C’est par une très belle journée estivale que j’ai été conviée à Châteaudun pour une journée 100% médiévale. Au programme : découverte du château et de l’exposition « Gagner la guerre de Cent Ans. Jean de Dunois, Jeanne d’Arc et leurs compagnons », proposée jusqu’au 9 octobre 2022, déjeuner gourmet et promenade dans Châteaudun, charmante ville d’Eure-et-Loir. Je m’y suis rendue en train depuis la gare d’Austerlitz, à Paris, en 1h35-40 de TER. Sur place, tout est faisable à pieds facilement. Une escapade culturelle et gourmande facile à programmer sur une journée ou à l’occasion d’un séjour plus long.

Visite du château de Châteaudun

Le château de Châteaudun est présenté comme « le premier des châteaux de la Loire depuis Paris« . En effet, il fait partie des châteaux de la Loire même s’il n’est pas situé dans la vallée de la Loire. L’intérieur n’est pas très meublé – au Moyen-Age, on se déplaçait avec ses meubles et affaires – mais l’intérêt du château se trouve surtout dans son architecture, qui reflète une pleine période de transition. Je n’ai pas encore eu le temps de vous parler de mon séjour dans le Berry à l’automne 2021 mais, pour ceux qui connaissent Bourges, on voyage dans le temps à la même période que celle de Jacques Cœur.

Le château de Châteaudun a été construit par Jean de Dunois, le « Bâtard d’Orléans », neveu de Charles VI, à la fin de la guerre de Cent ans. Celui-ci, assez méconnu, a été compagnon d’armes de Jeanne d’Arc. J’ai appris qu’on lui devait la libération de la Normandie et de la Guyenne (Aquitaine). Il a reçu la même éducation princière que ses demi-frères.

Le château de Châteaudun est construit au sommet d’un éperon rocheux d’une trentaine de mètres de hauteur. L’histoire du lieu commence en réalité au VIe siècle : il s’y trouvait une place forte. Un château en bois a ensuite été bâti au Xe siècle par Thibaud le Tricheur, comte de Blois. C’est sa famille qui a fait construire le plus ancien vestige actuel : le donjon, qui date du dernier tiers du XIIe siècle. Au XVe siècle, Jean de Dunois a fait raser le complexe fortifié et a gardé ce donjon de 31 mètres. Le château n’a jamais été terminé. Il a changé de propriétaires et a été racheté par l’État en 1938.

Jean de Dunois a commencé par faire bâtir une Sainte-Chapelle, l’une des sept qui subsistent en France parmi les 11 initiales.

La première Sainte-Chapelle a été construite par Saint-Louis à Paris. Je l’ignorais complètement mais toutes les Saintes-Chapelles répondent à certains « critères » :

  • elles se trouvent dans un palais ou un château royal ou princier
  • il faut descendre directement de Saint-Louis pour en faire bâtir une
  • elles abritent des reliques en rapport avec la passion du Christ : un morceau de la Croix du Christ se trouvait à Châteaudun
  • elles suivent un plan simple et certains principes architecturaux, comme avoir de grandes verrières : à Châteaudun, les vitraux ont été détruits mais ils étaient très colorés. Il y avait un étage : l’on distinguait la chapelle basse et la chapelle haute.
  • elles dépendent directement du pape

Nous avons pu nous glisser dans des parties du château inédites…

« Gagner la guerre de Cent Ans. Jean de Dunois, Jeanne d’Arc et leurs compagnons » : l’exposition présentée jusqu’au 9 octobre 2022

Ma visite a été l’occasion de découvrir l’exposition « Gagner la guerre de Cent Ans. Jean de Dunois, Jeanne d’Arc et leurs compagnons », présentée en partenariat avec le musée de l’Armée jusqu’au 9 octobre 2022. Elle « met en lumière les bouleversements politiques et l’évolution des techniques de combat du Moyen-Âge grâce à une trentaine d’objets, d’œuvres et de documents ». L’exposition veut montrer l’évolution de l’armement au XVe siècle.

La guerre de Cent ans recouvre de multiple conflits. Cela a été le début des troupes permanentes mieux entraînées. Le roi d’Angleterre a déclaré la guerre à la France en 1337. La première vraie grande bataille s’est tenue en 1340. La France a accumulé une série de défaites en 1420. La France perdait alors la guerre et a été signé le traité de Troyes, qui indiquait que l’héritier du trône d’Angleterre monterait également sur celui de France…

Dans l’Histoire de France, l’épisode Jeanne d’Arc a été rapide – un an, un an et demi – mais très symbolique. Jeanne d’Arc a été représentée de façon différente au fil des siècles : au XIXe, elle était soit en armure soit en bergère, au XXe, en Sainte guerrière, etc.

De quoi se donner envie de réviser un peu son Histoire !

Un déjeuner au restaurant Ateria, à quelques pas du château

C’est au restaurant Ateria, situé dans une charmante rue proche du château de Châteaudun, que nous avons déjeuné. L’on y déguste une cuisine maison élaborée par chef Daniel Segouin. Le menu Ateria, proposé au tarif doux de 28€, a été une belle surprise. Le repas était délicieux dans son ensemble et le rapport qualité-prix vraiment excellent.

En entrée, j’ai opté pour le blézoto Comté et poireaux, champignons persillés.

Mon plat de poisson – un dos de Julienne, courgettes au balsamique, beurre blanc et chips – a été un coup de cœur. La cuisson était divine cuisson et la sauce parfaite.

En fromage, j’ai dégusté un de la Fourme d’Ambert, noix grillée avant de terminer ce repas par la bien nommée assiette gourmande.

Ma découverte de Châteaudun avec un guide

Après le déjeuner, nous sommes partis à la découverte de Châteaudun avec Guillaume, guide pour l’office du tourisme de la ville. Pour 6€ par personne et à partir de deux visiteurs, il propose de parcourir la ville – de haut en contrebas – en nous transmettant un peu de sa passion et de son savoir sur la cité médiévale. Nous avons parcouru ses rues et ruelles et sommes descendus voir le château depuis la rive du Loir.

Si vous disposez de plus de temps pour découvrir la ville – située entre Beauce et Perche – et ses environs, peut-être serez-vous tentés par le musée des Beaux-Arts et d’Histoire naturelle, les grottes du Foulon, un escape Game à l’Hôtel Dieu ou encore une balade en canoë en bas du château ?

Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à revivre le récit de cette journée sur Instagram à travers ma storie permanente sur l’Eure-et-Loir.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir la ville et le château de Châteaudun ! Peut-être avez-vous eu l’occasion de vous y rendre ?

Un grand merci au CMN et à l’office du tourisme de Châteaudun de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets « Escapades en France » sur une carte :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.