Quelques jours avant le début du confinement, alors qu’il fallait déjà prendre ses distances, Monsieur et moi sommes allés de bonne heure, un samedi matin, nous promener dans une partie calme et peu commerçante de Troyes, au niveau de la tête du bouchon de Champagne. Nous avons choisi de flâner dans les quartiers avoisinant la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul : la Cité et Saint-Nizier, en ne franchissant le canal que pour aller acheter quelques chocolats. Vous me suivez pour la visite ?

Les statues en bronze investissent les alentours du canal

J’étais passée à côté des nouvelles sculptures en bronze de la ville, installées autour du canal depuis fin 2018. La « Ribambelle joyeuse » met en scène des enfants qui vont se baigner tandis qu' »Attendez-moi » fait courir un chien retardataire derrière des oies.

Autour de la cathédrale

En empruntant les ruelles situées entre le canal et la fac de droit d’un côté et la cathédrale de l’autre, le visiteur a l’impression de faire un saut de le passé. Charme garanti !

C’est d’ailleurs dans ce secteur que sont situés plusieurs établissements réputés : l’hôtel Le Champ des Oiseaux, les chambres d’hôtes Le Jardin de la cathédrale… La Cour pavée, la charmante chambre d’hôtes que Monsieur et moi avions découverte en 2017, est en revanche située de l’autre côté du centre-ville, au calme mais proche des commerces.

La rue de la Cité relie la cathédrale au canal. A titre personnel, elle me fait surtout penser à ma marraine, qui y a travaillé quelques années.

Au sol, tout comme l’on peut suivre la chouette pour découvrir Dijon à travers des parcours touristiques, ce sont désormais des chevaliers de l’ordre des Templiers qui ont investi les rues troyennes.

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Troyes

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul – ce dernier n’a finalement pas eu le droit à sa tour – de Troyes est, elle aussi, mêlée à des souvenirs d’enfance. Je l’ai admirée tous les mercredis pendant deux ans quand j’allais dessiner au musée d’art moderne, juste à côté (je vous parle des années 90 !). C’est aussi là-bas que ma sœur m’a prise en photo en communiante ou que nous sommes allées assister à une messe un 25 décembre. En nous y rendant en mars, nous avons pu constater que l’art y avait trouvé sa place et que le Trésor avait un nouvel écrin.

La maison du Dauphin

Au 48-50 rue Kléber, la maison du Dauphin est un superbe bâtiment de cinq siècles et demi rénové en 2004. Le Dauphin n’a rien à voir avec le mammifère, vous devez vous en douter. Il est ici fait référence au nom du futur roi de France Henri II. Pour les fans de la série Reign, Henri II est roi au début de la série. Il s’agit de l’époux de Catherine de Médicis et du beau-père de Marie Stuart, reine d’Ecosse.

En passant le canal

Direction le centre-ville actuel pour la fin de promenade !

Hanami a commencé tout début mars : cet arbre rose en fleurs était probablement le 1er que je voyais cette année.

Nous avons fait une halte à l’espace Sucré chocolat, l’une des boutiques de Florent Sourice, pâtissier et traiteur qui s’est fait un nom dans la région. Nous avons craqué pour de la friture de Pâques, mais aussi des macarons ultra gourmands renfermant du caramel et enrobés de chocolat. Et Monsieur m’a offert une petite poule au chocolat fin !

J’espère que cette promenade ponctuée de souvenirs vous aura plu.

Et vous, connaissez-vous déjà la ville ?

Retrouvez tous mes articles :


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.