« La famille est dans le pré » est typiquement le genre de pièces de théâtre vers lequel je me dirige naturellement. C’est donc avec plaisir que j’ai accepté l’invitation de l’une des comédiennes à aller assister à une représentation au théâtre Edgar, dans le quartier de Montparnasse. J’ai choisi de m’y rendre un dimanche soir : cela m’a complètement fait oublier la reprise du travail du lendemain. Voir des comédiens investis, pétillants, contents de jouer et complices avec un texte qui fait mouche, cela fait du bien. La pièce remplit sa promesse !

"La famille est dans le pré" : un bon moment de divertissement au théâtre

Un chanteur pour midinettes revient dans sa province natale après des rumeurs sur son homosexualité dans la presse people.

Accompagnée d’une fiancée « alibi », starlette de la téléréalité, il se réfugie auprès de sa mère, de sa mamie, et de l’homme de la maison, un jardinier… très attirant. À l’arrivée surprise de son attachée de presse, allergique à la nature, et des caméras cachées de Tonik12, avides d’images chocs, chacun va se retrouver « héros malgré lui » d’une télé-réalité dévastatrice et sans limite…

La présentation de « La famille est dans le pré » sur le site du théâtre

J’ai été convaincue le jeu des comédiens. Les personnages de « La famille est dans le pré » sont hauts en couleur et débordants d’énergie.

Pour les interpréter, au casting :

  • Franck Le Hen, auteur de la pièce, est Tom Valentin
  • Lola Marois Bigard est Cindy, la fiancée de Tom Valentin
  • Mélanie Kah est Graziella, l’attachée de presse
  • Pétronille Moss est Evelyne, la mère de Tom Valentin
  • Michèle Bardollet est Marie-Anne, la Grand-mère de Tom Valentin
    Le choix de la mère et de la grand-mère est crédible avec une certaine ressemblance : je le souligne car ce n’est pas toujours le cas !
  • Frank Delay est Louis, le jardinier

L’histoire met en scène des peoples. La pièce montre le rôle que leur entourage – notamment professionnel – peut leur faire jouer. On a affaire à un chanteur doué et qui tente de cacher son homosexualité et à une starlette de la télé-réalité, qui surfe sur la notoriété que l’émission lui a apportée. Les deux comédiens les incarnent parfaitement.

J’ai bien aimé le personnage de Cindy, l’écervelée. Il nous manquerait presque une Cindy, bien blonde au sens figuré, dans notre quotidien pour nous détendre ! Le fait est que la comédienne qui l’incarne ressemble à quelqu’un qui m’est sympathique « dans la vraie vie ». C’est Graziella, l’attachée de presse, qui arrive le plus tard dans la pièce mais elle est suffisamment survoltée pour marquer les esprits ! Face à toutes ces femmes, la bonhomie du jardinier est amusante. Il arrive et repart avec sa salopette et sa tranquillité, faisant prendre conscience du fossé qu’il peut y avoir entre deux modes de vie.

Le décor est simple mais suffit largement à nous emporter dans la maison d’enfance du personnage principal. Le placement étant libre, nous nous sommes installés de façon à n’avoir personne devant nous : nous nous serions presque crus dans le jardin !

En bref, « La famille est dans le pré » est vraiment une bonne comédie qui fait du bien. Elle ne prétend pas être LA pièce ultime mais nous avons ri et été divertis : c’est déjà beaucoup !

Découvrez le reportage de Télématin sur la pièce par ici.

La famille est dans le pré
Jusqu’à fin mars 2015

Théâtre Edgar
58, boulevard Edgar Quinet
75014 Paris
Tél. : 01 42 79 97 97
M° Edgar Quinet / Montparnasse / Gaîté
www.theatre-edgar.com

Retrouvez tous mes billets « Théatre et one (wo)man shows »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.