Nous avons terminé notre 4e semaine officielle de confinement et sommes au milieu de la 5e semaine réelle, passée dans l’Aube près de Troyes. Cette semaine a été marquée par le week-end de Pâques, deux jours de congés, le départ de Junior chez sa maman après quatre semaines passées avec nous mais aussi de nouvelles recettes, des promenades dans la nature environnante pendant lesquelles j’ai fait des photos, etc. Je vous montre tout cela dans ce billet !

Pâques et la chasse aux œufs

Nous nous sommes mis en mode « grands enfants » et avons fêté Pâques. J’ai reçu des chocolats Smarties par ma mère et de petits œufs Oreo et Milka par Monsieur. Régressif à souhait !

En cuisine ! Une semaine gourmande

Des lasagnes maison

Friands de plats à la tomate, nous avons eu envie de concocter des lasagnes. Nous en avions déjà fait mais avons pris un peu au hasard une recette bien notée et ne nécessitant pas trop de viande. Monsieur l’a un peu adaptée en ajoutant une carotte, des champignons, etc. Au montage, nous nous sommes dit qu’il aurait pu y avoir plus de garniture : légumes ou viande. Mais le résultat était vraiment très bon (la sauce tomate maison faite par mes parents n’y est sans doute pas pour rien) : nous avons tous les quatre beaucoup apprécié.

Des crêpes et des galettes s’il vous plaît !

Mon Breton préféré nous a concocté de délicieuses galettes, plats que nous aimons déguster régulièrement. Nous achetons en général au rayon frais les 3-4 galettes dont nous avons besoin (Picard en fait aussi que l’on peut sortir du congélateur à la demande) et c’est ensuite lui qui les garnit. Miam !

Un nid de Pâques au chocolat

Voilà des années que ma mère concocte des nids de Pâques au chocolat d’après la recette de Nestlé. Je l’aime d’ailleurs tellement que ce dessert n’est pas réservé à cette seule fête – pendant laquelle nous sommes souvent en vacances à l’étranger – et est parfois mon gâteau d’anniversaire, que nous fêtons régulièrement en famille en mars (je suis née un 28 février).

Un petit-déjeuner à base de pancakes américains

J’ai choisi une recette qui ne nécessitait pas forcément de lait fermenté pour éviter de nous compliquer la tâche en temps de confinement. Celles des « pancakes américains bien fluffy » des Gourmands disent Armelle, qui a recours au yaourt, a retenu mon attention. Mon estomac sensible n’a peut-être que moyennement aimé les yaourts mais, sur le coup, je me suis régalée et après une infusion de gingembre, il n’y paraissait plus. Mes parents et Monsieur ont fait honneur et largement approuvé. J’étais contente d’avoir fait toute seule ma belle pile de pancakes !

Et d’autres desserts…

Ma mère adore les desserts et les cuisiner. Je ne vous dis pas la ribambelle de gâteaux, notamment au chocolat, que nous avons vue passer sur la table en un mois ! Voici ceux de la 4e semaine de confinement.

Infusion magique

Jeudi matin, jour de congés et jour prévu de départ en voyage annulé, je me suis réveillée avec un marteau-piqueur dans la tête (ou tout comme !). Contre beaucoup de maux, rien de tel qu’une infusion de gingembre frais, thym, citron et miel.

Une semaine de lecture

Cette semaine, j’ai lu mon 1er Danielle Steel (si si !) et j’ai emprunté le tome 4 de La Passe-miroir au format numérique mais peine un peu à lire sur iPhone (gloups !).

Franciliens : les prêts numériques des bibliothèques de Paris

J’avoue ne pas trop aimer lire sur support numérique – d’autant que je n’ai pas ma tablette avec moi et que Monsieur est beaucoup sur sa Kobo – mais cela peut bien dépanner en ces temps de confinement. Si vous habitez Paris ou la région parisienne, les bibliothèques de Paris permettent en ce moment d’emprunter jusqu’à six livres numériques pendant un mois.

Une nouvelle offerte signée Morgane Moncomble

J’ai lu « Valentine’s date », une nouvelle de Morgane Moncomble à télécharger gratuitement.

L’histoire ? « Après plusieurs déceptions amoureuses, Valentin n’attend rien de particulier de la Saint Valentin. Il est maladroit et réservé avec les filles alors pourquoi ne pas accepter le blind date que lui propose sa belle-sœur ? Il doit retrouver la jeune femme avec qui il a rendez-vous au restaurant […]« .

Cette nouvelle romantique se lit très vite et avec beaucoup de plaisir. A télécharger si vous êtes fleur bleue !

Promenades printanières autour des champs

Nous continuons à nous promener autour des champs derrière la maison. Semaine après semaine, jour après jour, je suis étonnée de voir comme la nature change. On ne fait pas attention à un endroit du jardin pendant un jour et voilà que l’on découvre de nouvelles fleurs. Je vous montre très souvent la même allée d’arbres, qui m’émerveille d’autant plus quand la lumière décline. Cette allée change aussi si vite ! L’arbre si fleuri du début est maintenant tout en feuilles laissant place à d’autres fleurs sur d’autres arbres…

J’ai découvert que les orties fleurissaient, que les orties blanches n’étaient pas urticantes et qu’elles étaient même vraiment belles…

En ce moment, ce sont les pommiers qui sont en fleurs. Les cerisiers le sont toujours un peu mais ont énormément changé ces dernières 48h. Vendredi, je lisais sous un cerisier en fleurs, presque étourdie par le bruit des bourdons et des abeilles qui faisaient même tomber des pétales et que l’on observait en souriant. Quatre jours plus tard, les pétales sont presque tous au sol. Incroyable !

Ce voyage dans le Vieux Sud américain qui devait débuter cette semaine

Cette 4e semaine de confinement correspond à celle pendant laquelle notre départ pour notre grand voyage annuel était prévu. Il est cette fois bien intégralement annulé et même nos billets d’avion Lufthansa devraient nous être remboursés d’ici quelques semaines. Nous faisons notre maximum pour chasser les pensées négatives et profiter des petites choses mais je suis obligée de reconnaître que les larmes n’étaient pas loin à l’idée de penser à ce road trip manqué la veille et le jour du départ annulé.

Cela dit, j’ai appris ces dernières heures que le Sud / Sud-Est américain venait d’être balayé par tornades, grêle et autres joyeusetés et qu’une vague de froid exceptionnelle était attendue…

Un temps libre bien occupé

Je crois que vous l’aurez senti : nous ne nous ennuyons pas, loin de là. Cela ne dispense pas de cogiter, si besoin est de vous rassurer.

Cette 4e semaine a été un peu moins sportive pour moi car j’ai eu une baisse de forme 2-3 jours. J’ai donc fait un peu de zumba, de la barre mais pas plus de 2h30 au total.

Côté séries :

  • mon père, Monsieur et moi avons regardé les quatre premiers épisodes de « Why women kill », disponibles sur M6 replay. Nous attendons donc de pied ferme le 5e épisode jeudi soir sur M6. A l’époque, j’avais regardé en intégralité « Desperate housewives », de Marc Cherry, le même scénariste, et j’avais vraiment bien aimé. Si vous aimez l’une, je pense que vous aimerez l’autre. Nous adhérons particulièrement à l’histoire qui se passe dans les années 60. Je vous en reparlerai !

  • mes parents (que nous allons rendre accros à Netflix !), Monsieur et moi venons de nous lancer dans « The Crown« . Nous avions déjà vu, juste après sa sortie, le 1er épisode en amoureux et j’en avais été profondément déprimée (sans doute parce que le décès de mon grand-père était encore proche et que cet épisode porte sur les dernières années du roi George VI). Convaincue que c’était pourtant une série pour moi, ce 2e visionnage s’est mieux passé et nous voici embarqués par la 1re saison et ses très belles images.

Ce billet était copieux mais avec trois jours de week-end et deux de congés, nous avons eu le temps de faire pas mal de choses !

Et vous, comment s’est passée votre semaine ?

Prenez soin de vous !

Retrouvez mes précédents billets hebdomadaires sur le confinement

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.