Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Pour ces Journées européennes du patrimoine, j’ai accompagné Alexandre du blog USOfPAris à la gare Saint-Lazare pour en découvrir des coulisses et anecdotes. Saviez-vous par exemple qu’il existait un point 0 km dans toutes les gares ? Cette visite insolite gratuite proposée à tous pour la 2e année consécutive s’est déroulée sur inscription. Pendant 1h30, Cindy et Kevin nous ont conduits à travers la salle des pas perdus, le quai transversal, dans les souterrains de la gare, sur l’un des toits, etc.

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Le début de l’histoire de la gare Saint-Lazare

L’histoire de la gare Saint-Lazare commence en 1837 avec la construction d’un embarcadère en bois et l’inauguration de Paris Saint-Germain-en-Laye. La gare a commencé à s’agrandir en 1841 avec un deuxième bâtiment. Ce n’était que le début !

450 000 voyageurs par jour

La gare Saint-Lazare nous a été présentée comme étant la 2e gare d’Europe en terme de flux après la Gare du Nord. Elle voit passer 450 000 voyageurs par jour. Un train rentre ou sort toutes les 28 secondes en heure de pointe. Si la gare n’accueille pas de TGV, elle compte beaucoup de Transiliens.

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Des verrières valorisant les villes desservies par la gare

La gare Saint-Lazare compte 114 verrières dessinées pour la plupart par Charles Sarteur, cheminot, dans les années 30. On peut les voir dans la salle des pas perdus et sur le quai transversal. Les destinations représentées étaient celles desservies par les trains de la gare. On retrouve aussi Londres et New York, villes que l’on pouvait atteindre avec un Transatlantique.

Chercher du regard et lever les yeux pour découvrir Saint-Lazare

Les parties les plus anciennes de la gare Saint-Lazare actuelle datent de sa reconstruction par Juste Lisch à la fin du XIXe siècle. L’architecte a signé sa réalisation à un endroit insoupçonné : le pied d’un lampadaire près de l’escalier d’honneur !

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

De cet endroit, levez les yeux ! Aviez-vous déjà remarqué ce plafond ?

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Une superbe passerelle, héritage du passé

Avez-vous déjà remarqué le superbe passage qui relie la gare St-Lazare à l’hôtel Hilton Paris Opéra ? J’imagine en le voyant la ferveur des voyageurs et bagages qui passaient. La passerelle va revivre dans le futur, même si on ne sait pas encore précisément avec quel projet.

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Une vue sur tout Paris

Pendant la visite, nous sommes allés sur un toit, en passant par un couloir desservant des chambres pour les cheminots. De là-haut, la vue était superbe, de la tour Eiffel jusqu’au Sacré-Cœur.

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Dans les entrailles de la gare Saint-Lazare

Nous nous sommes rendus dans des sous-sols et souterrains de la gare, qui relient les rues de Rome et de Londres, dans lesquels nous n’avons pas eu le droit de faire des photos. Nous sommes passés sous les voies sans même le soupçonner (enfin… si, nous étions au courant mais ce lieu aurait pu en être un tout autre !). Les souterrains mènent jusqu’aux Batignolles !

Nous y avons vu un lieu de livraison pour les 90 commerces de la gare.

C’est aussi là que se trouve la zone de tri des déchets des bureaux, trains, espaces grand public, etc. Le tri est assez poussé : cartons et papiers, métaux, verre, gros mobilier, bio-déchets, etc. Tout est trié de nouveau à la main ! D’où l’utilité pour tous de vraiment mieux trier et faire attention. Ce qui n’est pas recyclable est compacté puis incinéré. 38% des déchets sont revalorisés. Impressionnante cette gestion du tri !

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

La gare Saint-Lazare et l’art, d’hier à aujourd’hui

Je vous ai parlé des verrières mais la gare a un lien étroit avec l’art. Saint-Lazare desservant la Normandie, terre d’inspiration, elle a été par exemple peinte par Monet, qui a voulu montrer le modernisme de son temps. Aujourd’hui, c’est le street art qui s’invite à proximité des quais.

Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine Gare Saint-Lazare - Visite journées du patrimoine

Des œuvres engagées sur le parvis de la gare

Si vous vous êtes déjà rendus sur le parvis de la gare Saint-Lazare, vous avez sans doute vu les œuvres en bronze « Consigne à vie » et « L’heure de tous », d’Arman. J’ai toujours pensé que les valises et les horloges faisaient référence à des éléments importants lorsque l’on pense voyage mais les œuvres représentent en réalité la surconsommation.

Les Journées du patrimoine à la gare Saint-Lazare

Après la visite, Cindy et Kevin ont eu la gentillesse de répondre à quelques questions avant d’enchaîner sur une autre visite. La participation de la gare Saint-Lazare aux Journées du patrimoine a été initiée en 2018, l’année des 80 ans de la SNCF. Nos deux guides sont très heureux de montrer un peu de leur quotidien et de celui des 2000 et 3000 personnes qui travaillent à la gare Saint-Lazare aux visiteurs. Le parcours de visite change chaque année, en fonction de différents éléments (travaux, etc.). Saint-Lazare a reçu 120 personnes sur en jours, accueillant quatre visites par jour.

J’espère que le récit de l’une des trois visites à mon programme des Journées du patrimoine de cette année vous a plu !

Et vous, êtes-vous des usagers de la gare Saint-Lazare ? Avez-vous profité de cette fête culturelle ?

Pour en savoir plus sur la gare Saint-Lazare :

Retrouvez tous mes billets sur les Journées du patrimoine parisiennes

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.