Le château de Maisons, dans les Yvelines

Vous commencez sans doute à connaître mon goût pour les châteaux. Le dernier que je suis allée découvrir est celui de Maisons, à Maisons-Laffitte, à l’Ouest de Paris. J’ai profité d’une visite de mes parents pour m’y rendre avec eux et bénéficier du calme offert par un après-midi de semaine. Son histoire ? Le Centre des monuments nationaux la raconte mieux que moi :

« Le château construit par François Mansart accueille en avril 1651 le jeune Louis XIV lors d’une fête somptueuse. Le Roi Soleil appellera plus tard sur son chantier de Versailles des sculpteurs et des décorateurs ayant œuvré à Maisons et le petit-neveu de l’architecte, Jules Hardouin Mansart.

Considéré comme l’une des plus belles demeures de son temps, le domaine devient en 1777 la propriété du comte d’Artois, frère de Louis XVI et futur Charles X. Le maréchal Lannes l’acquiert en 1804. Au XIXe siècle, le banquier Jacques Laffitte lotit le grand parc. Le château est sauvé de la destruction par l’État en 1905« .

Château de Maisons - La grande salle

Le prochain renouveau des extérieurs

La visite commence par l’extérieur. En ce mois de février, la cour était en travaux. Un appel aux dons est lancé pour la restauration du portail. Le réaménagement du parc doit également être engagé cette année. Je ne vous cache pas qu’il en a bien besoin… Mais une fois la porte du château franchie, les intérieurs sont très beaux.

Château de Maisons Château de Maisons

Le vestibule d’honneur

La visite est l’occasion d’apprendre que le fait d’entrer dans une demeure par le vestibule et non les escaliers était novateur à l’époque de sa construction. Celui de Maisons est particulièrement vaste et monumental. En levant les yeux, on découvre des bas-reliefs représentant la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu.

Château de Maisons - Le vestibule d'honneur Château de Maisons - Le vestibule d'honneur

L’escalier

L’escalier du château de Maisons est l’une des images que l’on peut avoir des lieux avant de les avoir visités. Dans les années 1640, il était particulièrement exceptionnel d’avoir de tels escaliers sans soutien. Mansart a diffusé cette prouesse en France.

Château de Maisons - L'escalier Château de Maisons - L'escalier

La grande salle et l’antichambre du roi ou salon d’Hercule

La grande salle a probablement été ma pièce favorite lors de la visite du château de Maisons. Elle se prêtait aux réceptions et bals et donne de façon très visible sur l’antichambre royale. Cette dernière, aussi appelée salon d’Hercule, met de nos jours à l’honneur une représentation de Louis XIV en costume de sacre.

Château de Maisons - La grande salle Château de Maisons - La grande salle Château de Maisons - La grande salle Château de Maisons - La grande salle

La chambre du Roi

Louis XIV et sa mère Anne d’Autriche (rien de moins qu’infante d’Espagne, infante du Portugal, archiduchesse d’Autriche, princesse de Bourgogne et princesse des Pays-Bas !) sont allés au château de Maisons. Avoir un chambre du roi en dit long sur une demeure !

Château de Maisons - La chambre du Roi Château de Maisons - La chambre du Roi Château de Maisons - La chambre du Roi

La chambre est toute proche du cabinet aux miroirs ou du grand cabinet à l’italienne.

L’appartement des femmes

Une partie du château a été dédiée aux femmes. Elle a été réaménagée en 1804 quand le maréchal Lannes a acquis les lieux.

L'appartement des femmes

La chambre du maréchal Lannes

La chambre du maréchal Lannes est, au premier coup d’œil, bien plus qu’une chambre (presque un studio !). Sa décoration est de style Empire. Lorsque j’y suis allée, le soleil faisait passer ses rayons par la fenêtre, donnant une magnifique lumière à la pièce. Effet wahou garanti !

Château de Maisons - Chambre du maréchal Lannes

Château de Maisons - La chambre du maréchal Lannes

Le salon des Captifs et les salles du rez-de-chaussée

Le salon des Captifs est décoré de mobilier et tableaux du XVIIIe. « Les captifs symbolisent les provinces gagnées à la couronne par le roi ».

Château de Maisons

Un petit billard ?

Château de Maisons

Levez les yeux !

Château de Maisons

L’appartement Artois

Le comte d’Artois était le frère de Louis XVI et le futur roi Charles X. Il a acheté le château en 1777. Un appartement porte donc son nom, même si les lieux ont été réaménagés. La pièce majeure était la salle à manger : le mobilier y est d’époque. Les quatre saisons y sont représentées.

Château de Maisons - Salle à manger du comte d'Artois Château de Maisons - Appartement Artois

Château de Maisons

Château de Maisons - Appartement Artois

En descendant quelques marches…

Lorsque nous avons visité le château de Maisons, l’exposition « Jacques Laffitte, un château, un parc. 1818, aux origines de Maisons-Laffitte » était présentée. Elle a pris fin le 11 mars. Nous n’avons pas eu le temps de la regarder en détails mais les panneaux étaient très bien faits.

Des fouilles datant de notre siècle ont permis de révéler une salle aux bains. L’on pouvait y accéder depuis deux chambres, dont celle du roi.

Château de Maisons - Chambre aux bains

Un peu plus loin, nous avons pu rapidement observer les préparatifs d’un festin du XIXe siècle au château de Maisons.

Château de Maisons - Expo cuisine Château de Maisons - Expo

Si la visite que je vous ai présentée était déjà bien complète, elle n’est évidemment pas exhaustive. J’espère vous avoir surtout donné envie d’aller sur place !

Et vous, avez-vous déjà visité le château de Maisons ?

Château de Maisons
2 avenue Carnot
78600 Maisons-Laffitte
Plein tarif : 8€ / Différents tarifs
Fermé le mardi, les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre
Ouverture du 10h à 12h30 et de 14h à 17h ou 18h selon l’époque de l’année
Accessible en RER, train ou voiture (c’est cette dernière option que nous avons retenue, moyennant quelques euros de parking public)
Le site du château

Retrouvez tous mes billets sur :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.