Avec La Mère Lachaise, à Ménilmontant, Guy Martin a pensé une adresse imaginée comme un « bistro-guinguette version méditerranéenne ». Pour mon 1er restaurant après la naissance de mon fils, j’ai pris le chemin du XXe arrondissement parisien le temps d’un parfait déjeuner entre amies dans le nouvel établissement du chef. Nous nous sommes régalées dans cette très bonne adresse où l’accueil est très courtois et souriant. La carte est particulièrement soignée. Créativité et fraîcheur sont à l’honneur.

Une formule déjeuner aux prix doux et à l’esprit bistro est proposée du lundi au vendredi : 16€ pour entrée – plat ou plat – dessert et 19,50€ pour entrée – plat – dessert.

Avant de découvrir les plats, la décoration des trois salles, signée de l’architecte Jérôme Faillant Dumas, nous a déjà séduites. Bon à savoir : il est possible de les privatiser.

En apéritif

Pour l’apéritif, nous avons commandé des cocktails sans alcool et laissé l’équipe nous préparer ceux de son choix. L’un était au sirop d’érable, à la pomme, à l’ananas et au citron. L’autre était à la cerise, à l’ananas et au citron. Très frais !

Nos entrées

Le festival des saveurs servi dans de la belle vaisselle colorée a débuté avec deux entrées aux notes asiatiques, que nous avons partagées.

Le ceviche, leche de tigre et shizo (17€) est une entrée aérienne, raffinée et très fraîche. Un mariage de saveurs assurément réussi.

Le tataki de bœuf grillé (15€) met à l’honneur une viande fondante, véritable « explosion en bouche ». Mon amie affectionne moins la viande rouge que moi et s’est elle aussi régalée.

Nos plats

Nous avons ensuite partagé deux plats, tout aussi magnifiquement dressés.

Avec le cabillaud meunière, écrasé de pommes de terre (27€), le poisson est servi sous forme de pavé, ce qui ne manque pas d’originalité. La cuisson était parfaite : le cabillaud était tendre et snacké.

Le risotto d’asperges vertes, yaourt et cardamome (22€) était quant à lui un plat très fondant et parfumé, avec un intérêt contraste avec le croquant des asperges.

Nos desserts

En dessert, mon amie a opté pour la pavlova aux fruits rouges (9€), que j’ai trouvée divine alors que je ne suis pas particulièrement amatrice de ce gâteau à base de meringue en règle générale. La pavlova de La mère Lachaise est croquante, sa chantilly est légère, le tout très onctueux, les fruits savoureux. Tout est frais… « trop bon » !

Pour ma part, j’ai opté pour le Finger chocolat et noisettes (11€), aux différents textures. Très gourmand… un régal !

Pour terminer, nous avons dégusté un thé vert Sencha Dammann Frères, dans lequel j’ai ajouté avec plaisir de la menthe fraîche.

Des plats raffinés et au dressage soigné, des salles claires et aérées, un service agréable : La Mère Lachaise nous a séduites. Une bonne adresse du XXe arrondissement à retenir !

La Mère Lachaise
78 boulevard Ménilmontant
75020 Paris
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 1h
Le site du restaurant

Merci beaucoup de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets « Restaurants » sur une carte :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.