C’est en voyant l’affiche de la pièce et la promotion « deux places pour 26 € » que nous avons décidé d’aller découvrir « Colorature » sur la scène du théâtre du Ranelagh. Je suis aussi Grégori Baquet depuis un bon moment et il était un argument de plus pour faire le déplacement. Ce n’est qu’après que j’ai su que nous allions voir une pièce sur la « chanteuse » de fausses notes qui aurait inspiré la Castafiore. Pas mal…

colorature-affiche.jpg

Présentation de la pièce

« Riche héritière américaine dans les années 30, Florence Foster Jenkins s’improvise soprano colorature et inflige aux plus fameux airs un traitement redoutable par sa fausseté et ses fantaisies rythmiques. Cela ne l’empêche pas de devenir incroyablement célèbre et même de se produire au prestigieux Carnegie Hall.

Au piano d’un club de jazz en vogue à New York, Cosme Mac Moon, son accompagnateur, nous fait revivre les souvenirs à la fois hilarants et bouleversants des douze années de leur étonnante collaboration.

« Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste » a été créé avec succès à Broadway en 2005 avant de devenir l’un des spectacles les plus joués aux Etats-Unis. Il a été produit de nombreuses fois en Europe et en Amérique du Sud. « Coup de cœur » du Festival Avignon Off 2012, l’adaptation française de ce spectacle irrésistible est enfin présentée à Paris. »

Alors, alors ?

« Colorature » a la qualité d’être une pièce de théâtre originale. Elle s’ouvre sur la scène d’un pianiste qui commence à raconter sa collaboration avec une chanteuse persuadée d’avoir l’oreille absolue mais qui chantait atrocement faux. Les décors sont sobres, le piano en est l’élément principal. L’homme semble éprouver de la nostalgie, et un peu de colère.

Grégori Baquet interprète donc Cosme Mac Moon, le comédien étant aussi chanteur et maîtrisant le piano. Agnès Bove incarne une Castafiore un peu folle et pincée mais très touchante et attachante : elle a une foi absolue en ses prétendus talents !

Pendant 1h20, on en sait donc plus sur elle et sur ce duo qui trouve un certain équilibre. Si l’on devait évaluer notre appréciation de la pièce, mon amoureux mettrait 6 ou 7 sur 10 et moi 5 ou 6. Non pas que je n’aie pas aimé mais tout n’est pas toujours palpitant. La fin est bien réussie, heureusement.

Et nous avons trouvé le théâtre superbe !

En sortant, nous avons chanté faux sous les fenêtres des gens dans la rue et avons pensé à tous ces habitants du 16e arrondissement qui allaient entendre d’horribles chansons le temps de la programmation de la pièce !

Et vous, saviez-vous qu’une femme réelle avait inspiré la Castafiore ?

Théâtre le Ranelagh
5 rue des vignes
75016 Paris

Métro
Ligne 9 station La Muette
Ligne 6 station Passy

www.theatre-ranelagh.com

Colorature
Depuis le 1er décembre 2012
Du mercredi au samedi à 21h
Matinées samedi 16h30 et dimanche à 17h

Relâches les 28 et 29 décembre 2012

Tarifs
– 35 € 1re Catégorie
– 30 € 2e Catégorie
– 10 € tarif jeune de moins de 26 ans

Retrouvez tous mes billets « Théâtre »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.