Début avril, j’ai eu le plaisir d’être conviée à visiter le chantier de l’Hôtel de la Marine, situé place de la Concorde à Paris. En restauration depuis 2017, ce monument qui a été le Garde-meuble de la Couronne avant d’accueillir le ministère de la Marine est désormais géré par le Centre des monuments nationaux. Les travaux se terminent : il sera possible de visiter l’hôtel de la Marine dès le 12 juin 2021. Au programme : des appartements du XVIIIe siècle remeublés, des salons d’apparat du XIXe siècle mais aussi des restaurants et un projet ambitieux.

L’histoire de l’hôtel de la Marine

L’histoire des lieux a commencé lorsque Louis XV a voulu sa place royale, devenue la place de la Concorde, ainsi que sa statue. L’architecte Ange-Jacques Gabriel a construit les deux façades que l’on connaît bien : celle derrière laquelle l’on trouve notamment l’hôtel de Crillon mais aussi celle de l’hôtel de la Marine.

Jusqu’en 1798, ce dernier était le Garde-meuble de la Couronne, l’ancêtre du Mobilier national. Cette institution était chargée de l’aménagement des résidences royales et de l’entretien de leur mobilier. Son but était de faire des découvertes et d’innover pour le roi. Les intendants Pierre-Elisabeth de Fontanieu et Marc-Antoine Thierry de Ville d’Avray ont successivement occupé le palais, le temps de près de 25 ans.

Après la Révolution, le ministère de la Marine s’y est installé – pendant plus de 200 ans donc – jusqu’en 2015, où il a pris ses quartiers à Balard, site qui regroupe toutes les armées. C’est ainsi que j’avais déjà pu visiter les lieux lorsque j’étais étudiante ou toute jeune adulte à l’occasion de Journées du patrimoine. Je me souvenais d’un lieu magnifique et de nombreuses dorures. Je suis donc d’autant plus ravie que le CMN aie entrepris une restauration

La verrière de Hugh Dutton dans la cour de l’Intendant, l’une des quatre cours avec la cour d’honneur et deux cours de service : la cour des ateliers et la basse cour.

Le projet de l’hôtel de la Marine restauré

La cour d’honneur est au centre du projet. Elle sera accessible à tous, toute la journée, sans payer d’entrée, et devrait apporter un vrai atout au quartier. En effet, l’Hôtel de la Marine aura son restaurant, dont la carte sera signée Jean-François Piège, et son café. Une boutique du CMN proposera des livres, de beaux objets, etc.

Mais il sera bien sûr possible de visiter les appartements et salons d’apparat. Plusieurs parcours de visite sont prévus :

  • le grand tour, pour visiter l’ensemble du monument en 1h30
  • les salons et la loggia, en 45 minutes
  • la collection Al Thani, à partir de l’automne 2021

Un casque connecté sera proposé aux visiteurs : le « Confident ».

Des bureaux seront installés dans les étages élevés, à partir du 2e. Les 3e et 4e étages ont été ajoutés par la Marine et n’existaient donc pas à l’époque du Garde-meuble.

Dans l’antichambre de la salle à manger de Marc-Antoine Thierry de Ville-d’Avray

Visite du chantier à quelques semaines de l’ouverture au public

Le travail de restauration de l’hôtel de la Marine a commencé en 2017 par les extérieurs. C’est en 2018 qu’il a débuté en intérieur. Avec 280 personnes sur site à la période à laquelle je m’y suis rendue, on ne peut nier l’ampleur du chantier et l’étendue du travail accompli !

Découvrir les appartements et salons en cours de restauration a été un vrai plaisir et une visite originale ! Le parti-pris est le pastel. Aux murs, la couche d’origine a, à chaque fois, été cherchée. Par chance, la Marine a pris soin de ses murs et a souvent recouvert la couche précédente. Les équipes ont retrouvé jusqu’à 18 couches !

Je vous montre ?

La visite est l’occasion de nous raconter quelques anecdotes. Au détour de la salle à manger des intendants, on apprend par exemple que le service à la française consiste en le fait d’apporter à table ce dont on a besoin au fil des besoins. Cela signifie qu’il n’y a pas de vaisselle sur la table en début de repas. Le service que nous connaissons maintenant est à la russe.

Le premier intendant du garde-meuble, Pierre-Elisabeth de Fontanieu, était un grand libertin. Il disposait également de son cabinet de physique, dans lequel il aimait créer des pierres précieuses (il existe même un livre sur le sujet !).

Quoi de plus sympathique pour un libertin qu’un cabinet coquin pour s’adonner au plaisir (oups) ?

De nombreux éléments rappellent que la Marine a longtemps occupé cet hôtel. La galerie des ports de guerre est par exemple destinée à montrer la puissance maritime de la France.

Un passage dans le salon diplomatique est l’occasion de revenir sur un vol célèbre qui a eu lieu en 1792 : celui des bijoux de la Couronne, dont la plupart a été heureusement été retrouvée…

Amateurs de dorures, le salon des Amiraux devrait vous combler ! Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que de nombreux bals ont été donnés à l’hôtel de la Marine au XIXe siècle.

Un dernier bijou avant de quitter les lieux : la magnifique loggia et sa vue sur la place de la Concorde !

Alors, prêts pour la grande ouverture ? Le décompte des jours est lancé ♥

Hôtel de la Marine
2 place de la Concorde
75008 Paris
Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h
Nocturne le vendredi soir jusqu’à 22h
Fermeture de la billetterie 45 minutes avant
Cour intérieure ouverte de 9h à 1h du matin
Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre
Le site du monument

Un grand merci aux équipes du CMN de m’avoir invitée à jouer les petites souris !

Monuments et musées parisiens : retrouvez plus d’articles

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.