Pour me sauver - Kalypso Caldin

Lorsque j’ai su que Kalypso Caldin, qui m’avait régalée avec son roman « Zel« , publiait un nouveau roman, « Pour me sauver« , je n’ai pas hésité une seconde, je savais que j’avais envie de le découvrir. Il y est question de Sydney et Nojan, deux étudiants ayant traversé un drame assez hors normes, chacun à leur façon, et empruntant un comportement à risques pour continuer à vivre. Un bon roman !

« Pour me sauver » : l’histoire

« Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.

Sa dernière cible, c’est Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois. Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien… »

Source : Hugo & Cie

Pour me sauver - Kalypso Caldin

Mes impressions sur « Pour me sauver »

Je suis entrée très facilement dans le récit dès les premières pages. La plume de Kalypso Caldin est fluide et je sais d’avance que je lirai avec plaisir d’autres romans qu’elle pourrait écrire.

« Pour me sauver » est un roman original, basé sur des idées qui ne sont pas vues et revues. J’en ai lu une très grosse partie en environ trois jours. Il m’a fallu plus de temps pour lire la toute fin à cause d’un emploi du temps saturé jour, soir et week-end la semaine suivante, d’autant que j’aime écrire autant que possible mes articles au moment où je suis encore imprégnée de ma lecture et non quelques jours plus tard.

Sydney et Nojan sont deux grands adolescents en passe de devenir de jeunes adultes qui ont chacun vécu un événement très traumatisant dans leur vie. A l’âge où l’on débute la fac, ils doivent déjà faire avec des drames difficiles à surmonter.

Sydney est souvent irritante, avec un flot de paroles qui ne semble pas très maîtrisé. Je crois que je ne l’aimerais pas franchement dans la vraie vie ! Son personnage reste attachant et on voudrait pouvoir entrer dans le roman pour l’aider. Elle se cache derrière des blagues variées : j’en ai répété certaines à Monsieur (celle sur le vampire m’a bien fait rire).

Nojan, qui ne sait même plus s’il a le droit de rêver, est un jeune homme ténébreux et tatoué. Il se demande ce qu’il fait sur terre et comment avancer et vivre avec le poids énorme qu’il porte sur ses épaules. Il entraîne sa détresse dans des pics de vitesse à moto. Nojan vit avec son grand-père, dans la ferme duquel il s’échine au travail. Son côté insaisissable a de quoi faire fondre le cœur des lectrices. Un book boyfriend validé !

Les personnages sont vraiment jeunes avec des comportements parfois puérils malgré leur vécu et la tourmente ainsi qu’un vocabulaire qui ne laisse pas place au doute sur leur âge.

J’ai aimé cette histoire d’amour naissant entre deux êtres en apparence très peu romantiques. Le jeu qui se tisse entre eux est vraiment hors du commun et nous surprend.

Vous l’aurez compris, je ne peux que recommander la lecture de « Pour me sauver », qui garantit de faire le plein d’émotions et pas mal d’heures de lecture !

Pour me sauver – Kalypso Caldin
Sortie le 12 septembre 2019
Prix papier : 8,50€ (format poche inédit)
Voir le livre sur Amazon

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.