Je suis beaucoup allée au cinéma ces derniers jours. A tel point qu’il va presque me paraître étrange de ne pas me rendre dans une salle obscure ce soir.


Là-haut

J’ai assisté hier soir à une projection en avant-première de « Là-haut », le nouveau Pixar.


Le résumé d’Allociné

« Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s’envoler vers l’Amérique du Sud, il ne s’attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans, toujours très enthousiaste et assez envahissant… Ce duo totalement imprévisible et improbable va vivre une aventure délirante qui les plongera dans un voyage dépassant l’imagination. »

Alors, alors ?

Ce film d’animation est une belle réussite. Au bout de 10 minutes, les yeux s’embuent d’émotion. Ils sont forts chez Pixar !

Les images sont douces, l’histoire fait rêver, le message est beau, le tout est drôle. Carl est vraiment très attachant. Sa maison, ses souvenirs, ses rêves nous permettent de nous identifier. Les animaux qui croisent le chemin du vieil homme et de Russell sont surprenants. On veut les mêmes !

L’histoire est si originale qu’il est difficile de deviner comment elle peut se terminer.

Un très beau film dont il serait dommage de se priver !

La fiche de « Là-haut » sur Allociné
Good morning England


Le résumé d’Allociné

« Carl vient de se faire renvoyer du lycée, et sa mère a décidé qu’il irait réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin. Il se trouve que celui-ci est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d’un équipage éclectique de DJ’s rock and roll. »

Alors, alors ?

Je sais, j’ai vu le film deux mois et demi après tout le monde dans l’une des dernières salles à le diffuser ! Ca a sans doute été un tort car j’en ai entendu tellement de bien que je ne pouvais pas être agréablement surprise. Le film est bon, sans conteste. La musique me plaît aussi.

Voir cet équipage loufoque voyager ensemble est vraiment sympa et le film donne envie de faire sa valise et de partir en communauté. Certains passages sont drôles, d’autres émouvants.

Carl est attachant. Les femmes sont représentées comme des greluches écervelées et le gouvernement est antipathique.

J’ai aimé sans adooorer.

La fiche de «Good morning England » sur Allociné
L’âge de glace 3, le Temps des dinosaures


Le résumé d’Allociné

« Une maladresse de Sid le paresseux va propulser les héros de L’Age de glace au coeur d’un monde étrange perdu sous la glace, et peuplé de dinosaures !
Ensemble, ils vont devoir se confronter à des habitants pour le moins hostiles et parfois farfelus. Mais nos personnages ne semblent pas complètement préparés à affronter cet univers inconnu…
En effet, Manny et Ellie attendent leur premier enfant mammouth : comment le futur père, déjà hyper stressé, va t’il appréhender la paternité dans ce contexte peu sécurisant ? (…) »

Alors, alors ?
Comme pour « good morning england », je n’ai pas été surprise, juste contentée. Disons que je n’en attendais pas moins. J’avais vraiment adoré le 2e volet, qui m’avait fait connaître l’univers de l’Age de glace et je trouve le 3e un peu en dessous par rapport à mes souvenirs.
Sid, le paresseux, et Scrat sont toujours aussi drôles, bien qu’un peu lourds ! Un autre personnage amusant fait son apparition : Buck. Il renouvelle le côté cinglé de la fine équipe.

En réalité, les rebondissements sont assez peu nombreux dans ce film mais le tout est assez efficace. Attention quand même à ne pas baisser la garde niveau qualité de l’intrigue pour l’Age de glace 4…

La fiche de « L’Âge de glace 3 – Le Temps des dinosaures » sur Allociné
Harry Potter et le Prince de sang mêlé


Le résumé d’Allociné

« L’étau démoniaque de Voldemort se resserre sur l’univers des Moldus et le monde de la sorcellerie. Poudlard a cessé d’être un havre de paix, le danger rode au cœur du château… Mais Dumbledore est plus décidé que jamais à préparer Harry à son combat final, désormais imminent. Mais un autre « mal » hante cette année les étudiants : le démon de l’adolescence ! ».

Alors, alors ?

Cette sixième année à Poudlard a de quoi contenter les admirateurs de Harry, Ron et Hermione. J’ai aimé le film. Les images sont belles, les décors, l’ambiance, les costumes rendent hommage à J.K. Rowling.

Les histoires d’amour sont assez divertissantes et ressortent davantage à l’écran que dans le livre, très tourmenté. De même, l’énigme autour de l’identité du Prince de Sang-mêlé est amoindrie au cinéma.

L’histoire est celle du livre donc pas de commentaires sur le scénario. Simplement, heureusement, j’ai moins souffert devant l’écran qu’à la lecture du roman.

Il me semble quand même que cet épisode est un peu trop « transitoire » à l’écran. « Harry Potter et le prince de sang mêlé » est une vraie introduction au dernier opus : « Harry Potter et les Reliques de la mort », qui occasionnera deux films.

Fans de Harry, la question ne se pose pas : allez-y ! En revanche, s’il ne fallait voir qu’un film, ce ne sera pas celui-là.

A noter que ma soeur était avec moi dans la salle froide du MK2 et qu’elle a aimé alors qu’elle n’avait vu que le tout premier film.

Attendons maintenant la suite des aventures des sorciers !

 

La fiche de « Harry Potter et le Prince de sang mêlé » sur Allociné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.