Environ dix ans après avoir été enchantée par les 10 commandements, je suis allée voir la dernière création des producteurs Albert Cohen et Dove Attia. Il semblerait que leurs spectacles soient de qualité, même si j’avais boudé Le Roi Soleil car je n’aimais pas du tout les chansons du spectacle. J’avais peut-être eu tort de ne pas aller voir cette mise en scène mais là n’est pas la question !

J’ai donc assisté à une représentation de « Mozart, opéra rock » au Palais des Sports de Paris début décembre.Mozart-L-Opera-Rock_theatre_fiche_spectacle_une.jpg

L’histoire de la comédie musicale

Mozart a 20 ans et habite à Salzbourg. Un nouveau souverain arrive au pouvoir et n’apprécie pas du tout le compositeur. Mozart quitte donc les lieux avec sa mère pour faire carrière ailleurs en Europe.

Rien ne se passe comme il l’espère. À Mannheim, il fait la connaissance d’Aloysia Weber, qui chante tandis qu’il compose, et essuie un échec amoureux à ses côtés. Sa famille ne voit pas tout cela d’un bon oeil et Mozart part pour Paris, où sa mère décède.

Mozart finit par rentrer à Salzbourg et accompagne son employeur, Colloredo, à Vienne pour rendre hommage au nouvel empereur Joseph II.

À Vienne, Mozart va enfin accéder à une plus grande reconnaissance et connaître l’amour auprès de Constance Weber, la soeur d’Aloysia. Mais sa fin est plus tragique.

Mozart-opera-rock-aloicia.JPG
Mozart-aloicia-et-constance.JPG
Mozart-saluts-palais-des-sports.JPG

Alors, alors ?

« Mozart, opéra rock » est « une bonne petite comédie musicale française »… quoique « petite » n’est pas vraiment le terme adapté. Il s’agit d’un vrai show coloré et en costumes. Les tenues font d’ailleurs partie de ce que j’ai retenu de la soirée ! Les robes d’Aloysia Weber m’ont fait baver !

Côté casting, pas grand chose à redire :

Mikelangelo Loconte est Mozart : il faut se faire à son accent italien quand on imagine plutôt un Mozart germanique mais c’est une façon de montrer le côté décalé de l’artiste donc why not ?

Merwan Rim est la doublure de Florent Mothe, le musicien rival de Mozart. Je suis allée voir le spectacle le soir des élections de Miss France et la troupe n’était pas au complet. Le chanteur a fait son job mais il manquait quand même  un petit quelque chose et j’ai regretté de ne pas avoir le « vrai » casting. Il manquait quelques autres voix secondaires.

Solal est le père de Mozart : il a une voix assez puissante et grave, un très bon choix !

Maeva Méline fait une très juste soeur de Mozart

Mélissa Mars est Aloysia Weber, le premier amour de Mozart : sublime dans sa froideur !

Diane Dassigny est Constance Weber, la soeur d’Aloysia : j’ai adoré sa prestation pleine de fraîcheur et ses boucles blondes !

La plupart des chansons est vraiment agréable à entendre et se marie parfaitement à ce qui se passe sur scène. Je n’aurais pas forcément écouté l’album sans cela mais j’ai apprécié la partie musicale.

Les décors sont beaux mais, étant placées sur le côté, nous avons assez mal vu une bonne partie de la scène. Pour 60 €, c’est un peu dommage… Heureusement, l’action se passe principalement à l’avant de la scène.
Les 2h30 passées au Palais des sports étaient très agréables.

Petit point à noter : mieux vaut avoir lu l’histoire avant d’aller voir la comédie musicale car, même on ne se perd pas, on a quand même parfois du mal à suivre le fil de l’histoire politique et le « pourquoi du comment » Mozart finit toujours par déménager.

Et vous, avez-vous vu le spectacle ? Comptez-vous aller le voir lors de la tournée ?

C’est bientot la fin – Clip Officiel Mozart L’Opera Rock from Mozart L’Opéra Rock

 

Palais des Sports
Porte de Versailles
75 015 Paris
de 25 à 95 €
Jusqu’au 9 janvier 2011

En tournée à partir de février 2011

En projet : les 8 et 9 juillet 2011 au Palais Omnisport de Paris-Bercy

www.mozartloperarock.fr

Retrouvez tous mes billets Concerts et spectacles musicaux

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.