Winnie lors de la parade à Disneyland

Cela faisait quelques temps que je me disais qu’il fallait que je me rende à Disneyland en été plutôt qu’en hiver. Une super offre de mon CE (31 € pour deux jours et deux parcs à trois mois d’intervalle) m’a permis d’y aller samedi dernier.

Dès notre arrivée peu après 10h, nous avons vu passer le « train nouvelle génération » sur Main street USA. J’ai donc commencé à comprendre pourquoi Disneyland communique sur la nouvelle génération (Toy story, Ratatouille, Cars, les Indestructibles, etc.). Plus tard dans la journée, nous avons vu que ces nouveaux personnages proposent des spectacles devant le château de la Belle au bois dormant. Des efforts sont faits pour renouveler un peu le genre. Bye bye les princesses, vive le petit rat cuisinier !

Disneyland train nouvelle generationDisneyland Porcinet Bourriquet Tigrou

Malgré le monde, nous avons réussi à profiter de la journée. Un fast pass pris pour Peter Pan’s Flight et le train de la mine nous a permis de rentrer hyper rapidement dans ces attractions (fast pass : je t’aime !). En revanche, on n’a pas réussi à s’organiser pour en prendre davantage car ces tickets grille-queue ne peuvent se prendre qu’un par un et il faut veiller à ne pas être coincé dans une autre file d’attente pendant que notre tour arrive…

Nous avons donc patienté pas mal (50 minutes ?) pour Buzz l’éclair (où je suis toujours aussi nulle : 8 100 points cette fois, alors que d’autres font 10 ou 20 fois mon score) et peut-être 30 minutes pour les pirates des Caraïbes.

Disneyland les tasses

Étant 11, nous avons découvert l’aire de pique-nique, reléguée dans un coin juste après les tapis roulants qui mènent du parking au parc. L’ambiance n’y est pas très Disney ! C’est bien fait pour nous donner envie de déjeuner au coeur du parc…

L’après-midi, nous sommes allés aux studios Disney.

Disneyland adopt a monsterWalt Disney studios monstre
Nous y avons fait un groupe « les plus peureux » pour tester Crush’s coaster, des montagnes russes tournoyantes enfermées, pendant que « les plus courageux » étaient partis essayer ou refaire la tour de la terreur et Aerosmith. Nous avons attendu plus d’une heure (pitié, Mickey, installe des Fast pass !) en nous demandant à quelle sauce nous allions être mangés. Et bien… nous n’avons pas été déçus ! Notre petit accompagnateur de 4 ans a été légèrement traumatisé. Et nous… presque aussi !

Disons que l’on monte une pente à 82° à l’envers et ensuite… on ne voit plus rien. Installés dans des tortues qui tournent, on se retrouve à pivoter dans tous les sens en montant et en descendant des montagnes russes. Nous avons vraiment hurlé !

N’ayant pas refait Space mountain depuis quelques années, j’aurais du mal à comparer les deux car ce ne sont pas les vrilles qui me font le plus peur mais les arrêts et démarrages brusques et le fait de ne pas pouvoir anticiper sur ce qui m’attend. Bref, l’attraction est bien faite mais donne un chouillas trop de sensations pour moi !

Disneyland monde de nemoDisneyland crush coasterDisneyland parkDisneyland paris entree du parc
Le temps de ça, la journée avait bien avancé et nous sommes retournés dans le parc principal. Nous avons terminé la journée sur une nouvelle longue file d’attente de près d’une heure pour le train de la mine.

Disney ballons winnie et minnieDisneyland Paris vegetation
Lessivés par la longue journée et le froid (il aurait fallu prévoir plus de couches !), nous sommes repartis vers 20h30, en regardant davantage les vitrines de loin qu’en ayant envie de faire les boutiques. C’était en tout cas une super journée !!

Disneyland donald
Disneyland vitrine daisy
Le prochain épisode Disneyland au mois de septembre !

Et vous, quelles sont vos attractions préférées si vous connaissez le parc ? Aimez-vous particulièrement les sensations fortes ?
Le récit de mes autres journées à Disneyland :

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.