Sélection restaus

Une fois n’est pas coutume : je vous raconte aujourd’hui mon expérience dans plusieurs restaurants, à Paris ou à proximité. Des repas dégustés entre amis ou en famille au menu de cet article : une pizza la Felicità, des crêpes des Ducs de Bourgogne et un burger Big Fernand à Vélizy 2. À table !

La Felicità

Un soir d’été, deux amies, Monsieur et moi sommes allés dîner à la Felicità, restaurant italien signé Big Mamma dont je vous avais parlé à l’occasion du lancement en France d’une marque d’huile d’olive. Je vous avais montré à l’époque à quoi ressemblaient les lieux, très vastes.

Cette fois, en arrivant vers 19h30, nous avons réussi à trouver une table. Mes amies ont commandé des pâtes et ont pu le faire depuis l’appli mobile du restaurant. Monsieur et moi avons opté pour des pizzas, qui n’ont nécessité que 15 minutes d’attente devant le stand dédié. Ceux d’entre nous qui ont voulu des cocktails ont patienté au bar un peu plus longtemps.

Les deux pizzas que nous avons partagées étaient délicieuses. Il s’agissait des recettes suivantes :

  • regina 4 ever (13€), à base de mozza fior di latte, tomates San Marzano, champignons et jambon aux herbes
  • burrata felicità (13€), à base de mozza fior di latte, cœur de burrata, tomates bio confites, sauce de tomates San Marzano et pesto de basilic

La Felicita - Restaurant italien - Big mamma - ParisLa Felicita - Restaurant italien - Big mamma - Paris La Felicita - Restaurant italien - Big mamma - Paris

Les lieux sont beaux et restent conviviaux même si la foule s’y presse et qu’il faut parler très fort en se penchant les uns vers les autres pour s’entendre !

La Felicità
5 parvis Alan Turing
75013 Paris
Le site du restaurant

Aux Ducs de Bourgogne

Je suis retournée, au printemps et entre amies, à la crêperie Aux Ducs de Bourgogne (Paris VIIe). Cela faisait peut-être huit ans que je n’y étais pas allée. Nous avions choisi ce restaurant pour sa situation géographique (à Paris, avant que je ne vive avec un Breton qui préfère aller dans des crêperies en Bretagne (lol), ma crêperie chouchoute était celle de Port-Manech, dans le quartier de Montparnasse), près de mon lieu de travail. J’ai été surprise car la déco est vieillotte. Les convives ne se pressaient pas à la porte ce jour-là.

Côté salé, j’ai commandé une galette de sarrasin Aurelcom, à base d’œuf, de bleu d’Auvergne, de jambon cru et de crème fraîche (11,30€). Elle était plutôt bonne dans l’ensemble, même si vraiment salée à mon goût. Je suis surtout « mal » habituée car Monsieur fait d’excellentes galettes galettes à la maison avec des œufs de ferme que vont chercher mes parents, etc.

La pâte était très fine, beaucoup plus que celle des galettes de sarrasin que j’ai l’habitude de manger. La carte précise d’ailleurs qu’un supplément de 1,60€ est appliqué pour une galette sans gluten, sachant qu’il n’y en a naturellement pas dans le sarrasin.

Crêperie Aux ducs de Bourgogne - Paris 7

En dessert, j’ai choisi une crêpe gourmande originale : la Melissa. C’est une crêpe de froment au chocolat et aux écorces d’orange confites (7,30€). La pâte à crêpe est très fine. La présentation est très simple et le chocolat en quantité maîtrisée mais le tout restait tout de même bon.

Crêperie Aux ducs de Bourgogne - Paris 7

La note est accompagnée d’un « on prend tout et on divise par le nombre de personnes », largement interprété comme « on ne va pas s’ennuyer à faire une soustraction ». Curieuse pratique. Le service est poli sans être particulièrement souriant. Je ne suis pas certaine d’y retourner mais ça n’engage que moi.

Aux Ducs de Bourgogne
30 rue de Bourgogne
75007 Paris
01 45 51 32 48
Crêperie ouverte du lundi au vendredi de 11h30 à 15h et de 19h à 22h
Le site de la crêperie

Big Fernand Vélizy 2

Si je ne vais plus aussi souvent à Vélizy 2, dans les Yvelines, que lorsque j’étais ambassadrice du centre commercial, je m’y rends encore lorsque j’ai des achats à faire. Cette année, les tables de Vélizy ont ouvert et le moins que l’on puisse dire est que cette allée gourmande en jette !

Monsieur, Junior et moi sommes allés déjeuner au Big Fernand, spécialiste du hamburgé, de Vélizy 2 le dimanche précédent la rentrée. Vers 12h30, il restait encore pas mal de tables et l’attente pour commander a été plus que raisonnable. Les gourmands se pressaient plus nombreux un peu plus tard. Nous avons été bien accueillis et l’équipe, vraiment sympa, passe régulièrement s’assurer que personne ne manque de quoi que ce soit.

Nous avons commandé trois little formules, comprenant un hamburgé, des fernandines ou de la falade et une boisson sans alcool (16€). Nous avons tous dégusté des fernandines paprika-ail. Je les trouve délicieuses ! Seul Junior en a laissé, vaincu par la quantité de presque-frites du haut de ses presque-treize ans.

J’ai eu envie de changer et ai opté pour le hamburgé Bartholomé, à base de bœuf, raclette des Alpes au lait cru, poitrine de porc fumée, oignons confits, ciboulette et sauce BB Fernand, une sauce barbecue Big Fernand. Si mes goûts ne me portent pas naturellement vers les sauces barbecue, qui étouffent d’ailleurs un peu le goût du fromage, voire les oignons, l’ensemble était vraiment bon et m’a fait plaisir. La cuisson de la viande a été respectée, les ingrédients avaient du goût. Miam ! L’après-repas sonnait comme un appel à la sieste 😉

Avec cela, j’ai bu un Thélixir d’Archibald Fernand à la pêche, une boisson non gazeuse qui m’a bien plu.

Monsieur a opté pour un Vicomte, un hamburgé à base de veau, brie de Meaux, oignons confits, concassé de noix, sauce Tonton et ciboulette. Il a apprécié son burger même s’il garde une préférence pour le Bartholomé car il aime le bacon, la sauce barbecue et a une préférence pour le bœuf. Mais il aime expérimenter !

Il a accompagné son repas d’une Big bière (+2€ sur la formule), une exclusivité Big Fernand, qu’il a trouvée agréable, légère et fraîche, avec un petit goût de pamplemousse. Il l’a préférée à celle de son précédent passage (sans moi !) au moment de la canicule, qui était à température ambiante.

Junior a dégusté un Big Fernand, à base de bœuf, tomme de Savoie au lait cru, tomates séchées, persil plat et sauce Tata Fernande, une sauce cocktail maison. Une valeur sûre !

Nul doute que nous retournerons dans un Big Fernand, ici ou ailleurs, et aux tables de Vélizy ! L’ambiance y est très sympa, les lieux lumineux et le choix de restaurants intéressant !

Big Fernand Vélizy
2 avenue de l’Europe
78140 Vélizy
Le site du restaurant

J’espère que cette revue de restaurants vous aura inspirés. Et vous, êtes-vous plutôt pizza, crêpe ou burger ?

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris » sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.