En temps normal, je ne suis pas une grande adepte de sience-fiction mais, en voyant l’affiche de « Eva » et en parcourant la fiche du film, j’ai accepté l’invitation à une projection en avant-première et m’y suis rendue avec mon ami. Nous avons bien aimé ce film !

affiche-eva.jpg

L’histoire

« 2041. Alex, un ingénieur de renom, est rappelé par la Faculté de Robotique, après dix ans d’absence, pour créer le premier robot libre : un enfant androïde. Il retrouve alors Lana, son amour de jeunesse, et son frère David, qui ont refait leur vie ensemble. Et il va surtout faire la connaissance d’Eva, sa nièce, une petite fille étonnante et charismatique. Entre Eva et Alex se dessine une relation particulière, et ce dernier décide alors, contre l’avis de sa mère Lana, de prendre Eva pour modèle de son futur androïde… »

Source : Allociné

 

Alors, alors ?

« Eva », une réalisation de Kike Maillo, a été une bonne surprise.

Il n’a fallu que quelques minutes pour s’habituer à entendre de l’espagnol, langue que je n’ai jamais apprise. Ce film franco-espagnol a sans doute dû faire avec un petit budget et semble avoir été fait un peu « en famille ».

Contrairement à d’autres films du genre que j’ai pu voir, comme « A.I. (Intelligence artificielle) » ou « Minority report », il ne s’agit pas d’une grosse production et aucun monde ultra futuriste aux habitants très lookés n’a été imaginé. Ici, les voitures et les vêtements ont étonnamment un côté années 70-80. Les pulls tricotés par Mamie côtoient les robots : chat-robot, homme-à-tout-faire-robot, etc. Ca donne une idée de proximité. On sent que l’action se situe à une autre époque, que l’on imaginerait plutôt être le passé, mais le fait que tout ne soit pas léché et américain est appréciable et change de ce que j’ai l’habitude de voir.

Claudia Vega joue le rôle d’Eva. Cette jeune mexicaine est très bonne actrice et interprète un personnage particulièrement attachant et mûr. Daniel Brühl, Marta Etura et Alberto Amman jouent les personnages qui l’entourent.

Le travail effectué sur les robots est intéressant. J’ai particulièrement aimé ce qui symbolise le cerveau des robots et les différentes émotions que l’on peut leur attribuer. Visuellement, c’est très réussi ! Le robot sur lequel travaille Alex est impressionnant, et son évolution un peu effrayante.

Mon ami a vraiment bien aimé « Eva » et tout particulièrement « la façon dont les robots étaient humanisés et la réflexion autour de la différence entre un robot conscient et un humain« .

J’ai juste trouvé quelques longueurs au film, notamment dans les débuts. Il ne dure pourtant que 1h34. Quelqu’un dans ma rangée s’est même endormi pendant la projection !

La fin du film est soignée, on retient son haleine et il en faudrait de peu pour que l’on pleure. Une belle réussite !

Et vous, irez-vous voir « Eva » ?

Retrouvez tous mes billets ciné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.