J’ai une certaine tendance à commencer les choses à l’envers : le journal, les magazines… et, pour aujourd’hui : le récit de mon voyage en Sicile ! Je vais commencer par le dernier jour, celui du retour, soit ce vendredi 5. Mais après, promis, je ferai les choses bien.

Sicile-1-Una-hotel.JPGSicile-2-via-etnea.JPG
4h15 : le réveil est difficile. Une dernière douche et nous partons pour l’aéroport de Catane après un petit thé bien apprécié dans le hall de l’hôtel, l’Una hotel palace. Nous avons repéré la veille l’emplacement de la station de bus pour aller à l’aéroport. Pas très difficile : elle est juste en face de l’hôtel. La ligne débute son service à 5h. 5h10 : nous montons dans le bus. Nous ne saurons jamais où il fallait acheter un ticket de bus (1€ : que demande le peuple ?) car tout était fermé à la station principale la veille et le chauffeur ne vend pas de ticket. Les Siciliens ne s’embarassent pas trop avec ce genre de formalités : on nous fait signe de monter. 5h30 : nous sommes à l’aéroport. Vraiment pratique cette proximité avec la ville !

Sicile-3-panneau-aeroport.JPG
(Comme vous pouvez le remarquer, les panneaux des bus sont d’une clarté confondante en Sicile… hum !)

Sicile-4-airport-by-night.JPG
6h : l’enregistrement de notre vol de 8h n’est pas signalé. 6h10 : toujours pas. On finit par apprendre par bouche à oreille que le vol, pourtant confirmé deux jours avant, est retardé et l’avion ne décollera pas avant 10h40. Les annonces sont faites uniquement en italien. Avec mon entraînement aux retards l’an dernier (6h pour la Guadeloupe, 5 jours pour New York), je vais finir par être vaccinée.

A l’aéroport, bien sûr, pas de siège pour attendre, on s’embête ! On rêve d’une journée où l’on aurait fini notre nuit et où l’on aurait profité normalement de notre super buffet de petit déj’. Je « dessine » un peu pour passer le temps…

dessin-le-blog-de-lili-aeroport.JPG
8h30 environ : ouf ! Nous pouvons enregistrer. Le petit déjeuner s’impose. Je goûte un cannoli di cioccolato, histoire de rester un peu dans la coutume locale. Pas mal !

Sicile-5-petit-dej-airport.JPG
10h55 : nous décollons enfin, avec un peu moins de 3 heures de retard. Wind jet, la compagnie, ne nous expliquera rien des raisons de cette modification d’horaire et nous n’aurons pas droit à quoi que ce soit à manger (dommage quand l’aller-retour coûte 300 €).

Du grand soleil sicilien (vous pouvez repérer l’unique nuage au-dessus de l’Etna), nous passons aux nuages français. La vue est toujours aussi belle depuis un hublot !

Sicile-6-avion-etna.JPGSicile-7-vers-le-nord.JPG
À 13h35, les roues se posent sur la piste. Les valises arrivent 30 à 40 minutes plus tard, assez vite dans ce terminal tout vide qu’est le terminal 3 de Roissy ! Le prix du RER (9,10 € pour rejoindre Paris) nous prouve que nous sommes rentrées en France !

Vers 16h, nous stoppons nos valises au Royal comptoir de Saint-Mandé le temps de manger une énooooorme salade. À 17h, chez moi, je déclare mon voyage en Sicile terminé !

Saint-Mande-Royal-comptoir.JPG
Il me reste maintenant à trier un peu mes 1300 photos et à vous raconter tout ça. Toujours est-il que je suis ravie d’avoir pu profiter du ciel bleu, du soleil, de la cure « sans web » (je n’ai pas été privée de web pendant une semaine depuis 2005 !), des bons petits plats, des villes… de vraies vacances !

Et vous, comment ça va ? 🙂

Sur le voyage en Sicile :

Sicile : le décompte des jours avant le départ a commencé !


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.